OFF
ON
Boxed

Kapteren Race, pour nous les femmes !

Kalenji

kalenji-running_chaussures_kapteren_race

.

Le test des Kapteren race pour femme est enfin la ! Leïla, Sapeur-Pompier professionnelle nous fais un compte-rendu sur ses sensations à propos d’un des produits phare de la marque Kalenji…

.

Lorsque Trail Session Magazine m’a demandé de tester les nouvelles Kapteren Race de chez Kalenji, j’avoue avoir été un peu dubitative. En effet, étant habituée à mes bonnes vieilles S-Lab Salomon pour mes cross et compétitions trail, je suis un peu réticente quand il s’agit de changer, même pour un test. Néanmoins j’ai accepté, autant poussée par la curiosité que par l’envie de pouvoir exprimer mes sentiments à l’écrit sur mes sensations « trailesque »… J’ai donc reçue mes chaussures en pointure 38 qui affichaient un poids de 230gr. Pas mal pour une chaussure trail, ce qui en fait un des plus légère du marché. Couleur rouge et verte, lacets vert, c’est plutôt fun, j’aime bien ces couleurs estivales ! Je suis normalement habituée au système quicklace de chez Salomon mais bon, à l’ancienne c’est pas mal aussi… Un coup d’œil à la semelle pour s’apercevoir que l’accroche a été travaillée avec un ajout de crampon « en étoile » surement afin d’évacuer convenablement les paquets de boue tenace sous nos petits petons et favoriser les changements de direction pendant l’entrainement ou la course.

.

.

Première étape, l’essayage. Le confort est au rendez-vous et je pense d’un premier abord que cette chaussure n’est pas faite pour les pieds larges, c’est mon cas et je me sens un peu à l’étroit à l’intérieur. Néanmoins, le pied est parfaitement enveloppé et le talon est bien maintenu. Le serrage classique est efficace et je me suis immédiatement sentie à l’aise dedans, c’est déjà pour moi une grande victoire, je suis très exigeante ! Alors je ne vais pas vous saouler à vous parler d’EVA, de drop… Moi je suis basique, j’essaie, je cours et je ressens. Je suis donc partie sur mes chemins de Haute-Savoie, mes sorties tests représentant à peu prés 250km en sentiers, sous-bois et montagne. Sur le plat tout d’abord, l’accroche est très efficace surtout en terrain gras, les crampons remplissent parfaitement leur rôle d’évacuation des « pâtés » de boue qui s’accumulent lors de la course. La chaussure est très souple, et l’amorti très correct. En montée, la encore, pas de soucis concernant l’accroche, c’est parfait. Dans les descentes, l’amorti et la stabilité sont  au rendez-vous et pour un peu que vous soyez gainée correctement, même la technicité de certaines dénivelées ne vous fera pas peur avec ce produit aux pieds. Le pare-pierre est suffisant pour ne pas vous exploser les orteils à la moindre caillasse récalcitrante. L’imperméabilité est tout relative (à par les modèles Gore-Tex, c’est quand même assez rare d’avoir un produit étanche) et il faudra éviter de vous trimballer dans les ruisseaux avec ! Sinon rien à dire de ce coté. Mon interrogation se portait surtout sur le confort sur de la longue distance, alors j’ai poussé une sortie de 8 heures avec environ 2500MD+ et j’avoue ne pas avoir été déçue ! Mon seul avis modéré sera de dire que ces chaussures sont quand même plutôt pour une coureuse de poids léger à moyen car au-delà, je ne saurais dire si le confort perdurerait sur de la longue distance. J’ai aussi adoré la souplesse des Kapteren Race, c’est vraiment agréable dans les pierriers de profiter de cet avantage, le pied étant mis à rude épreuve si vous possédez une chaussure trop rigide.

En conclusion, pour 80 euros, difficile de faire mieux ! L’apport de Thierry Breuil dans les conceptions des nouveaux modèles est indéniable et on peut carrément noter une nette amélioration des produits Trail Kalenji. Du coup, je garde cette paire pour les trails courts ou techniques et j’en suis ravie !

.

Prix : 80 euros.

Disponible ici

.

TS

Leïla Farrahoui, pour Trail Session Magazine, 2014.

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *