OFF
ON
Boxed

Guerlédan, le Trail en terre Bretonne

Salomon-001_900

Départ Trail de Guerlédan

Départ Trail de Guerlédan

 

Autour du plus grand lac de Bretagne, entouré de collines et de forêts, se dérouleront les 18 et 19 mai les Trails de Guerlédan.

.

13 et 23 km le samedi, et le dimanche le long avec ses 58km. Ce dernier est retenu pour la troisième étape de la National Trail Running Cup Salomon Endurance Mag et pour ceux qui jouent une place il se révèle très important car stratégiquement placé dans le calendrier. En effet, les trois meilleurs résultats seront pris en compte pour le classement final sur les cinq programmés.

Alors que 750 trailers prendront le départ du 23km, et 450 sur le 13km, ce sont 900 trailers qui s’élanceront sur l’épreuve reine pour 58km et 1600 mètres de dénivelés autour de l’abbaye de Bon-Repose dans les Côtes d’Armor. Un parcours duo permet également à des équipes de parcourir 40km (18km+22km)

Karine Sanson, team Salomon Traid Bouliac SP, leader actuelle et vainqueur de la Cup 2012 et 2011 sera au départ. « Mon objectif est évidemment de marquer le plus de points possibles pour la Cup. Cette étape s’inscrit aussi dans le cadre de ma préparation du 170 km de l’Ultra Andorra. Mon atout à Guerlédan est sans doute le profil qui ressemble à mon terrain d’entraînement rive droite de Bordeaux et mon point faible sera mon manque de fraîcheur. Je devrai bien gérer ma récupération avant la course afin d’arriver la moins fatiguée possible, mais je suis confiante car l’enchaînement des sorties longues depuis janvier a permis à mon corps de plutôt bien encaisser les kilomètres et à ce jour tout va bien. Je laisserai le plaisir de courir sur du « plutôt roulant » me guider ! Je connais le parcours pour être déjà venue et apprécie tout particulièrement l’accueil chaleureux des Bretons! J’y reviens avec joie et enthousiasme ! »

Sacha Devillaz, le nouvel arrivé dans le Team espoir Salomon, est le seul à n’avoir jamais couru en Bretagne.« Pour l’instant, tout va bien. J’appréhende dorénavant de parler de ma forme à l’avance. Quatre jours avant le LUT, tout allait bien. Je suis alors tombé malade et j’ai été contraint à déclarer forfait ! Je suis en vacances après une longue saison de moniteur de ski alpin et entraîneur de ski de fond nordique et je consacre la plupart de mon temps à mon entraînement Trail afin d’arriver prêt à Guerlédan. Un peu frustré de voir mes trois potes du Team en haut du tableau et de me chercher beaucoup plus bas, je suis ultra motivé pour tenter de les rejoindre. C’est sûr que le relief de la Bretagne n’est pas très similaire à celui dont j’ai l’habitude à Vallorcine mais j’ai hâte d’y être. Mis à part les crêpes, je pars en terre inconnue ! »

Thibaut Baronian a démarré la saison sur les chapeaux de roue et sera comme Sacha présent sur les trois prochaines étapes. Il remporte très récemment le 26km du Trail des forts de Besançon dans des conditions climatiques très difficiles. Résultat encourageant pour le leader provisoire de la National trail running cup Salomon Endurance Mag. « Je n’ai jamais couru à Guerlédan, mais ça sera ma deuxième sortie en terre Bretonne, après la finale de la Cup l’an dernier à Belle île en Mer. Je garde un bon souvenir de cette aventure avec une course très exigeante. Je pense que le trail de Guerlédan ne sera pas facile non plus d’après ce que mes collègues m’ont déjà raconté. J’espère que je continuerai dans la lancée de mon bon début de saison.Vivement le plaisir de retrouver la Bretagne ! »

.

.

Fabien Nabias vainqueur en 2012 du 45 km de Belle-Ile-en trail espère que la Bretagne lui portera chance. « Ma forme actuelle est bonne, je me sens très bien en ce moment! J’ai hâte de découvrir le Trail de Guerlédan et son environnement. Le classement provisoire de la Cup me motive beaucoup pour Guerlédan et pour la suite de la saison. Je souhaite que la Bretagne me réussisse autant que l’an passé !« .

Fabien, tout comme Guillaume Beauxis, a sa carte à jouer, car il ne lui restera ensuite plus qu’une course avant le classement final. En effet ils ne seront pas au départ du Marathon du Mont-Blanc mais seront engagés dans leur région sur la dernière course Pyrénéenne.

Guillaume a terminé premier en 2012 du 58 km de Guerlédan. « L’an dernier, ma victoire à Guerlédan fut la plus belle. Je suis vraiment très fier d’avoir accroché cette course à mon palmarès, Tous les Bretons aimeraient la remporter un jour et seulement trois traileurs  » montagnards  » ont réussi à l’inscrire à leur palmarès : Sébastien Sxay, 2003, Thomas Lorblanchet, 2007 et moi-même. Le parcours est très exigeant. Sur son début très roulant on a envie d’envoyer mais vaut mieux garder des forces avant un fin vraiment usante. Une succession de courtes montées et descentes qui au bout d’un moment font mal aux jambes. Après un début de saison avec des sensations moyennes ma forme commence à revenir doucement et les distances comme Guerlédan me conviennent mieux… J’espère être au rendez-vous ! »

4 grands jeunes coureurs seront donc au rendez-vous, sur un parcours plutôt roulant pour leur qualité de montagnard. Le pronostic est encore incertain, mais une chose est sûre, c’est qu’ils vont se faire plaisir et qu’ils féliciteront leur champion au classement.

Au départ de nombreuses pointures nationales et régionales seront au coude à coude avec les boys de Salomon, le podium risque d’être disputé.

.

Deux questions à Bernard Gautier

Bernard Gautier préside l’Association Corlay Sport Nature qui organise le Trail de Guerlédan. Il s’occupe de ce trail depuis son origine, ainsi que deux autres membres de l’association dont le premier président, Philippe Boscher.

Quelles sont les caractéristiques communes aux Trails Bretons ?

Par opposition à une course de montagne, où le coureur se trouve parfois au pied de 1000 mètres de dénivelé à avaler d’une seule traite, les Trails en Bretagne sont composés d’une multitude de petites montées qui ne dépassent jamais les 100 à 150 mètres, de descentes et autres relances. En Bretagne, il est bien plus difficile de trouver le bon rythme sur un parcours avec une succession de petites côtes. Ainsi, sur Guerlédan le tracé de 58 km comporte un dénivelé de 2200 à 2300 mètres, avec 35 montées plus ou moins longues.

Quels sont les ingrédients de la réussite du Trail de Guerlédan ?

Le parcours et le site de l’abbaye de Bon Repos sont les pierres angulaires de sa réussite. Les tracés permettent de découvrir un riche patrimoine mais aussi un lac, des landes, ardoisières, forêts, chemins des bords du lac, le tout sur moins de 1 km de bitume. L’autre ingrédient du succès du Trail de Guerlédan est de conserver une envie intacte de partager un moment intense avec tous les participants, mais également avec l’ensemble des bénévoles dont certains sont de la première édition. Pour autant nous n’avons pas l’exclusivité sur ces deux premiers points. Notre particularité vient de l’offre d’animations gratuites mises en place sur le site de l’abbaye de Bon Repos. Nous proposons une douzaine d’animations différentes : grimpe d’arbres, canoë, pêche à la ligne, tir à l’arc, sarbacane, balade en calèche… Ce projet d’animations sport nature est à mettre à l’initiative de nos collectivités locales et notamment du Conseil Général des Côtes-d’Armor. Ainsi, le public n’est pas constitué uniquement de Traileurs mais de toute la famille : enfants, parents, grands-parents.

Quelle est la nouveauté majeure cette année ?

Pour la première fois, nous allons mettre en œuvre un suivi GPS avec 18 balises pour suivre la course sur internet, mais aussi sur le site de Bon Repos sur un grand écran dédié à cet effet. Sur le principe du volontariat, les balises seront positionnées sur le bras des principaux favoris. Nous espérons ainsi apporter une attraction nouvelle sur le site d’arrivée.

.

Les grosses pointures annoncées sur le 58 km

Dames

Elise Caillet (team Atlas Endurance Shop Rennes). Sylvie Hascoët (T3Team). Annick Saives (Avenir de Mortain). Karine Sanson (team Salomon Traid Bouliac SP). Christine Tarbis (Esprit Trail Anjou). Mélanie Toullec (Running conseil-Humblezh). Régine Tuarze (Landaul)…

Hommes

Thierry Breuil (team Kalenji). Laurent Jaffré (team Humblezh). Vivien Laporte (Bruz Athlétisme). Frédéric Laureau (team Atlas Endurance Shop Rennes). Thierry Le Floch (Courir à Châteaulin). David Pasquio (Quéven athlétisme). Thibaut Baronian, Guillaume Beauxis, Sacha Devillaz et Fabien Nabias (team espoir Salomon). Frédéric Cantin, Brice Dijoux, Philippe Kerbaol, Julien Lecoq, Jérôme Lucas (team Opel Côtes- d’Armor).

Le programme 18 et 19 mai

Abbaye de Bon Repos départs. Samedi : 13 km à 14 heures, 23 km à 16 h 30. Dimanche 58 km à 8 h 30, Duo à 8 h 45, Canitrail à 9 heures.

Le village ouvre ses portes samedi et dimanche de 10 à 18 heures. Initiation gratuite à diverses pratiques sportives : mur d’escalade, accrobranche, canoë-kayak, balades à poney, pêche à la ligne, course d’orientation, randonnée pédestre et marche nordique, trial / VTT, tir à l’arc, balades gratuites. Restauration sur place.

Ateliers pédagogiques de découverte pour les enfants, sur présentation de ticket. Ouvert samedi de 14 à 19 heures et dimanche de 10 à 19 heures

Randonnées pédestres libres sur sentiers balisés ouvert à tous. 3 boucles de 5, 10 et 20 km avec découverte des landes du Liscuis et de la forêt de Quénécan. 3 € par personne. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Samedi, départ libre à partir de 13 h 30. dimanche à partir de 9 h 30.

Course d’orientation, initiation sur le site de Bon Repos. Championnat de Ligue de Bretagne de moyenne distance. Toutes catégories. Départ sur la route de Bon Repos-Sainte-Brigitte. Inscriptions non-licenciés sur place. Parcours ouvert à tous.

http://www.salomonendurance.com et http://www.traildeguerledan.com

Photos Stéphane Bon-Mardion.

.

TS MAG

Trail Session Magazine, 2013.

 

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *