OFF
ON
Boxed

Climadrink Prodrink Oxsitis

ox1

ox

Pour ce test j’ai eu à disposition un pot de Prodrink pour une utilisation par temps froid(<10°c) et un pot pour une utilisation par temps tempéré(10°c-25°c). Le test s’est déroulé pendant environ 1 mois, en réalité 2 semaines car les 2 premières semaines étaient inactives suite au marathon…

.

.

Description produits :

Climadrink Temps Tempéré

Conçue pour les efforts entre 10°C et 25°C, la poudre n’est pas extrêmement fine comme certains produits, ce que je trouve pratique quand on prépare son bidon en plein vent ! Hormis cet aspect purement pratique, le goût fruits rouges est agréable et ne donne pas un aspect pâteux en bouche.

La dose est de 40gr pour 600ml d’eau qui nous donnera 1h de performance.

Climadrink Temps Froid

Conçue pour les efforts en dessous de 10°C, on retrouve ici un goût abricot qui fait du bien par le temps froid par lequel on utilise le produit. Il diffère dans sa composition par l’absence de maltodextrine mais plus de sucres « rapides » (99% pour le froid contre 78% pour le tempéré) car bien sur même si on à moins soif par temps froid, le corps consomme tout de même beaucoup d’énergie pour se thermo-réguler.

Ici la dose est de 50gr pour 600ml d’eau pour 1h de performance.

Conditions de test :

J’ai donc commencé à utiliser la boisson Climadrink tempéré le 16 novembre pour reprendre l’entraînement avec 10km en Trail sur une bonne allure. Malgré tout le Climadrink est bien passé et je poursuis le test le lendemain avec 20km pour la version Froid. Je commence cette sortie par des allers-retours dans mes escaliers favoris, ayant souvent des difficultés à digérer après les descentes, ici pas de soucis mon échauffement se déroulera bien. Ensuite, je part accompagné pour 16km dans la nature. Conditions idéales de test car il fait pas chaud, et il commencera à pleuvoir sur la fin. Aucune sensation de faim avant 2h au moins ce qui est plutôt bon signe. La composition du Climadrink froid est vraiment bien adaptée. Après avoir visité le site Oxsitis, je me suis aperçu qu’ils conseillaient leur boisson également pour d’autres sports. J’en ai donc pris sur un peu de tout : en athlétisme sur les séances de fractionnés, en fitness, en rugby dehors dans le froid …

Conclusion :

Ces boissons Oxsitis Climadrink sont fort bien faites pour le Trail. D’après la composition plutôt pour du court ou alors avec en plus une prise de protéines (BCAA) pour maintenir l’intégrité musculaire sur le long ou bien les gels Climadrink 2en1 de chez Oxsitis également.
L’apport d’énergie est immédiat et empêche le coup de fatigue pendant la course ou pendant les phases d’entraînement intensives.

Oxsitis : http://www.oxsitis.fr

Charles Le Gall, Trail Session Magazine.

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *