OFF
ON
Boxed

S-LAB SENSE 3 ULTRA SG, Salomon envoi du lourd pour 2014 !

S-LAB SENSE 3 ULTRA SG4

.

Pouvait t’on ne pas parler de la S-Lab Sense 3 Ultra SG ? La nouvelle venue de la firme Salomon, à peine sortie, fait déjà énormément parler d’elle avec des évolutions notables par rapport aux versions précédentes … .

Pour ouvrir cette nouvelle saison, Salomon nous offre ce nouveau modèle qui reprend le profil agressif de la Speedcross, appliqué au concept S-Lab Sense, bas, léger et rapide. Le résultat : une arme phénoménale d’Ultra-Trail pour terrain meuble. Ce mois-ci nous allons vous présenter La S-Lab Sense 3 Ultra SG. Conçu pour les coureurs en recherche de légèreté et une attaque sur l’avant du pied, elle vous offrira un mouvement plus naturel pour plus de performances. 

.

Fiche technique :

Basse, légère avec seulement 230 grs, ultra-respirante, laçage Quicklace pour un laçage rapide et précis, avec pochette lacets de rangement, un endofit pour plus de confort et améliorer le retour du terrain et un pare-pierre en TPU. Une semelle Softground cramponnée avec le Dynamic Traction pour une meilleure adhérenceLe mouvement naturel permet au pied de bouger en toute liberté, avec un drop diminué pour une attaque du pied plus homogène. La construction S-Lab permet un gain de poids qui fait de la S-Lab Sense la chaussure de compétition la plus légère et la plus basse de la gamme Salomon. Conçu pour offrir une agilité accrue aux coureurs qui attaquent le sol avec le milieu du pied. DROP FAIBLE de 4 mm … nous sommes dans le domaine du minimalisme. Donc attention lors de votre achat car il faudra prendre en compte ces paramètres.

.

Ultra SG

.

Esthétique-Confort :

Comme toutes les S-Lab, son look est au top avec son noir et son rouge agressif. On reconnaît de suite la chaussure de «Kilian» avec son design particulier. Le chausson de la Salomon S-Lab Sense 3 Ultra Softground n’a pas de coutures ce qui permet de la chausser sans chaussettes et le Sensifit est encore plus performant pour un maintien idéal et irréprochable. C’est ce qui la rend très confortable quand on y met le pied pour la première fois, le chausson n’est pas trop étroit comparé à la Fellcross 2 que j’ai pu tester. On peut noter également un renforcement du tour de la chaussure avec une membrane thermocollée qui évite les fameux points d’usures que certains utilisateurs avaient rencontré entre le médio pied et l’attaque avant du pied. Le confort d’après séance avec des Ultra Sense ? Cela va dépendre si vous êtes plutôt un coureur léger et habitué au drop bas… car le mollet sera sollicité bien plus intensément que sur un produit Trail classique, donc si vous débutez, évitez les séances trop longues dés les premières fois. En plus de sa semelle parfaitement étudiée et parsemée de chevrons pour évacuer la boue, Salomon a intégré des picots rétractables supplémentaires afin  d’affiner l’accroche de son produit.

.

.

« Une accroche quasi parfaite, une approche du minimalisme qui met en relief le running aux sensations, clairement on constate des shoes à la finition parfaite… »

.

Performance/Test :

Soyons clair dès le début, ce produit est destiné, on ne le répétera jamais assez, à des coureurs légers qui possèdent une attaque médio ou avant du pied. Outre le coté running minimalisme que cette Salomon implique, elle est très polyvalente, aussi bien à l’aise sur les chemins que sur les parties route pas de sensation de lourdeur ou de pieds qui tapent. On se sentira en sécurité sur les parties humides, boueuses et glissantes. Quant aux passages sur les rochers, son accroche sera bien présente même s’il faudra être prudent ! Le pare-pierres joue parfaitement bien son rôle. Attention aux néophytes du minimalisme qui se coltinerons au mieux des mollets en feu pendant et après la séances, au pire une bonne tendinite sans une bonne adaptation à ce genre de chaussures (des séances courtes d’environ 20/30mn seront recommandées avant d’augmenter graduellement le temps en vous guidant à vos sensations). Ces Sense Ultra SG 3 sont dynamiques, par la facilité qu’on a à relancer avec, même en montée. En descente, on peut se lâcher toute en légèreté. Pour les aficionados de la gamme Sense, c’est que du bonheur ! Sur le bitume, pas de problème pour des sections courtes, mais ce n’est clairement pas leur terrain de jeu. Leur extrême légèreté est un atout non négligeable, à vous de vous assurer que l’amorti vous suffira pour couvrir les distances que vous vous programmez en objectif car tout le monde ne pourra pas courir 30/40h avec donc soyez à l’écoute de votre corps.

.

Conclusion, j’achète ou pas ?

Outre son prix qui n’est pas négligeable et sa relative fragilité (en effet un coureur de 70-80kg usera plus vite sa paire qu’un coureur de 60-65kg), Ces S-Lab Ultra Sense SG 3 sont une arme diabolique pour tout les trailers en recherche de performance et taillées pour la compétition. Une accroche quasi parfaite, une approche du minimalisme qui met en relief le running aux sensations, clairement on constate des shoes à la finition parfaite. Reste à bien vous connaitre pour ne pas vous tromper de chaussures lors de vos achats, mais si vous avez le profil recommandé, foncez, vous ne serez pas déçu. Du haut de gamme.

.

Ultra Sense 3 SG

.

TS

Alexia Jacquot et Grégory Julien Baron, pour Trail Session Magazine, 2014.





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *