OFF
ON
Boxed
TEAM KARI TRAA : Portrait de  MARIE DOHIN

TEAM KARI TRAA : Portrait de MARIE DOHIN

MARIE DOHIN 31 ans

Spécialiste de trail moyenne distance (30 – 60 km)

Entraîneur : Olivier Gaillard

«Installée sur Méribel depuis un an, j’ai toujours pratiqué la course à pied. Ce fut tout d’abord l’athlétisme plus jeune puis la course sur route avec un papa marathonien avec qui j’ai couru mon premier marathon à Paris l’année de mes 25 ans, tout un symbole ! Je m’adonne désormais au trail étant donné que j’ai la chance de bénéficier d’un terrain de jeu fabuleux, le Parc National de la Vanoise au pied duquel j’habite. Après une première saison trail en 2015 dans laquelle je me suis investie plus sérieusement dans ma préparation sur des distances de 30 à 60 km, j’ai pour objectif cette saison de faire un certain nombre de courses sur des distances un peu plus longues ( 40 à 80 km) avec pour challenge la Maxi Race et ses 85 redoutables kilomètres autour du Lac d’Annecy en mai prochain. Je fais également durant l’hiver un certain nombre de compétitions de ski de randonnée entre Méribel et Courchevel ! D’un point de vue professionnel je travaille en freelance dans la communication et l’événementiel sportif.»

tari3Palmarès 2015 :

5 ème Gruissan Phoebus Trail – TTN

1 ère Trail des Saisies 6 ème Altispeed

1 ère Trail du Bout de la Drôme

1 ère Drayes du Vercors – 3 ème Trail des Glaisins

3 ème Trail du Bélier

9 ème Championnats de France de trail long

1 ère Marathon du Larzac

Palmarès 2014 :

1 ère LUT by Night 2014

Vous avez envie de découvrir un peu plus en profondeur Marie Dohin ? Alors, zou, plongez vous dans ce petit échange fort sympathique ! 

Je suis DOHIN, Marie, née le 05/08/1984
Métier : freelance en communication et événementiel sportif.
Une qualité : Curieuse! De découvrir de nouveaux parcours, de faire de nouvelles rencontres….
Un défaut : Ne sais pas m’arrêter! Ski de rando, ski de fond, vtt, balades.. les journées ne sont pas assez longues pour tout faire!
Un rituel : Euh… je ne crois pas en avoir!
Un objet fétiche : je n’en avais pas jusqu’à présent ( bon même si je mets toujours la même montre et les mêmes chaussettes sur mes courses mais ça compte pas c’est l’équipement non?!) mais ma coach de choc m’a offert un joli lucky bracelet qui saura faire son effet et qui devrait remplir le rôle de grigri!!
Comment et quand es tu tombée dans la marmite du run ?
Petite! Je devais avec 12 ans quand j’ai eu le droit d’arrêter la danse classique dans laquelle j’excellais pour mon absence totale de souplesse! Je me suis donc mise à l’athlé grâce à la découverte des cross du collège et un père marathonien que j’adorais accompagner sur ses courses!  J’ai touché un peu à tout au début! Saut en hauteur,longueur, haies, demi fond et bien sûr les cross!
Une rigueur d’entraînement ? A tous les niveaux donc… physique, alimentaire…
Je parlerai plus d’un investissement sérieux et passionné dans ma pratique ! Oui forcément je respecte un plan et une forme d’hygiène de vie que je ne perçois pas comme des contraintes car c’est moi qui l’ai choisi, que cela me plait et me correspond… Et que surtout je sais profiter des bonnes choses et que je ne sais pas dire non à un 4ème tiers temps après un match de hockey. Si je n’y arrivais pas j’aurai des soucis à la maison!
Pourquoi Kari Traa ?
Parce que tout a commencé sur une super rencontre avec Marie Paturel lors du marathon du Larzac sur les derniers templiers, que le projet de cette nouvelle aventure collective et féminine était très tentant et que surtout les produits sont on ne peut plus agréables à porter! Et moi qui m’entraîne actuellement par des températures plus souvent en dessous du zéro j’apprécie de porter des jolies tenues, techniques qui me protègent bien sans ressembler à un yéti!
Ton meilleur souvenir en course ?
Difficile car sans langue de bois je me suis vraiment régalée sur chacune des courses que j’ai pu faire depuis que j’ai commencé le trail ! Si je devais en retenir deux, allez : mon premier vrai trail en 2014 sur le marathon de la maxi race où je découvre la discipline et j’ai la chance de faire une course 100%plaisir où du début à la fin tout le corps suit ! Plus récemment le marathon du Larzac où après m’être trompée d’itinéraire, je passe de la 1ère à la 3ème place je réussis à reprendre la 1ère place dans la dernière descente! Et parce que c’est aussi le début de l’aventure Kari traa 🙂
Ton pire ?
Ah si il y en a des courses qui ne sont pas bien passées en fait ! Le marathon des Causses en 2014! Chute, mal aux oreilles ( alors que bon, Millau c’est pas à 6000m d’altitude…) j’ai découvert que le trail pouvait être laborieux!
Une course que tu recommanderais ?
Le Méribel Trail ! Le 15/08 prochain! parce que c’est à la maison, parce que les parcours sont vraiment beaux, 42/21/10kms il y en a pour tous les goûts avec des panoramas fabuleux, des sentiers techniques en veux tu en voilà…
Les courses 2016 ? un objectif ou des objectifs particuliers ?

La Maxi Race en mai parce que j’aime vraiment Annecy et que ce parcours sera un sacré défi pour moi ( je n’ai jamais couru plus de 60kms)

L’Ardéchois, Le Lozère Trail
Le challenge Val de Drôme à Crest car c’est également un super spot de trail et une organisation très sympa
Les Frances de Trail long
Mais j’ai aussi des envies de Restonica, de Lavaredo…

L’objectif est de continuer de progresser cette année, de découvrir de nouveaux parcours et de petit à petit monter dans les distances

Tes shoes préférées ?

Les Asics Fuji Attack me conviennent parfaitement depuis quelques temps mais j’ai eu la chance de gagner sur une course une paire de Salomon S sense Lab et j’avais bien aimé également! Bref pas arrêtée!

Rédactrice et Interview : Carole PIPOLO


IMG_5198

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *