OFF
ON
Boxed
NEW BALANCE : à l’assaut de la pluie avec la Surface Run Jacket !

NEW BALANCE : à l’assaut de la pluie avec la Surface Run Jacket !

LOGO_NEWBALANCE

Qu’il pleuve ou qu’il vente, plus d’excuses pour ne pas sortir faire sa séance. TRAIL SESSION vous propose le test de la dernière conception textile de NEW BALANCE : la Surface Run Jacket. Le produit a été testé sur des séances d’entrainement. Certaines se sont déroulées sur Paris lors d’une petite pluie et d’autres en bord de mer du côté de La Baule, lors d’un vent fort.

Esthétique 

A la première vue du vêtement, j’ai de suite été séduite par ses couleurs, sa forme et en quelques sorte sa simplicité. Même si les couleurs restent a priori assez traditionnelles, gris et noir, j’apprécie cette volonté bicolore. Ce critère, étant très subjectif, je vous laisse juger par vous-même d’après la photo ci-dessous.

NEW BALANCE SURFACE RUN JACKET_grey_black_FRONT

Imperméabilité / Efficacité en coupe-vent

En termes de résistance à l’eau, la veste a respecté mes attentes face à une petite pluie parisienne et face au crachin Nantais. Le temps ne m’a pas permis d’effectuer le test des grosses gouttes, néanmoins, la veste n’affiche aucune prétention de totale étanchéité ni d’emploi de matière Gore-Tex ou équivalent.

Face à un vent de bord de mer, la veste tient parfaitement ses exigences.

Confort

D’une part, le critère primordial en termes de confort me semble être basé sur la liberté de mouvement, et suite aux différents tests, je valide ce critère.

D’autre part, il me semble également important que le vêtement se doit de rester en place, j’entends par là, qu’il est désagréable de sans cesse le réajuster. En ce sens, j’ai remarqué que la veste est dotée d’élastiques aux poignets, ainsi qu’à la ceinture (serrage léger), permettant alors au vêtement de satisfaire pleinement ce critère.

Lors des essayages, j’ai pris note d’une petite spécificité de la marque américaine. Le zip de fermeture de la veste s’actionne dans le sens opposé à celui que l’on a l’habitude de côtoyer. A savoir que le désamorçage du zip s’effectue avec le brin de tissu de gauche et non celui de droite, cela peut paraître bénin, mais les premières fois, c’est assez déroutant de ne pas comprendre pourquoi on n’arrive pas à dé-zipper plus rapidement.

NEW BALANCE SURFACE RUN JACKET_grey_black_BACK

Visibilité/sécurité du coureur

Comme la veste est amenée à être utilisée en début de soirée en hiver ou automne, ou par temps pluvieux ou venteux, par conséquent, la visibilité du coureur est diminuée pour le contexte environnant. En ce sens, il manquerait alors quelques bandes réfléchissantes même si le logo et la marque le sont, et que le haut de la veste est en gris clair.

Aération

En vue d’évacuer la transpiration, des empiècements en mesh ont été prévus pour un meilleur confort et un séchage plus rapide. Trois zones sont concernées : les aisselles, la nuque, et également toute la partie supérieure du dos. Il est à noter que la zone en mesh du haut du dos est recouverte par une pièce de tissu imperméable. Les pièces au droit des aisselles auraient dues, selon mon avis, être conçues plus étendues.

Poids

Je trouve la veste assez légère par rapport à d’autres K-way et Cie, (186g), et elle est très facilement compressible. Elle passe haut la main le test du « roulée en boule au fond du sac », elle ne tenait effectivement que très peu de place. Au cours du test, je me suis rendue compte qu’un plus non négligeable aurait été de pouvoir la ranger sur elle-même afin qu’elle se porte à la ceinture, une fois que les aléas climatiques aient cessé.

Accessoires 

La veste est munie de grandes poches (en face avant, au droit des hanches) pour ranger une paire de gants, un buff ou de glisser un encas. J’ai noté la présence d’une poche en mesh se trouvant à l’intérieur de la grande poche de droite. Elle s’est révélée être très pratique pour glisser un smartphone de taille raisonnable ou deux barres de céréales. L’inconvénient tout de même est que lors de la course, les chargements de poche relativement lourds ballotent un peu.

La veste présente également une capuche, très bien proportionnée et facilement réglable à l’aide de deux petits élastiques et coinceurs plastiques. Du côté encore plus pratique, j’aurais aimé pouvoir disposer d’un rangement de la capuche.

Matériaux : 100% POLYESTER

Prix : 75€

Texte : Lydie Badoux

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *