OFF
ON
Boxed
L’Arc-En-Ciel, quatrième étape de la Diagonale de Zaoué vers le Grand Raid !

L’Arc-En-Ciel, quatrième étape de la Diagonale de Zaoué vers le Grand Raid !

Samedi 24 juin, grosse étape pour la Diagonale de Zaoué : la Course de l’Arc-En-Ciel, championnat de la Réunion de Trail Long, 63 kms pour D+3500.

Le parcours est comme chaque année très difficile : de Saint Paul (9m d’altitude) aux 2900m d’altitude du Grand Bénare en 30 kms de montée éprouvante puis 33 kms de descente technique avec le Piton Cabris comme dernière terrible côte en guise de dessert avant de finir la descente sur Saint Louis. La grande course de l’Ouest nous attend donc comme révélateur à 4 mois du Grand Raid, dans un décor somptueux avec des vues grandioses sur l’Océan Indien, Mafate, Cilaos…

D’un point de vue technique, nous avions décidé d’utiliser cette course exigeante pour travailler un point particulier dans notre préparation Grand Raid : la gestion du coup de barre, la capacité de repartir après une vraie défaillance. Cela arrivera forcément durant le Grand Raid en Octobre et il faut s’y préparer !

Donc, départ à 4h du matin de Saint Paul et démarrage volontairement (trop) rapide sur les 7,6 premiers kms de bitume jusqu’au premier poste de ravitaillement de Sans Souci. Objectif : être dans le rouge dès le début de la montée vers le Maïdo. Donc en difficulté rapidement comme prévu, avec en plus un vrai gros froid d’hiver austral, ce qui n’est pas ma sensation préférée… Après avoir mis quelques kms à gérer tranquillement ce coup de moins bien en voyant passer un bon paquet de traileurs dont quelques visages connus, je reprends petit à petit le rythme pour arriver au Maïdo (PK23 pour D+2200) en 4h15, en 260ème position.

Bon ravitaillement, à nouveaux des visages amicaux et je file sur la deuxième portion de montée jusqu’au point culminant de cette course, le Grand Bénare, pour une portion de 7,5 kms pour un D+700. Toujours un bon petit rythme dans un paysage somptueux.

La descente était un deuxième point que nous voulions travailler, qui avait été particulièrement ciblée lors de ce dernier mois d’entrainement après l’analyse de mes dernières courses. Aux vues des rythmes de mes camarades de descente, je ne m’en suis pas trop mal sorti, ce qui est un véritable progrès pour moi :4h27 pour faire la portion Maïdo – Fenêtre des Makes, ce qui me classe 184ème sur cette partie du parcours. Comme quoi pas de secret : faut bosser !

Je boucle donc ce championnat de la Réunion en 11h14 même si, on le verra plus tard, le temps n’est pas le plus important, 219ème au scratch sur 841 partants et 636 à l’arrivée. Très satisfaisant pour moi avec de bonnes sensations et sans bobo à l’arrivée : positif pour la folle course qui nous attend en octobre.

Il est à noter que, pour une fois, nous avons eu grand beau temps d’un bout à l’autre du parcours. Du coup, j’ai pu profiter d’un parcours véritablement somptueux, avec des vues magiques sur notre île décidemment vraiment exceptionnelle ! Plein les yeux, que du bonheur !

Ce que je retiens aussi, c’est l’entourage dont j’ai pu bénéficier sur ce trail.
D’abord, l’organisation et les bénévoles ! En dehors du fait que l’organisateur ILOP SPORT m’a fait l’amitié d’inviter l’association la Diagonale de Zaoué, le balisage et le parcours étaient vraiment au top et l’accueil des bénévoles toujours chaleureux, ce qui est encore plus important quand les températures sont si basses…

Ensuite, mon ami Cyril m’a fait l’honneur de me faire l’assistance au Maïdo. Très important de le savoir là-haut dans les moments difficiles de la montée et très symbolique de le voir à nouveau présent, 13 ans après notre première « collaboration » sur le Grand Raid 2004 !

Et enfin, et cela a été mon plus grand plaisir, j’ai pu faire l’arrivée en compagnie de ma famille !! Bon, je les ai attendu un peu dans le stade car mon rythme de descente était plus soutenu que prévu mais passer la ligne d’arrivée avec ses enfants est un bonheur qui n’a pas de prix, et qui vaut bien quelques minutes perdues !

Crédit photo*: Gil Victoire, Too Trail (* : tronquée)

L’Arc-En-Ciel 2017 a été pour moi une course parfaite : un plan d’entrainement pour le Grand Raid de Zaoué respecté, de bonnes sensations physiques validant le travail accompli, un parcours d’une très grande beauté dont j’ai pu pleinement profité grâce aux belles conditions météo, des organisateurs et bénévoles géniaux, de l’amitié et la famille à l’arrivée !
On ne le dira jamais assez : un ultra trail, c’est une course individuelle qui se prépare physiquement et mentalement. Mais c’est aussi une aventure collective : si on n’est pas bien entouré pendant et en dehors de la course, on ne peut réussir.

Reprise de l’entrainement dans une semaine, après une bonne récup en famille : l’objectif est d’être prêt le 19 octobre prochain !

Rédacteur et Photos : Olivier Legras

Le Projet de La Diagonale de Zaoué ICI

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Juillet 2017

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *