OFF
ON
Boxed

Aurélien Collet, Team Hoka, Troisième de la Diagonale des Fous 2014 accorde une Interview Exclusive à Trail Session et revient sur son épopée réunionnaise!

Valessa Oliveira, Rédactrice du Magazine Trail Session s’est entretenue avec Aurélien Collet dans une Interview Exclusive à son retour de l’Ile de la Réunion. Ce francilien a marqué les esprits et porté haut les couleurs du Team Hoka

Bonne Lecture, et Merci à Aurélien pour ce partage.

Grand-Raid-Reunion-HOKA-2014-Timothée-Nalet-1921
Aurélien Collet
, du Team Hoka, a surpris le petit monde de l’ultra trail en terminant troisième de la mythique Diagonale des fous, après un périple de 27 heures et 24 minutes. Tout juste de retour en métropole, ce coureur francilien a accepté de répondre aux questions de la rédaction et de revenir sur son premier ultra.

Valessa Oliveira: Nous sommes le 23 octobre 2014, il est 22h29, soit une minute avant le départ du grand raid. Qu’est-ce qui se passe dans la tête d’Aurélien Collet? Dans quel état d’esprit est-il?

Aurélien Collet: « Bizarrement j’étais confiant ! Pas de stress, c’était comme si j’étais devant une évidence. Il fallait rejoindre St Denis, c’est tout ! »

Grand-Raid-Reunion-HOKA-2014-Timothée-Nalet-1040

V.O: Est-ce que courir auprès des géants de l’Ultra trail comme François d’Haene ou Iker Karrera t’a apporté une pression supplémentaire?

A.C: « Non bien au contraire. Partager un bout de chemin avec eux a été le meilleur moment de toute la course. Même s’il tombait des cordes je devais avoir un sourire greffé sur le visage ! »

V.O: Au bout de 27h de course tu t’égares et perds 9 précieuses minutes. Le podium s’envole puisque le lituanien Gediminas Grinius te repasse devant. A quoi t’es-tu raccroché à cet instant pour dépasser ta déception et relancer la machine?

A.C: « Sur le moment je suis dépité, résigné. J’ai avancé quelques instants en me disant que c’était vraiment « con » de perdre le podium si près du but. Ensuite un spectateur m’a dit que ce n’était pas trop loin devant. Alors j’ai foncé ! »

Grand-Raid-Reunion-HOKA-2014-Timothée-Nalet-1480

V.O: Si tu devais retenir un moment particulier dans cette course, lequel serait-il?

A.C: « Les kilomètres partagés avec François et la dernière descente »

V.O: Vous remportez le challenge par équipe avec Hoka. Aviez-vous préparé une stratégie de course au sein de la Team?

A.C: « Non, nous n’avions pas de stratégie. On était tous conscients qu’il y avait une place à jouer mais ce n’était pas gagné d’avance vu le niveau qu’il y avait au départ ! »

 20140413-defivosges-004

V.O: Un des nerfs de la guerre sur de l’ultra, c’est l’alimentation. Comment as-tu géré tes ravitaillements tout au long de la course?

A.C: « J’avais bien préparé cela. Tout s’est bien passé jusqu’à Cilaos . Après, le sucré a commencé à me dégoûter donc je tournais avec des Tucs au pâté, des bananes, des pâtes, du gâteau patate et du coca. »

V.O: Avec quels modèles de chez Hoka as-tu traversé l’île? Pourquoi ce choix?

A.C: « J’ai choisi les Mafate Speed pour leurs qualités d’amorti, de stabilité et d’adhérence. Elles me donnent vraiment confiance en descente . »

64356_856243757740193_2581758163106614754_nV.O: Revenons quelques mois en arrière et parlons un peu de ta préparation. Une journée d’entrainement pour se préparer à la Diagonale des fous avec toi, ça se passe comment? As-tu bénéficié de conseils  notamment de Julien Chorier?

A.C: « J’ai géré mon entrainement seul. Début septembre, j’ai vraiment commencé à enchaîner les kilomètres, en ajoutant des séances d’escaliers de 4000 marches ! J’allais souvent au boulot en courant soit 45km. Puis le week-end, je faisais des sorties longue jusqu’à 90 bornes. Pour résumer, en 5 semaines j’ai avalé 900 km et 30000 D+. Pas trop mal pour un Francilien ! »

 hoka-team

V.O: Au-delà de la préparation physique, comment t’es-tu préparé mentalement pour pouvoir affronter les moments difficiles notamment lorsque les conditions météorologiques se sont dégradées ?

A.C: « Je n’ai fait aucune préparation mentale particulière. Je m’étais juste mis en tête que ce serait un gros chantier. J’appréhendais beaucoup ce parcours et cette course durant toute ma préparation, jusqu’à l’après-midi avant le départ. Puis, après la sieste plus rien, j’étais complètement zen. »

V.O: Le grand raid fut une découverte de l’ultra pour toi. Est-ce que tu reviendras sur ce format de course? Quels sont tes projets pour 2015?

A.C: « Oui je vais retenter l’expérience. Je ne sais pas où et quand mais je recommencerai! Mon calendrier 2015 n’est pas encore défini, mais j’espère vivre la même saison que 2014 ! »

Toute l’équipe de Trail Session te souhaite d’aussi belles réussites en 2015 ! Encore toutes nos félicitations pour ta performance et à très bientôt pour de nouvelles aventures !

Et pour terminer chers lecteurs, si vous voulez vivre sa course comme si vous y étiez, foncez sur la page face book d’Aurélien. Son CR vous attend ! https://facebook.com/aurelien.trailer

TS

Propos recueillis par Valessa Oliveira, Trail Session Magazine, 2014




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *