OFF
ON
Boxed
Restez connectés jusqu’au sommet de vos défis avec la Garmin FENIX 5S !

Restez connectés jusqu’au sommet de vos défis avec la Garmin FENIX 5S !

Je vous ai parlé il y a quelques mois de la montre GARMIN FENIX 3 HR SAPHIR, et vais me servir de la comparaison de cette dernière pour vous présenter et vous donner mon ressenti au sujet de la montre GARMIN FENIX 5 S.

Tout d’abord, une présentation rapide de la société GARMIN, juste pour rappel, car ils font maintenant partie du «décor» de l’équipement GPS notamment dans le monde de la course à pied 😉

La société Garmin est créée en 1989 par deux ingénieurs américains, Min H. Kao et Gary Burrell, qui ont développé des systèmes de positionnement par satellites pour l’aviation et l’armée. Baptisée à l’origine ProNav, la société est renommée en 1991 «Garmin», une combinaison des prénoms des deux associés (Gary et Min).

En premier lieu, la question existentielle du jour :

Pourquoi pas de Fenix 4 ?

Saviez-vous qu’en Chinois le chiffre 4 se dit « si« , homonyme du mot « mort ». Il est considéré comme un chiffre porte-malheur, un peu comme notre chiffre 13. M. MIN H. Kao étant taïwanais de naissance et pour ses ventes dans les pays Asiatiques, la marque GARMIN a donc fait l’impasse en sortant directement la Fenix 5 après la 3.

Ce petit aparté de culture générale étant fait, passons à la présentation de celle qui aujourd’hui, se positionne comme leader du marché des systèmes de positionnement GPS.

Comme avoué lors de mon dernier article sur la marque, je suis utilisateur de la SUUNTO, j’ai été, une fois de plus, agréablement surpris par le design et le côté fin de la montre et le fait qu’elle se fasse complètement oublier une fois au poignet. Elle épouse parfaitement le poignet, même sur les petites ossatures comme moi.

Le contenu de la boîte : un câble de recharge, la montre et les guides de démarrage. A noter, que la recharge s’effectue avec un câble USB qui se connecte au dos de la montre, sur la 3, cela ressemblait plus à un socle. Le connecteur est mécanique et facilité.

Un plus également, pour les ultra-trailers, la montre peut être rechargée durant son utilisation !

Tous les modèles de FENIX 5 sont équipés de batteries lithium-ion inamovible.

L’autonomie sur la FENIX 5S : Jusqu’à 9 jours en mode montre intelligente / 14h en mode GPS / 35h en mode UltraTrac.

J’apprécie également, le bracelet amovible et interchangeable par d’autres coloris. En effet, GARMIN crée une sélection de bracelets «QUICK FIT» qui permet d’assortir votre FENIX à votre tenue. Un système ingénieux, on «déclipse» le bracelet en un tour de main. C’est d’une facilité déconcertante, pas besoin d’être bricoleur pour faire l’interversion, un tee-shirt rouge, un bracelet rouge et pourquoi pas, en soirée, une chemise bleue, un bracelet chic en acier inoxydable !

8 couleurs : noir, bleu granit, jaune, rouge, bleu, gris, marron et 2 bracelets acier inoxydables gris et «watch bands stainless steel».

Bref, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, moyennant 49,99€ pour les bracelets silicones jusqu’à 199,99€ pour ceux en acier (source site GARMIN pour les tarifs).

Le modèle que je porte est la montre GPS de petite taille, 42mm, qui pourra vous suivre dans toutes vos courses afin de relever tous vos défis. Elle intègre des fonctions sportives, cardio au poignet, des profils d’activité multi-sport (course à pied, trail, vélo, vtt, piscine, eau-libre, triathlon, etc, en paramétrage d’origine, vous pouvez, évidemment rajouter d’autre activités), mais aussi des fonctions de sport avancé ainsi que des fonctions de navigation.

Concernant la fonction cardio, prise au poignet, encore des améliorations à effectuer en comparaison à la ceinture cardio., qui reste, elle, très précise.

Exemple, sur mes sorties sur route, le cardio. est très correct à +ou- 3 pulsations, mais en comparaison à mes sorties trail/montagne, dès qu’il y a une grosse intensité, la précision n’est plus au rendez-vous. Le cardio perd considérablement en précision et ce, même si le bracelet est bien positionné. Quel dommage sur un produit haut de gamme. A mon idée, rien ne remplacera la traditionnelle ceinture cardio, bien trop précise.

Son altimètre, reste relativement précis en comparaison aux autres produits de même rapport qualité/prix que ses concurrentes.

En revanche, son GPS reste, très approximatif. Effectivement, pour avoir de très nombreuses fois comparé les résultats de ma montre habituelle couplée à des applications smartphone, (voire aussi ceux de mes compagnons de sorties qui courent sur d’autres marques), j’ai à chaque fois retrouvé des résultats tout à fait cohérents. Dès que la montre GARMIN est intervenue, cette dernière est la seule à donner des scores différents.

Exemple, grosse sortie dans les Pyrénées, sur la Rhune, une différence de 1,850km sur un total de 36,580km. Je précise, une montre au poignet gauche, l’autre à au poignet droit, cette énorme différence est tout de même étonnante pour un leader mondial du GPS…

De plus, lors de la pause ravitaillement, la montre à «bipé» et me rajoute 1km alors que je n’ai pas bougé. Cette situation s’est renouvelée à 2 reprises…

 Le liens du test effectué avec les deux montres :

Clic : https://www.relive.cc/view/1095837938

En ce qui concerne son écran, ce dernier est 100% personnalisable. Un écran pour donner instantanément la distance, le chrono, l’allure. Un deuxième pour la distance parcourue, le temps et l’allure du circuit, enfin un 3ème pour la fréquence cardiaque, tel un compte tour de voiture et personnellement, j’adore ! Il sont très lisibles et la personnalisation assez simple depuis la montre et offrant pas mal de possibilités.

Pour ce qui est de la navigation, il est possible de télécharger un nouveau parcours puis de le visualiser sur sa montre, tout en le suivant avec une précision de moins d’un mètre en ce qui concerne le Trail. Exemple du test, j’ai téléchargé le parcours de la Sky Rhune et «start», en avant ! J’ai pu effectuer ma course en off 🙂

Aussi, pour les fonctions «au quotidien», la FENIX, grâce à sa connexion par bluetooth avec votre smartphone, des notifications qui s’afficheront en direct sur votre écran, tels la réception des appels, sms, email, réseaux sociaux.

Evidemment, toutes ces notifications peuvent être déconnectées si vous avez envie de courir en toute tranquillité.

Enfin, pour les accros de la connexion sociale ! En couplant votre montre via Garmin Connect, vous gardez toujours un lien avec vos compagnons de route grâce à sa fonction Group Track. Grâce à elle, vous pouvez suivre leur parcours en temps réel et ils peuvent garder un oeil sur le vôtre. Idéal pour ne jamais rompre le lien qui vous unit pendant vos activités sportives

On retrouve également des fonctions telles que la météo, le suivi de la FC au quotidien, à la semaine, le compteur de pas, baromètre, boussole, compteur de calories, analyse du sommeil, bref, énormément de gadgets, qui à mon goût, se détachent trop de la fonction initiale de l’outil et peuvent finir par parasiter plutôt qu’être finalement utiles.

A contrario, j’y ai trouvé des fonctions intelligentes qui peuvent rendre bien des services :

  • La détection de votre téléphone au cas où il serait égaré,

  • Enregistrement de votre position de départ, qui peut permettre de retrouver sa voiture…

  • Activation du mode «do not disturb», qu’il est possible de paramétrer pour une activation automatique la nuit,

  • Synchronisation forcée depuis la montre,

  • Verrouillage,

  • Pilotage de la musique du téléphone (votre téléphone sur station d’accueil peut être commandé directement par la montre…).

Bilan du test, c’est une belle montre, le petit modèle qui peut correspondre aux hommes qui n’aiment pas les gros cadrans ainsi qu’à un poignet féminin.

Elle propose des fonctions très intéressantes et complètes voire trop complètes, on se perd dans l’exponentiel des fonctions soit trop poussées, soit inutiles pour certaines à mon avis. Mais elles peuvent parfaitement convenir aux addicts hyper connectés

Le manque de précision du cardio et du GPS sont pour moi de gros points négatifs, sur les fonctions premières de la montre. Pour ce qui est du cardio, à ce jour, je n’ai moi-même trouvé aucune montre de cette gamme là capable de fournir la précision de la ceinture.

Pour le point GPS, il est à mon idée perfectible.

Je pense que GARMIN a voulu jouer sur l’interactivité et la personnalisation de sa montre, sur ce point là, c’est top et le challenge est hautement relevé.

Nous sommes sur un produit haut, de haute technologie qui sera un précieux guide lors de vos sorties.

Test Réalisé par notre Rédacteur / Testeur : Sébastien CANTERO

Disponible au Prix de Vente de 599€ sur i-Run

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Juillet 2017

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

2 comments

  • Bonjour,

    Merci pour cette article de présentation.
    Je vais m’acheter une montre GPS dans les prochains jours et j’hésite fortement entre la Spartan Ultra et la Fenix 5.
    J’aime beaucoup la Garmin pour l’ensemble des services et fonctionnalités qu’elle offre. En revanche, j’ai peur qu’elle soit moins précise et que ses données soient moins fiable.

    Pouvez-vous me donner un avis à ce sujet?

    Merci beaucoup,
    Adrien.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *