OFF
ON
Boxed

Manchon Compressport R2

compressport r2

.

La compression… vaste sujet…beaucoup de choses ont été dites sur le principe actif ou passif (comme la récupération). Que nous dit petit Robert :

« Compression: Action de comprimer quelque chose ; fait d’être comprimé. »

Dans notre revue des manchons de compression, nous allons nous intéresser cette fois-ci au manchon Compressport R2.

Avant de vous donner mon avis sur ce produit, je souhaiterais faire un petit retour de quelques années en arrières. 2008, j’achète mes premiers manchons de compression, c’était mes début en course à pied, j’avalais les « jogging international », « Runners Atitudes », « VO2″ et autres magasines, et à l’époques cet accessoires était un remède miracle pour retarder la fatigue, éviter les chocs….

Me voilà donc en train de courir mes premières sorties longues avec ces fameux manchons, bilan, un inconfort terrible, un mal de mollets important, et surtout de nouvelles douleurs qui apparaissent au niveau des genoux. Moralité, ils ont fini dans mon armoires pour ne jamais en sortir. J’ai eu beau analyser cet échec je n’ai jamais compris, et du coup j’avais un gros a priori sur le concept, et sur le produit.

compressport r2-1

Du coup, lorsque Compressport m’a proposé un bon plan pour me procurer des manchons de compressions R2, je me suis dit que c’était peut être le moment de ré essayer, avec un peu plus d’expérience en course à pied, je pourrais définitivement me faire mon avis.
Après 6 mois d’utilisations, je peux livrer mon verdict. Je ne vais pas donc me lancer dans de grande tirades médicales car je n’en ai pas la légitimité, mais je voudrais plutôt vous décrire mon ressenti lors de diverses utilisations. Tout d’abord je ne les utilisent pas au quotidien, je les réservent pour les sorties Trail ou les sorties longues.
Au niveau des sorties Trails, c’est certainement leur domaine de prédilection, si la taille est bien choisie, suivant le tableau des tailles Compressport. Tout d’abord, ils sont faciles à enfiler de part leur qualité de textile qui est complètement différent des autres marques, beaucoup plus rêches. Ils ne grattent pas non plus même avec une transpiration importante, cette dernière à même tendance à s’évacuer par les mailles du textiles, du coup vous avez l’impression d’être toujours au sec.
Revenons aux sorties Trails. Lorsqu’il vous arrive de partir à la fraîche (comme j’ai pu le faire cet été à l’aube), ils vous protègent du froid. Mais ce n’est pas là qu’on les attend. Après plusieurs heures de courses, on arrive à retarder au maximum la fatigue, sachant que rien ne bouge, et que dans aucun cas l’on est gêné dans la contraction des muscles. Mais la où je pensais que c’était qu’un effet placebo, c’est en descente. Pas du tout, on élimine quasiment toutes les vibrations parasites qui le lendemain vous rappellent que vous avez fait 2000m de D+. Pour en avoir le cœur net, j’ai fais les mêmes parcours avec et sans, bilan un matin j’avais un sacré mal aux mollets, je vous laisse deviner la configuration. Du coup, les maux se sont déplacés un peu plus haut, au niveau des quadriceps, je me demande aujourd’hui ce que valent les « QUAD » du coup…

Autre terrains de prédilection, la route, mais uniquement en sortie longue. J’ai quand même toujours besoin d’une période de chauffe pour pouvoir les supporter (environ 10mn), au début, j’ai comme un sentiment de « trop » de compression, puis petit à petit, il se font oublier, et cette sensation de jambes lourdes que l’on connait tous ne disparaît pas forcément, mais elle apparaît beaucoup plus tard que si je réalisait les mêmes séances sans manchons. Conséquences directes, il devient un peu plus facile de conserver ces allures spécifiques…

Mon bilan concernant les manchons Compressport R2, il est tout d’abord personnel car je trouve que cette accessoire sera utilisé en fonction du ressenti de chacun, deuxièmement, tout produit me permettant de bénéficier de plus de confort que ce soit dans mes entraînements ou en compétitions, je me laisserais le choix de les utiliser.
Si je devais leurs donner un terrain fétiche je dirais le Trail, avec des parcours de plus de 3h. Sur la route, idem, en compétition mais également sur les sorties longues pour limiter la fatigue.

Nous allons en reparler des manchons de compression avec l’article prochain sur l’excellent marque (Francaise en plus ) BV SPORT.

Prix : 35 Euros.

Bertrand Laffont, Trail Session.

1 comment

  • Tout comme vous, j’étais sceptique et puis finalement…..je m’y fais bien et je les supporte. C’est un produit que je recommande aussi pour les sorties longues et Trails de plus de 25 km. Je ne les mets jamais sur les courses sur route. Mon prochain achat, ce sera les Verts si ils sont toujours disponibles pour aller avec ma tenue de club. Les miens commencent à se filer (Merci les ronces !!!).
    A bientôt et merci pour cet article.
    Laurent

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *