OFF
ON
Boxed
Road Trip au Népal de Stéphanie Kécir allias Mam Zelle K !

Road Trip au Népal de Stéphanie Kécir allias Mam Zelle K !

Namasté ! ! ! Salut à tous ! Me voilà de retour après un mois au pays des rêves. Des rêves d’amoureux de la montagne, du trek, et du recentrage de soi. Oui un recentrage de soi, car durant ces longues heures de marche vous avez le temps de penser a toute votre vie ! Alors besoin de grand air ? Besoin de paysages magnifiques ? Besoin de faire le point ou le vide ?

photo4_resultat

DESTINATION LE NEPAL ! ! !

Je me joins à mon confrère Coco pour vous parler de mon expérience (même si il avait déjà tout dit !)

Au programme 3 treks :

-Gosainkunda

-Le Pal D’Or

-Un tour dans les Annapurna

photo-1_resultat

Premier trek : Gosainkunda

Départ en bus de Katmandu direction Timbu 1580 qui sera le départ de notre trek. Etant donné que la plus haute difficulté que j’avais atteinte avant de partir était le pic du midi de Bigore 2876 mètres  et qu’une fois là haut l’effort est terminé, je vous laisse imaginer mon appréhension de passer haut delà et de continuer l’effort ! !

Evidemment n’ayant aucune expérience ce premier trek c’est plutôt mal passé.

Effectivement passé les 3298 mètres j’ai commencé à ressentir les effets indésirables du mal de l’altitude (M.A.M). Cela s’est traduit par des vertiges, maux de tête, et hallucinations. (oui allu, j’ai vu des tentes à la place de gros rochers et je me suis demandé « pourquoi les gars campent là ! ! ? ? » mdr. J’ai fini par arriver à la pass ( curibina Pass) 4610 en ayant l’impression de marcher sur la lune et en ayant abusé de boisson alcoolisées ! ! haha !

Dur …dur… Après une nuit difficile à Gosainkunda 4380 nous sommes redescendus.

photo2_resultat

photo3_resultat

Deuxième trek : Paldor Base Camp

Départ Shyabru Besi 1503.

La monté se fera plus doucement car le maître mot pour bien appréhender l’altitude c’est : « doucement ! ! »

Apres une nuit passée en chemin à 2250 l’ascension se déroule  mieux, je sais comment mon corps va réagir, je sais comment il va se comporter, je le connais mieux maintenant et donc je l’écoute et prend mon temps, arrivée au base camp, le mal de tête est installé, un petit comprimé de paracétamol fait son effet, l’appétit me manque tout de même mais je me force à manger une soupe il faut bien du carburant dans la machine !)

Le trek est superbe et assez technique, des gorges dignes du film le Seigneur des anneaux et une arrivée avec vue sur le magnifique glacier du Paldor.

photo10_resultat

photo6_resultat

Troisième trek (oui je sais trois trek en un mois je n’ai pas chômé ! hahaha !)

Donc troisième et dernier trek, un tour dans les Annapurna. Je ne suis pas seule et accompagné par deux supers guide de « MADE IN PYRENEES » (que je vous conseille) Camille Minard et Laurent François.

Nous ne ferons pas le grand fameux tour à l’ancienne, car manque de temps (et oui il faut bien rentrer un jour !) Nous partons donc de Pokhara en bus jusqu’à Besi Sahar.

Toute cette première partie se fait sur de la piste, une piste empruntée par des camions et voitures qui vous soulèvent une énorme poussière ! Une piste monotone…nous décidons de faire du stop, vu le temps que nous avions, nous préférons le passer en montagne ! Nous ferons donc le trajet en alternant marche et quatre roues jusqu’au barrage de Tal.

A partir de la, plus de moyen d’avancer que sur nos pieds plus rien ne passe sauf les Yaks ! ! !

Nous passerons une dernière nuit à 4925 mètre d’altitude (Thrung hight camp) Ordre de mes deux compères guides de montagne car pour ne pas subir à nouveau le M.A.M il faut s’acclimater.

Jusqu’ici tout ce passe bien juste quelques vertiges. Mais à part ça, cela se passe à merveille je m’acclimate mieux que sur le premier trek. Sur le chemin de cette montée en altitude la vue est tellement belle ! ! Qu’elle vous pique les yeux ! ! Le Thorung peak 6144, le Yakwakang 6482 sont tout près, et l’envie d’y monter ne me manque pas, et bien sur les Annapurna !!!

Si vous pouviez voir mes yeux …ils brillent encore…Quelle beauté, quel récompense … et avec ces poses la montée a Torung la Pass  5416 ce passe à merveille et j’arrive la haut comme une fleur ! Aucun effet de M.A.M ! Trop fière on se permet même une descente en courant ! ! Courir  a 5000 c’est trop bon ! ! !

Un mois a été bien trop court pour faire tout et voir tout ce qu’il y avait dans ce superbe pays qu’est le Népal.

J’aurais voulu plus de temps pour aller plus haut ! ! !

J’en retiens un grand enrichissement, tant personnelle que sportif et j’en ai  l’esprit qui en reste souvent rêveur…

photo7_resultat

photo8_resultat

Bref ! ! ! Pour ce qui est de la montagne et de l’altitude je rejoins mon confrère Coco, il faut s’équiper un minimum, je vous conseille donc :

 POUR LA MARCHE :

– Une paire de chaussures confortables, moi je suis partie avec mes sportiva bushido, souple légère, bonne accroche, et costaud

-Un pantalon léger que je conseille surtout aux filles, ce n’est pas top de montrer sa peau là-bas …vous n’allez pas vous faire agresser  mais les regards sont très appuyés…on cache donc un minimum les jambes et les épaules 😉

-Des battons de rando, ça aide vraiment je vous assure.

– Tee-shirt, pull style Merinos, et une veste sport.

photo9_resultat

Pour le soir quand la journée de sport est terminée il fait vite froid à partir de 17h30

Je vous conseille :

  • Un pantalon ou collant bien chaud
  • Une bonne doudoune
  • Une paire de chaussettes bien chaudes, bonnet, gants, avoir les extrémités bien au chaud pour la nuit
  • Un très bon duvet ! ! confort -10° la marque Valandre est top et Française !
  • Et bien sur le top du confort …une petite chaufferette au charbon 😉

photo11_resultat

Récit de Stéphanie Kécir (Mam Zelle K) pour Trail Session Magazine

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Décembre 2016

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *