OFF
ON
Boxed
Panoplie SKINS DNAmic Thermal : Sortez couverts,la compression et la chaleur en prime !

Panoplie SKINS DNAmic Thermal : Sortez couverts,la compression et la chaleur en prime !

Ce mois-ci avec Trail Session, nous vous présentons une panoplie complète SKINS. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore la marque au « s entouré », sachez qu’il s’agit d’une marque australienne spécialisée dans la fabrication de vêtements de sport uniquement compressifs et haut de gamme.

Mais… qu’est-ce que la Compression ?

Lors d’un effort prolongé et parfois violent tel que les longues sorties trail peuvent le proposer, les muscles sont soumis à de rudes sollicitations qui, fréquemment laissent des traces telles que les courbatures, pour les plus connues.

Les produits SKINS enveloppent les principaux groupes musculaires (mollets, cuisses, tronc supérieur avec torse, abdominaux, biceps) et les soutiennent afin de réduire les vibrations et de canaliser l’orientation des muscles. Les coutures placées stratégiquement agissent comme autant de « points d’ancrage », offrant un soutien ciblé et une stabilité aux muscles pour une proprioception plus élevée.

Plus un muscle est oxygéné par le sang, mieux il fonctionne. Pour cela, il faut comprimer le muscle pour provoquer la dilatation des vaisseaux sanguins. Partant de ce constat, SKINS a donc développé toute une gamme de produits compressifs dont les effets sont :

  • moins de vibrations musculaires
  • une diminution des dommages aux tissus mous
  • une réduction de blessures après l’effort physique
  • et une réduction des risques de blessures dans les moments de fatigue durant l’effort (durant le fameux « coup de pompe »)

Le ciblage musculaire de la gamme SKINS permet également de réduire la douleur musculaire d’apparition retardée – les raideurs et l’affaiblissement apparaissant au bout de 24 à 72 heures – et vous permet de récupérer plus rapidement.

Que l’on y croit où l’on n’y croit pas, cela dépend de chacun, de sa physiologie, de son état de forme etc. Sur une même distance et un même parcours, on peut constater des effets totalement différents. Une chose est sûre : porter un vêtement compressif n’est jamais négatif ! J’y ai moi même longtemps été opposé, jusqu’à les essayer sur de longues distances et dans la répétition, et y voir un réel effet positif. De son côté, SKINS argue d’avoir pu tester ses athlètes en mouvement pour bien confirmer l’effet bénéfique de ses produits.

« Voyons donc voir ce que cette panoplie SKINS a dans le ventre ! »

Le T-Shirt Manches Longues SKINS DNAmic Thermal Mock Neck ZIP : Compressé-chauffé !

* Technologie / matières

Le T-shirt manches longues Mock Neck fait partie de la gamme DNAmic et Thermal. Il faut savoir que tous les produits SKINS sont construits à partir de 3 fibres techniques dans le but d’apporter plus de maintien et une meilleure stabilité musculaire, ainsi que plus de durabilité, grâce à des coutures 4 points. Ce faisant, il est nécessaire de bien enfiler le T-shirt afin que les coutures suivent la morphologie et que la compression agisse telle qu’elle le doit. Le T-shirt est composé, sur l’extérieur, d’une sorte de membrane en polyamide et élasthanne tandis que la couche intérieure est en matière brossée (style polaire) permettant de garder une chaleur confortable tout en séchant rapidement. Pour permettre cette aération et ce séchage, justement, deux empiècements extensibles en filet de nylon et élasthanne se trouvent au niveau des aisselles. En plus de favoriser la respirabilité, cela permet également d’accroître la liberté de mouvement.

Enfin, une bande de silicone se trouve idéalement placée sur tout le bas du T-shirt, l’empêchant de remonter une fois enfilé, comme cela le fait sur beaucoup de t-shirts justaucorps. On a tous connu cette soudaine sensation de froid d’un mince filet d’air qui s’engouffre dans la partie dénudée que découvre le t-shirt lorsqu’il remonte… Eh bien, avec le SKINS mock neck, plus de cela !

* Sensation / confort

La sensation de confort est immédiate….. pour peu que l’on ait bien ajusté le haut ! En effet, les coutures ont leur importance et sont même primordiales dans l’effet qu’elles apportent en alignant les fibres compressives sur les groupes musculaires. Il faut donc être vigilant lorsqu’on enfile le t-shirt et ne pas le mettre n’importe comment. Une fois cette condition remplie, la sensation de chaleur sera immédiate, voire trop immédiate ! En effet, il s’agit d’un haut d’hiver : ne tardez donc pas trop à affronter le froid sinon vous aurez vite trop chaud en intérieur.

Le comportement en conditions, parlons-en… J’ai déjà dit que s’il était convenablement enfilé, le haut se ressentait telle une seconde peau. En course, il ne se fait donc pas sentir. Même si la compression est forte, il n’y a pas une seule seconde un sentiment d’oppression ; les mouvements restent amples et la respiration libre. L’aspect velouté de la membrane intérieure rassure et régule vite notre température pour ne pas créer la surchauffe. D’un point de vue personnel, moi qui ne suis pas frileux et ne cours pas sur-couvert, j’ai adoré !

* Respirabilité

Testé sur une dizaine de sorties dans des conditions froides (2 à -6°C), venteuses, pluvieuses et neigeuses, je n’ai eu froid avec ce haut qu’en fin de sortie (2h30), lorsque l’humidité de la transpiration ne parvenait plus à s’évacuer suffisamment et que le vent en rafale soufflait trop fort. Sous ce type de conditions et de sortie, j’ai donc peu de reproches à faire.

Porté en première couche sous une membrane, la respirabilité est en revanche moins efficace et « l’effet étuve » est plus important. Si vous comptez utiliser ce produit en première couche, veillez à avoir une membrane très respirante plutôt qu’imperméable, auquel cas vous serez vite alourdi par votre transpiration. Dans cette situation, le haut me provoquait quelques rougeurs de type urticaire au niveau des côtes et sous les aisselles.

Toutefois, un zip descendant jusqu’à mi-poitrine a été judicieusement pensé pour permettre d’ouvrir à sa guise la fermeture et laisser entrer l’air frais de la montagne.

En ce qui concerne le séchage, le produit atteint ses limites. Si, indépendamment, les deux matières (lycra et polaire) sont deux matières au séchage rapide, leur addition freine ces qualités. En conséquence, j’ai pu remarquer que le produit était long à sécher. A titre d’exemple, entre une sortie nocturne et une sortie aux aurores, j’avais oublié de mettre le haut près du chauffage, ou à l’envers de telle sorte que la polaire sèche rapidement, comme je le fais d’habitude. Je me suis retrouvé à devoir l’enfiler au petit matin avec des belles gouttes d’eau dans l’échine…. pas très motivant avant d’aller affronter la neige et le vent !

 

*Qualité

Les finitions des coutures sont irréprochables et la qualité du produit est indéniablement au rendez-vous. Je n’ai presque rien à y redire. Fan du passe-pouce, j’aurais pu y voir un manque mais le produit est tellement serré qu’ils seraient inutiles. Testé sur quelques sorties avec un sac sur le dos, j’ai pu toutefois remarqué que le tissu s’abrasait rapidement au niveau de la zone de contact avec les bretelles. Des renforts en silicone seraient bien venus sur ce point.

* Design / Coloris

Le haut Mock Neck a été dessiné pour « s’accoupler » avec la morphologie de notre corps. Le design a donc été parfaitement pensé en ce sens et, à peine enfilé, on ressent tout de suite cette sensation.

En ce qui concerne le coloris, il est proposé en deux versions : un beau bleu frêne avec des surcoutures bleues ciel rappelant la tunique de l’EdF de biathlon, et un modèle plus sombre : noir et gris avec des surcoutures jaunes.

 

* Taille

Choisir la bonne taille est primordial sur des vêtements compressifs, encore plus que sur des vêtements normaux. Pour parer aux déceptions, SKINS propose sur son site internet un simulateur de taille indexé sur votre IMC (Indice de Masse Corporelle) et votre morphologie qui se base sur un algorithme anthropométrique spécifique. A mon sens, c’est la meilleure des choses à faire, et tous les fabricants devraient s’en inspirer.

Pour conclure sur ce haut manches longues SKINS, je dirais qu’il s’agit là d’un produit haut de gamme, esthétique et très bien conçu. Amateurs des sorties longues dans des conditions froides et neigeuses, ce produit est pour vous ! Si c’est pour l’utiliser en ville par 10°C, oubliez-le et reportez votre achat sur un produit plus adapté de la gamme.

Les Notes :

* Technologie / matières             9/10

* Sensation / confort                   9/10

* Respirabilité                              7/10

* Qualité                                      7/10

* Design / Coloris                        8/10

* Taille                                         10/10

Disponible au Prix de Vente Conseillé de 110€ ( sur SKINS.net

Le Collant SKINS Thermal Starlight : Au chaud pour courir sous les étoiles !

* Technologie / matières

Le collant Starlight utilise les mêmes matières que le haut manches longues que nous venons de voir à savoir une membrane polyamide extérieure doublée d’une membrane fibrée « polaire » à l’intérieur. Protection, confort et chaleur sont donc garantis.

A la différence du haut, où son application pour seulement courir est discutable, la technologie DNAmic atteint ici tout son potentiel pour nous permettre de reculer le seuil de fatigue et, surtout, de favoriser la récupération.

* Sensation / confort

Pour moi qui suis plutôt minimaliste dans mes choix vestimentaires et aime à courir jambes nues même dans la neige, j’étais réticent à l’idée d’essayer un collant. Je gardais en mémoire mes précédentes tentatives, toutes soldées par un « j’ai définitivement trop chaud avec ces machins…. ». Mais Trail Session est là pour ça, partager nos impressions de trailers, avec chacun nos préférences, nos exigences propres, qu’elles soient positives ou négatives. Me voilà donc à tester un collant d’hiver, chaud. Pour maximiser l’éventail du test, j’ai effectué une tentative dès le jour de réception du colis, par une petite dizaine de degrés et temps avec éclaircies. Je suis rentré au bout de 20 min. Trop chaud. Voilà pour la limite « haute » d’utilisation. Intéressons-nous maintenant à la plage moyenne d’utilisation pour laquelle le collant est conçu : temps froid à neigeux, du vent. Une dizaine de sorties longues dans la neige, le vent, la pluie a suffit à balayer mes mauvaises expériences en matière de jambes couvertes pour me faire apprécier à sa juste mesure le collant SKINS Starlight.

Une fois bien enfilé (tels une combinaison de surf ou un collant), le cuissard long colle parfaitement à la peau et se ressent, lui-aussi, comme une double peau. La sensation est agréable, la fibre polaire n’y est pas pour rien. On a chaud, mais jamais trop. La température durant l’effort étant régulée par la technologie « Thermal » propre à SKINS.

* Respirabilité

Les jambes transpirent moins que le haut du corps, c’est un fait ; hormis bien sûr au niveau sub-pelvien…. 😉 Aussi, SKINS ne s’est pas embarrassé à créer un maillage d’empiècement spécifique : le collant est fait d’un seul et même empiècement. La respirabilité est bonne, sans être excellente, justement par le manque d’un empiècement aéré spécifique aux « parties »… Le séchage, quant à lui, et à l’instar du haut manches longues Mock Neck, est assez long. Si l’on compte réutiliser le collant le soir après une sortie matinale, il faut bien penser à retourner le collant pour faire sécher en priorité la membrane intérieure, sous peine d’avoir une sensation d’humidité désagréable lors de l’enfilage.

*Qualité

Comme le haut, la finition du collant est impeccable. Peu de choses à redire sur ce point-là. J’ai pu vérifier la qualité du vêtement en terme de résistance lors d’une belle gamelle en descente sur des cailloux peu accueillants. Et là où je m’attendais à avoir de belles éraflures voire des trous, je n’ai rien vu.

* Design / Coloris

Comme le haut, le collant s’adapte parfaitement à la morphologie du corps. Une – minuscule – poche est prévue à l’intérieur du collant, au niveau de la taille et sur le derrière. A mon sens inutile car inaccessible et bien trop petite, si ce n’est pour y mettre quelques pièces histoire d’aller chercher son pain et de draguer la boulangère en lui demandant d’aller les y chercher…. Aujourd’hui, quasiment tous les collants, courts ou longs, ont cette petite poche zippée sur le bas dos. SKINS aurait été bien inspiré de faire de même…

Un seul coloris pour ce collant, noir de surcroît, agrémenté de beaux flocages réfléchissants de plumes sur les bas mollets. Sobre, mais classe.

* Taille

Comme pour le haut, SKINS propose sur son site internet un simulateur de taille indexé sur votre IMC (Indice de Masse Corporelle) et votre morphologie qui se base sur un algorithme anthropométrique spécifique. A mon sens, c’est la meilleure des choses à faire, et tous les fabricants devraient s’en inspirer.

A titre de conclusion, je ne peux qu’être élogieux sur ce collant. A titre d’exemple, la dernière fois que je l’ai utilisé, j’ai couru pas moins de 71km en 4 sorties sur 36h, dans la neige, le froid, le vent et la nuit. Un week-end de « reprise » après les « excès » de fin d’année où je m’attendais à avoir les jambes sacrément en compote. Résultat, presque rien hormis de micro sensations de courbatures le lundi. S’il est difficile d’accorder rationnellement ce crédit au collant, je pense tout de même qu’il y est pour beaucoup. Ajoutez à cela une agréable sensation de chaleur, un confort ultra, et vous aurez tous les ingrédients pour courir léger et longtemps dans des conditions extrêmes.

Les Notes :

* Technologie / matières             9/10

* Sensation / confort                    9/10

* Respirabilité                                7/10

* Qualité                                          7/10

* Design / Coloris                          8/10

* Taille                                             10/10

Disponible au Prix de Vente Conseillé de 120€ sur SKINS.net

Test réalisé par Fabien pour Trail Session Magazine

Le Haut DNAmic Thermal Mock Neck Zip M disponible au Prix de Vente de 110€ (77€ en Soldes) chez i-Run

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le Collant DNAmic Thermal Starlight M disponible au Prix de Vente de 120€ (70€ en Soldes) chez i-Run

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Janvier 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *