OFF
ON
Boxed
Interview Yoann Stuck : L’anticonformiste du trail français.

Interview Yoann Stuck : L’anticonformiste du trail français.

A quelques jours de l’éco-trail de Paris, nous continuons notre série d’interviews avec un des traileurs les plus barbus et anticonformistes du circuit, Yoann Stuck.

Nous en avions déjà parlé lors d’un récent article de la marque de nutrition sportive savoyarde, « Baouw Organic nutrition » , dont il est l’un des tout récents athlètes et ambassadeurs. Yoann Stuck, c’est un coureur hors normes, anticonformiste, profondément humain et humainement attachant.

Trail Session –  Salut Yoann, tout d’abord, nous te disons un grand bravo, de la part de toute l’équipe de Trail Session magazine, pour ta saison 2017 qui a été couronnée de très beaux résultats : 3ème des Templiers, 5ème des championnats de France 100K, 2ème des Transrockies au Colorado, et même 1er de la « Wings for life » à Dubaï. Félicitations également pour ta toute récente intégration au sein du Team Altra.

Nous souhaitons ce mois-ci dresser brièvement ton portrait en l’alliant à une thématique de nutrition, thème qui nous est cher et prend de plus en plus d’important dans le milieu du trail.

Ta relation avec Baouw ! Organic Nutrition

TS – Tes fans ont pu observer ces derniers temps que tu consommais des barres énergétiques Baouw !, notamment dans une vidéo (ci-dessous)  d’un de tes entraînements au seuil. Peux-tu nous en dire plus sur cette marque de nutrition qui commence à se faire connaître ?

Baouw! est une marque originaire d’Annecy qui est développée par des passionnés du sport. Avant tout, c’est une équipe formidable initiée par un chef multiétoilé, à l’image de la qualité des barres.

Certains me disaient que ça manquait de vidéos sur mes trainings. Je reprends les bonnes habitudes avec mon pote Régis. Hier, on a bien déroulé sur les berges du Rhône pour une séance de seuil. Menu of the day : Une barre Baouw et une session de 20x 500m (entre 3’10 et 3’15/km) avec une recup de 2’30 (entre 4’10 et 4’20/km) dans la musette. Merci mon pote pour le sparring. Merci Benoit pour cette idée 👌

Publié par Yoann Stuck sur dimanche 25 février 2018

TS – Comment t’ont-ils approché ?

Ca s’est fait naturellement. J’avais déjà acheté des barres lors d’une longue sortie vélo. J’ai beaucoup apprécié les goûts différents. Du coup, je m’étais plus renseigné sur leur marque. Je collabore avec une agence de RP sur Paris, qui collabore également avec Baouw! De ce fait, le contact s’est fait plus facilement. Dès notre premier contact, c’est tout de suite bien passé.

TS – En quoi va consister exactement votre collaboration ?

Ca reste simple. On ne peut pas parler de sponsoring. D’une la boite est jeune, et de l’autre c’est plus un échange de bons procédés: ils me fournissent en barres « Baouwantes » et je les promeus sur les courses et les réseaux sociaux. C’est plus la passion qui prend un rôle important. Je mets en avant les barres lorsque cela est judicieux. Baouw! me permet de mettre de l’essence dans mon moteur sur les entrainements et les courses. 😉

Le trail et la nutrition

TS – Tu as souvent raconté ta première sortie : 20 min de course en tenue de footeux, à finir tout essoufflé, alourdi par les bières. Baouw ! Organic Nutrition promeut et souhaite apporter du bon et du sain dans l’alimentation du sportif en « associant le plaisir gastronomique au plaisir d’être dans la nature », ce qui est un peu à l’opposé de ta pratique culinaire d’antan… 😉 Comment te positionnes-tu en tant qu’athlète vis à vis de ce type de nutrition ? Es-tu toujours du genre à manger de tout et n’importe quoi ou fais-tu dorénavant bien attention à ce que tu avales ?

Il y a eu un temps où je faisais n’importe quoi, d’ailleurs mon corps en a subi les conséquences, et je l’ai payé parfois sur certaines courses. Petit à petit, j’ai essayé de faire attention sans me restreindre, au final c’était mieux mais pas forcément bien. Parfois, on pense être dans le vrai, mais on ne fait pas les choses bien. Je pense qu’il faut être bien accompagné. Aujourd’hui, je suis accompagné par Benoit Nave sur mes entrainements mais il m’aide aussi beaucoup sur la conduite à tenir en dehors. J’ai beaucoup appris en quelques mois et je ressens progressivement les bénéfices même si je sais que restaurer un corps qui a « pris cher » pendant des années peut être long. Baouw! est tombé à pic. Le plaisir gastronomique est mis en avant et Benoit y participe également grâce à ses connaissances en diététique sportive.

TS – La consommation en course est clairement subjective et dépend de chacun. Te concernant, comment t’alimentes-tu en course ? Suis-tu un schéma d’alimentation précis ou gères-tu au « feeling » ?

Je ne laisse plus la chance au hasard. J’évite les gels et les barres qui me donnent un sentiment de satiété. D’ailleurs l’élaboration des barres est  aussi faite sur ce principe-là. Le temps de mastication d’une barre est travaillé pour donner une réelle information au cerveau qui a le temps d’analyser et de déterminer la bonne action physiologique en retour. Je ne prends plus de boisson d’effort également, juste un complément à base de spiruline mais sans apport sucré.

TS – Es-tu sujet au fameux « coup de pompe » qui nous concerne, pour beaucoup ? Si oui, comment le négocies-tu ? Un coup de Baouw ! et ça repart ?

Le coup de pompe peut arriver n’importe quand, suivant le rythme de vie que l’on a, sur une mauvaise alimentation ou sur une mauvaise préparation. Je pense que Baouw! n’est pas là pour enlever le coup de pompe mais plutôt pour l’éviter. Si le plan diététique est bien suivi, la course devrait bien se passer.

La communauté des baouwers

TS – Baouw ! Organic Nutrition commence à se faire un nom dans le milieu des sports outdoor. Peux-tu nous dire quelques mots sur la communauté des « Baouwers » ? Apprécies-tu un athlète baouwers en particulier ?

C’est aussi ça ce que j’aime chez Baouw! D’ailleurs je suis très fier d’être un Baouwers!. J’aime beaucoup de sports différents. J’étais refait de suivre les Jeux au mois de février dernier. Ici, ce sont plus des aventuriers que des sportifs. Pour parler trail, Xavier Thévenard et Benoit sont deux personnes que je connais peu au final, mais qui donnent envie de les connaitre, j’aime leur simplicité et leur naturel. Ce sport est bien mis en avant grâce à eux.

 

TS – Yoann, merci pour ta disponibilité et tes réponses. Tu es très disponible et très présent sur les réseaux sociaux, aurais-tu quelque chose de spécifique à dire aux lecteurs de Trail Session Magazine, qui nous suivent fidèlement sur notre site, facebook, instagram, Youtube…

C’est toujours un plaisir de répondre et d’y prendre un peu de temps. C’est ce que tout « athlète » doit faire. La disponibilité et la présence doivent être utilisées pour promouvoir sainement notre passion commune.

Ton portrait chinois

Pour finir de manière plus « décalée », nous te proposons de répondre à un petit portrait chinois à ton image :

Si tu étais :

* un animal ? Mon chien

* un moment de la journée ? Le matin

* un pays ? une région française ? USA / Vaucluse (mes origines)

* un personnage de fiction ? Chuck Noland dans  » Seul au monde »

* une chanson ? Sweet Child O’ Mine (Guns N’ Roses)

* un plat ? un dessert ? Une tarte tropézienne

* une mauvaise habitude ? Bordélique

* une bière ? 😉 Tripel Karmeliet

* une qualité ? Généreux

* un magazine de trail ? Nature Trail en format papier / Trail Session en numérique 😉

Interview réalisée par Fabien pour Trail Session

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Mars 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *