OFF
ON
Boxed

MIZUNO Wave Kazan… Volcanique!

Pour son premier testnotre rédacteur Mathieu Willers s’est évadé quelques instants dans son terrain de jeu normand afin de tester pour vous la nouvelle Mizuno Wave Kazan !

Mizuno Wave KazanLa marque Japonaise, continue à nous offrir de belles surprises avec sa nouvelle gamme Trail 2014 : La MIZUNO Wave Kazan qui au côté de la Wave Mujin et de la Wave Hayate, est la digne remplaçante de la Wave Ascend.LogoMizuno

Un nom et un look qui ne passent pas inaperçus. KAZAN signifie éruption volcanique en Japonais. Très bien représentée par son graphisme qui rappelle les couches de lave, elle est présente en deux coloris :

  • jaune et orange, ce qui rappelle bien la lave volcanique.
  • bleu et gris anthracite, pour symboliser la roche volcanique.

Confort :

En la chaussant pour la 1ère fois, on est tout de suite surpris par le confort du chausson . La souplesse du mesh paraît très respirant. Lors du laçage, c’est une 2ème peau qui s’empare de votre pied. La chaussure épouseparfaitement bien le talon et l’avant du pied au niveau des orteils est assez spacieux. Attention, si vous avez le pied fin, cela risque d’être un peu trop.

unnamed

Test :

C’est parti pour le test de la WaveKazan sur un parcours de 3H et une distance de 50km environ en Suisse normande avec un temps « boudillou, nom de d’là ! » très menaçant.

unnamed-5

A la 1ère foulée, son confort et sa légèreté nous font pousser des ailes mais ne nous emballons pas, ce n’est que le début.

Dans les bois, le répondant est bien présent. Sur quelques cailloux, racines et branches mortes, la technologie XtacticRide nous offre la stabilité et la flexibilité promise.

unnamed-3 Arrivé dans une descente bien boueuse et glissante, le contrôle est surprenant. Les crampons X-Stud en croix, qui offrent une adhérence multidirectionnelle, sont très performants.

Sur une glissade contrôlée, on se sent très à l’aise grâce à ses bandes de maintien DymmotionFit. L’arrière du talon est quant à lui parfaitement maintenu jusqu’à la base de la cheville.

Dans la montée tout aussi boueuse, la flexibilité de la semelle et la traction des crampons en X aident à arriver en haut sans encombre.

Sa légèreté m’a donné envie de l’essayer sur route pendant un petit ¾ d’heure. Ses crampons en croix tant efficaces dans la boue ne sont d’aucun inconvénient sur bitume grâce à sa forme assez plate (concept midfoot X groove).

Sur des portions plus caillouteuses, on remarque un manque de protection à l’avant, qui pourrait être fâcheux sur des pierriers de montagnunnamed-4e.

Après avoir franchi de nombreux passages boueux, on ne sent guère de colmatage de boue dans les crampons. Par contre, on pourra sentir quelques mauvaises intrusions (boue, brindilles, graviers…) . Une languette associée au chausson pourrait être la bienvenue ; ou alors, envisager le port de guêtre.

unnamed-2Sur la fin, ayant parcouru ½ heure à bonne allure sur une voie verte avec pluie battante, les sensations demeurent plus que positives : pas d’échauffement, pas de sensations d’écrasement sur l’avant du pied.

En résumé :

  • Les + : polyvalence, légèreté, dynamisme, très bonne accroche, chaussons avec très peu de coutures.
  • Les – : faible protection à l’avant, Mesh non Waterproof mais résistant à la pluie et très respirant; quasi pas de partie réfléchissante.
  • Attention La Wave Kazan chausse grand. Compter ½ pointure en plus !

unnamed-1

Fiche Technique :

  • Poids : 280grammes
  • Drop de 12 mm
  • Usage : Trail, chemins, sous-bois, boues, routes
  • Foulée : universel / pronateur
  • Profile coureur : jusqu’à 85kgs
  • Prix : 120 euros

TS

Mathieu Willers, Rédacteur Trail Session Magazine, 2014


1 comment

  • Bonjour, je viens de « FINIR » mes mizuno kazan….. en 3 mois d’utilisation. Votre test est bon (accroche, confort, respirabilité,…) mais vous n’avez pas abordé la résistance de la chaussure. Sur ce point, la kazan est vraiment décevante. Au niveau de la flexion avant du pied, le mesh se détériore très rapidement pour ne pas dire qu’il se désintègre littéralement…..comme si ce matériau avait été choisi pour ne pas durer longtemps !
    Je précise que j’ai utilisé ce modèle sur des sentiers stabilisés et parfois humides à raison de 50 kms par semaine.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *