OFF
ON
Boxed
Découvrez la Team Ambassadeurs Trail Mizuno sur l’UTMB 2017 ! Portrait de Jean-Sébastien !

Découvrez la Team Ambassadeurs Trail Mizuno sur l’UTMB 2017 ! Portrait de Jean-Sébastien !

De Juin à Septembre, vous suivrez les aventures, les tests et les compétitions des ambassadeurs trail Mizuno. Ils sont au nombre de douze et trois d’entre eux ont été recrutés sur la page facebook de Trail SessionCes ambassadeurs Mizuno sont des traileurs et traileuses du monde amateur qui vont courir l’Ultra Trail 2017 de Chamonix. Tout au long de leur préparation, ils seront accompagnés et équipés par Mizuno.

Aujourd’hui, faisons la connaissance de Jean-Sébastien THOMAS, le premier ambassadeur Mizuno sélectionné grâce à Trail Session :

Bonjour Jean-Sébastien, pour commencer, d’où venez-vous ?

J’habite la région grenobloise, dans un village au pied des montagnes.

Que faites-vous dans la vie ?

Je suis commercial dans  la grande distribution.

Comment êtes-vous arrivé dans le trail ?

Avec des copains : viens t’inscrire dans un club de course, tu verras ce sera rigolo.
Puis une chose en amenant une autre, les entrainements sur piste se complétant avec les sorties nature… et enfin mon premier dossard.

Quelle est votre course préférée à ce jour ?

L’Ut4M : pour la beauté des paysages, la qualité de l’organisation,
la simplicité des personnes qui font de cette épreuve une grande épreuve dans le calendrier.

Racontez-nous l’anecdote de course la plus drôle que vous ayez vécue ?

Quand j’ai fait un pari avec les amis du club, à l’occasion de mon premier marathon.
Ce pari stipulait que si je finissais en plus de 3h45, je devais effectuer un tour de piste tout nu… Parfois il vaut mieux s’abstenir de faire des paris stupides.

Racontez-nous l’anecdote de course la plus difficile que vous ayez vécue ?

Sur la Trans Aubrac, après avoir mis les pieds dans la boue pendant plus de 80 km, lorsque la gentille bénévole m’annonce encore 27 km alors que mon décompte m’affichait 25 restant.
Il a fallu juste derrière ce CP remettre les pieds dans la boue. Et là, il devait être environ 23h, j’en avais plus que marre. J’ai failli poser le dossard sur place. Mais au milieu de nulle part…

Qu’est-ce que la pratique du trail vous procure ?

Un bien être intérieur. Il s’agit aussi pour moi de voir des paysages extraordinaires,
de profiter de certains spectacles que la nature peut nous offrir. Plus généralement, il s’agit en fait de me retrouver seul face à moi-même.

Est-ce que votre famille vous encourage dans votre pratique ? 

Pas d’encouragements de la part de ma femme. Mes enfants ne comprennent pas encore. Mais je me plais à croire qu’ils sont fiers de leur papa.

Quel est votre meilleur souvenir sur une course ?

Quand j’ai décidé d’arrêter de jouer le chrono sur le marathon du mont blanc. Je venais de rejoindre un copain, particulièrement dans le dur (au km 16). J’ai donc décidé de ne plus jouer ma course, mais de faire la nounou pour lui. C’est à dire que j’ai dû gérer sa course, mais aussi ses ravitaillements, vérifier qu’il pensait bien à s’hydrater, et à manger. Un moment de partage unique, qui nous a conduit tous les deux à franchir l’arche d’arrivée, face au Mont Blanc.

Avez-vous un rituel avant une course ?

La préparation du sac, du road book.
Mais une fois sur la ligne ou dans le sas, rien de particulier.

Comment évacuez-vous le stress avant une compétition ?

En préparant mes affaires, en faisant et refaisant mon sac pour vérifier que tout y est, que rien ne manque. Et en me remettant en tête ma stratégie de course avec mon road book.

En quelques lignes, quelles sont vos tactiques de course pour un Ultra trail ?

Partir loin à l’arrière du peloton, jouer la prudence sur la première moitié, puis commencer à accélérer si possible dans la seconde moitié.

Selon vous quel est l’animal qui vous reflète le mieux quand vous vous préparez à une compétition ?

Le tigre… pour l’oeil du tigre, parce qu’il ne lâche pas sa proie.

Selon vous quelle est la musique qui vous reflète le mieux vous quand courez ?

Il s’agit d’un morceau tiré de la BO du film The Mission. Une musique d’Enio Morricone. Quelque chose qui te calme mais te fait aussi ressentir la magie de l’instant : « on earth as if it was heaven ».

Plutôt côtes ou descentes ?

La descente parce que j’y suis plus rapide et que je me rends compte que je peux doubler, surtout dans des portions techniques.

Pour vos ravitaillements plutôt sucré ou salé ?

Plutôt salé disons quand même. Fromage, saucisson et pain. 

Merci beaucoup Jean-Sébastien, nous vous souhaitons le meilleur pour la suite de cette aventure d’ambassadeur Mizuno.

Pour sa préparation, Jean-Sébastien a reçu une tenue intégrale Mizuno ainsi qu’une paire de chaussure trail, le modèle Wave Mujin 4.

Découvrez la fiche technique de la nouvelle Wave Mujin 4 !

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Juin 2017

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *