OFF
ON
Boxed
3 jours sur le chemin de Compostelle, Gore-Tex Experience More …

3 jours sur le chemin de Compostelle, Gore-Tex Experience More …

Un emploi du temps déjà bien rempli mais une invitation qui ne se refuse pas ! Quand Gore-tex te propose un trek de 3 jours sur le chemin de Compostelle, c’est juste une belle opportunité à ne pas louper.

 

Seulement, 4 jours après les 80km de l’Eco Trail de Paris, me voilà reparti pour un nouveau périple vers l’Espagne !

Départ mardi matin très tôt de Bordeaux en direction de Madrid. Le soir même nous sommes accueillis par Gore-Tex pour nous expliquer le concept Gore-Tex Membrane, all in English !

Ici, on nous explique le fonctionnement de la membrane Gore-Tex, pour le visuel, une chaussure découpée pour comprendre son positionnement dans la chaussure.

Puis, un petit test avec un gant classique en plastique et un autre gant en Gore-Tex pour se rendre compte de l’efficacité de la technologie. Le Gore-Tex offre une étanchéité et une respirabilité que n’offre pas l’autre gant qui est aussi étanche mais rend la main complètement humide à l’intérieur.

Nous allons donc tester la veste THE NORTH FACE Apex Flex GTX qui nous est remise dès la fin de la présentation et j’avais déjà reçu à la maison, les chaussures de randonnées LA SPORTIVA « Nucleo GTX ».

La Sportiva Nucleo GTX : Clic

TheNorthFace Apex Flex GTX® 2.0 : Clic

Ce matériel, nous accompagnera donc sur les 3 jours de treck dans les pas des pèlerins de tous horizons. Notre motivation est peut être un peu différente mais se savoir sur ce chemin mythique fait monter en nous tous une certaine émotion.

Le soir, je fais rapidement connaissance avec le groupe de Français, nous nous sommes, d’ailleurs, rebaptisés la « French Team ». Immédiatement sur la même longueur d’onde, comme de vieux copains, on échange, on se marre, tous portés par la même envie et énergie.

La barrière de la langue n’étant pas évidente pour ma part, j’ai quand même fait également quelque peu connaissance, derrière un verre, par exemple, de randonneurs japonais, allemands, espagnols et portugais. Nous sommes au total 33 participants privilégiés.

Dès le lendemain matin, très tôt, nous partons pour 6 heures de bus afin de rejoindre la ville de Mélide pour 54km de randonnée sur 3 jours jusqu’à Santiago de Compostello.

Après un petit pique-nique sur la place du village, les affaires commencent et c’est là que nous déposons nos smartphones dans la tente Gore-Tex.

Hé oui, comme pour entrer en communion avec la nature, nous serons déconnectés de nos si chers réseaux sociaux afin d’être parfaitement connectés à tout ce qui nous entoure. A la Vie.

Au début je suis un peu déçu car mon téléphone me sert d’appareil photo dans ces moments là mais, pour ceux qui le souhaitent, un petit appareil photo numérique est donné afin d’immortaliser nos moments.

La carte de l’itinéraire et les appareil numériques mis à disposition …

Dépose des smartphones …

Accompagné de Camille @cam_dewoods, Laura @foutrak, Mehdi @mehditetard et Xavier de @Randonzone, la « French Team » est en route pour 52,652 km sous un soleil radieux.

C’est parti, 16km jusqu’à Arzua, malgré le soleil, la température reste fraiche, la veste était la bienvenue. Nous parcourons de petits villages en petits villages en passant par des bois, des vallons, des paysages très différents. On prend le temps de profiter de l’instant présent tout en faisant connaissance et en partageant nos passions et nos expériences. L’environnement extérieur nous donne envie de partager, en toute simplicité.

Bref, une bien belle journée et l’arrivée directement à l’hôtel où nous sommes accueillis comme des rois et extrêmement bien encadrés. A la fin de la soirée, nous rejoignons nos chambres pour un peu de repos avant de repartir sur notre 2ème journée.

Trace Strava premier jour : Clic

Deuxième jour

Deuxième journée, c’est parti pour 20,600km, jusqu’à O Pedrouzo pour 4h30 de rando.

Encore une belle journée ensoleillée, toujours fraiche mais nous sommes bien parés avec notre veste à la technologie Gore-Tex qui n’est plus à présenter.

Habitué à marcher ou courir avec des chaussures de trail ou running, j’ai pensé avoir besoin d’un moment d’adaptation avec mes chaussures de randonnée mais pas du tout en fait.

Les nouvelles matières permettent d’avoir des chaussures de randonnée légères et ultra confortables. Elles font totalement oublier que l’on porte des chaussures de randonnée.

On prend plaisir, on s’arrête même prendre un café, on joue les mannequins et on se prend en photo. On a envie comme d’étirer le temps pour que cette journée ne s’arrête pas.

On pousse même le vice à se faire un petit run de 10km après la rando en rentrant. Assoiffés d’extérieur et cette envie omniprésente de partage.

Bon, je ne vous mets pas la trace Strava, car on a battu tous les segments 🙂

On a passé une excellente soirée pour couronner cette belle journée. Restaurant, tapas, rigolade mais ce n’est pas tout ça, il va falloir rentrer et trouver un peu de repos afin de profiter comme il se doit de notre dernière journée.

Trace Strava deuxième jour : Clic

Troisième et dernier jour 

Troisième et dernier jour, en route vers Santiago de Compostela, 21,300km à parcourir sous un brouillard très épais qui ne nous quittera pas de la journée. Cela donne un tout autre environnement, pas forcément désagréable, voire même apaisant. Les couleurs étaient vives. Plus on avançait vers Compostelle et plus nous rencontrions de pèlerins. On sort petit à petit de la nature pour retourner à la civilisation. La ville, les gens, le bruit, dont nous avions presque perdu l’habitude dans notre périple semi-silencieux. Le clivage est déstabilisant, et fait perdre, le temps de l’adaptation, le côté spirituel et l’introspection qui nous accompagne depuis le départ.

Une fois rentrés dans la vieille ville, nos conversations commencent à s’estomper, comme un besoin d’isolement. Le silence revient, quand au coin d’une rue, on arrive au graal, une grande place. Immense, silencieuse, imposant le respect. Nous n’avons parcouru que les 52 derniers km de ce périple que certains vont mettre plusieurs années à parcourir mais nous ressentons cette vibration, cette émotion et restons là, un long moment seuls, face à nous mêmes.

3 immenses photos, émouvantes, elles aussi accompagnent l’instant et l’ambiance du moment. Les échelles de jacob percent le ciel, une guitare se fait entendre, un scénario digne d’un film dont nous ne sommes que les figurants.

Une fois remis de nos émotions, nous nous dirigeons vers l’hôtel. Enorme surprise, pour cette dernière nuit, nous sommes dans le plus bel hôtel de la ville. La Paradore de Santiago, connu sous le nom d’Hostal dos Reis Catolicos, un mélange d’histoire, d’art et de spiritualité. Quatre jardins intérieurs, des lustres, des tableaux et des lits semblant sortir d’une autre époque. Nous sommes transportés par la beauté des lieux.

Une fois de plus, un grand moment de convivialité, le soir et un repas gastronomique pour parfaire ce superbe moment. Suivi d’un super diaporama des photos prises par le photographe officiel de Gore-Tex Experience More. Après tout cela, nous nous attentions à dormir jusqu’à pas d’heure pour profiter encore plus mais l’organisation nous informe que nous quitterons ce lieu d’exception à 5 heures pour des raisons de logistique pour notre retour du lendemain. Retour à la réalité ! Aïe, aïe, aïe !!!!!!

Je ne vous ai pas parlé de la logistique et de l’encadrement qui ont été gérés à la perfection. Tout a été pensé pour que nous profitions au maximum de l’expérience et sans les tracas de logistique du quotidien. L’eau, le ravitaillement, pique-nique, tout était pensé pour nous. Nous étions des pèlerins mais seulement dans le sens spirituel. Un grand Merci à toutes ces personnes qui ont grandement contribué à ce que ce séjour soit si parfait.

La French Team 

La French Team

Trace Strava arrivée à Santiago de Compostela : Clic

J’ai commencé par ça, ce n’est pas une proposition qui se refuse et je serai vraiment passé à côté de quelque chose si il en avait été le cas. Gore-Tex Expérience More, a été un excellent moment de découvertes, sur des chemins mythiques et qui portent en eux, le rêve de toute une vie, pour certains… Outre, l’aspect religieux, on ne peut pas ignorer la dimension d’introspection qui s’impose à vous sur ce parcours. De belles rencontres de gens passionnés de sport, avec qui j’ai partagé un long moment de randonnée, qui pour certains, était une découverte.

Merci Gore-Tex pour cette initiative, merci à Nicole et à son équipe pour toute cette formidable organisation. Et plus, personnellement, merci à Trail Session Magazine, de me permettre de vivre ma passion sous d’autres dimensions.

Nicole et son Equipe …

 

Article réalisé par : Sébastien CANTERO pour Trail Session Magazine

Crédits Photos : Randozone

Crédits Photos : Mehdi Têtard

Crédits Photos : Sébastien CANTERO

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Avril 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *