OFF
ON
Boxed
La SaintéLyon 2015, se déroulera du 5 au 6 décembre prochain. Êtes-vous prêt à affronter cette vielle dame intemporelle ?

La SaintéLyon 2015, se déroulera du 5 au 6 décembre prochain. Êtes-vous prêt à affronter cette vielle dame intemporelle ?

L’arrivée du mois de décembre évoque les fêtes de fin d’année, la neige et les sapins. Mais pour beaucoup d’entre nous, c’est aussi la fin de saison avec la plus grande course nature française, mais aussi la plus ancienne, La « SainteLyon ». Cette 62e Edition verra 15000 participants s’aligner dans la nuit pour rejoindre Lyon en courant.

2013-©Gilles-Reboisson-0065-960x690

Ce long ruban féerique de frontales s’élancera à minuit le 05 décembre sur les coteaux de Lyon avec un parcours mélangeant trail et course sur route (40% de sentiers et 60% de route). Cette course d’endurance, affichant tout de même 2050m D+ au profil cassant n’épargnera aucun organisme courant.

2013-©Gilles-Reboisson-2776-960x640

Avec un départ très rapide (que je redoute toujours autant), vous quitterez St Etienne par 7km de bitume, puis viendra la montée sur Sorbiers (toujours sur route) où l’allure générale ralentira significativement. C’est définitivement dans l’ambiance « Sainté », que vous découvrirez l’obscurité, les côtes et la boue qui ont fait le renom de cette épreuve. Jusqu’à St Christo vous alternerez montées et descentes au cœur de la procession des frontales. Le premier ravitaillement passé, vous aborderez le secteur de le Font St Loup, où vous rencontrerez nombre de sentiers caillouteux et de passages en sous-bois, jusqu’au Haut de Moreau. Vous entamerez ensuite la descente vers St Catherine par les GR, non sans apercevoir les 1ere lumières de Lyon.

STL3

Après un second ravitaillement, qui ne devra surtout pas être négligé au 28e km, vous découvrirez la montée vers Brèle Fer. Cette année les organisateurs nous épargnerons l’ascension difficile du Bois d’Arfeuille. Après un passage très roulant, vous grimperez au point culminant de ce parcours avec ses 930m ! Attention au mal des montagnes tout de même ! La descente du Bois des Marches et le ravitaillement de St Genoux-Chaussant (au 40e km) passés, vous attaquerez la longue descente vers le gymnase de Soucieu en Jarrest, qui vous paraitra bien douillé. Attention, mieux vaut ne pas s’y attarder trop, au risque de ne plus vouloir quitter ce havre de chaleur. A partir de là, la fatigue et le froid auront déjà sérieusement entamé nos organismes, rendant technique le moindre single.

STL4

Puis viendra le secteur du Garon avec la descente impressionnante du Raze Bagnon, et enfin le dernier ravitaillement de Chaponost au km 62. A la sortie de celui-ci vous découvrirez les allées éclairées du Parc du Boulard, puis l’obscurité des sentiers jusqu’au Beaumont. La dernière côte du parcours, le long de l’aqueduc romain, au 67e km, affiche une pente à 18%. Elle est redoutable ! Mais pour moi elle sonne l’effort final ! La descente et les marches vous menant aux quais de Lyon achèveront vos cuisses avant de vous lancer sur un dernier « baroude » vers l’arche d’arrivée au Hall Tony Parker.

STL5

Bravo ! Vous êtes « finisher » d’un mythe, la doyenne des courses nature, la « SainteLyon » ! Une douche et un ravitaillement vous attend pour récupérer de votre aventure nocturne.

Bien sûr, la SainteLyon ne serait pas la SainteLyon sans sa météo capricieuse et très aléatoire. Cette dernière nous offre régulièrement pluie, vent et même neige ! Il vous faudra donc choisir avec une attention toute particulière votre tenue, ne négligeant surtout pas un tour de coup et une bonne paire de gants !

Comme tous les ans, nous verrons un très beau plateau d’athlètes au départ de cette édition, avec notamment chez les hommes : Benoit CORI (vainqueur en 2013), Nicolas MARTIN (2nd aux templiers) et l’incontournable Emmanuel GAULT (vainqueur en 2012 et plusieurs fois 2nd). Il faudra aussi compter avec Vincent VIET (4e du Trail des Forts 2015) adepte de ce format de course. Ludovic POMMERET (2ème Grand Raid de la Réunion 2014, 5ème Championnat du monde de Trail 2015 et vainqueur du Trail du Nivolet Revard 2015) et Arnaud PERRIGNON (2ème de la 6000D 2015, 3ème Trail des forts de Besançon 2015) seront aussi à surveiller.

S’ajoutent à ce plateau, 5 athlètes marocains : Samir AKHDAR (4ème Marathon Des Sables 2015, 2ème Trans Atlas Marathon 285km), Mohamed MOUDOUJI (vainqueur au marathon international des montagnes 140 Km 2015, vainqueur Extrême Marathon Zagoura), Tarik EL MLIH (qui vient de boucler un challenge de 30 marathons en 30 jours dans le but de récolter des fonds pour la lutte contre le cancer au Maroc), Mohamed EL MORABITY (vainqueur Morocco Tizi’nTrail 2015, vainqueur Trans Atlas marathon 2013 et 2014) et Ali NASSIRI (vainqueur Trans Atlas marathon 2013 et 2014).

STL6

Crédit photo : http://www.emmanuelgault.com

 

Du coté des filles Sylvaine CUSSOT (2nd à la StL 2015), Anne-Lise ROUSSET (4e au championnat du monde 2015), Stéphanie DUC (3e aux championnats de France 2015) et Anne VALERO (3e Gruissan Trail 2015 et 4e Eco Trail Paris 2015) seront là pour animer la tête de la course en l’absence de Maud GOBERT plusieurs fois lauréate de l’épreuve. Côté suisse, il faudra compter sur Denise ZIMMERMAN (3ème UTMB 2015, 5ème Eiger Ultra Trail 2015).

Une nouvelle édition qui marquera pour beaucoup la fin de la saison mais qui risque encore une fois d’être riche en émotions et en suspens. Je vous donne donc rendez-vous à St Etienne samedi prochain, pour la « pasta party » géante de cette grande messe de fin d’année !

Crédit photos : SaintéLyon @ Photos Gilles Reboisson

Christophe LE BOULANGER

Trail Session



A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *