OFF
ON
Boxed

S-Lab XT 6 Racing, Salomon sort l’artillerie lourde…

Salomon S-Lab XT6.

Aujourd’hui c’est un test exclusif que nous vous proposons, et pas sur n’importe qu’elle chaussure, puisqu’il s’agit de la nouvelle S-Lab XT6 de l’écurie Salomon. Inédit s’il en est car nous avons procédé à un test croisé entre la version féminine et la version masculine de ce produit. Focus.

.

Pas facile de tester un produit Salomon. Véritable concentré de technologie, souvent décrié par le prix affiché sur le marché Trail, mais rarement égalé quand à la qualité que l’on peut retrouver au final. Pour ce test, nous avons voulu tester les deux versions de la XT6, le modèle femme et le modèle homme, en restant le plus objectif possible quand aux améliorations apportés sur cette nouvelle chaussure.

Voyons déjà ensemble les données techniques…

.

DONNÉES TECHNIQUES

  • Foulée : Universel/Pronateur,
  • Drop : 9,5 mm
  • Poids de la chaussure : 330gr (en 8.5)
  • Profil du coureur : Tout poids,
  • Type d’utilisation : Trail en compétition,
  • Surfaces : chemins, sentiers, forêts, montagnes, rochers.

.

La semelle intermédiaire :

  • EVA moulé: Amorti et confort,
  • AC Muscle 2: Amorti renforcé,
  • Agile Chassis System: équilibre amorti-stabilité,
  • EVA double densité: contrôle de la pronation.

.

La chaussure Salomon S-Lab XT 6 détient le procédé AC Muscle 2 positionné sur les 3/4 du pied pour offrir un excellent amorti ainsi qu’une très bonne stabilité. Le ACS (Agile Chassis System) engendre un bon équilibre entre amorti et stabilité grâce à sa construction en bloc positionné au dessus de la zone d’amorti.

 

Le chaussant et la semelle extérieure :

  • Contagrip: Résistance
  • Chevrons: Adhérence
  • Pare-pierre: Protection

 .

La semelle intercalaire avec son Pronation Control apporte toujours plus de stabilité aux coureurs pronateurs. La semelle de propreté en EVA moulé renforce l’amorti tandis que l’Ortholite et sa mousse confort favorise la circulation de l’air. La semelle extérieure ContaGrip à chevrons et sa gomme spécifique apportent une accroche et une adhérence maximale. 

.

LOOK :

Alexia :« Au premier regard elles font très compétitives, agressives. Une ligne parfaite signée Salomon. Elles donnent envie d’en découdre maintenant avec les chemins techniques puisque comme à son habitude, Salomon a tapé très fort au niveau look. On retrouve le rouge agressif, un peu de blanc et de noir. Visuellement elles sont détonante, même pour une féminine. Après, je me demande si, dans des coloris dit plus féminins, plus raffinés comme le rose, le turquoise, le jaune, le violet etc…, elles rendraient le même tape à l’œil «compétitrice» ! On y retrouve le système de laçage Quicklace qui est vraiment extra. Ce laçage est hyper rapide, précis et efficace. Le lacet se range dans la poche de la languette prévue à cet effet ».

Greg :« On est habitué maintenant à l’aspect rouge compétition qui fait la marque de fabrique de Salomon. C’est vrai qu’elles sont visuellement très belle et on voit que de gros efforts ont été fait pour tenter le Trailer avec une chaussure très belle. Le nouveau visuel « Salomon » est implanté sur cette chaussure avec son mesh respirant pour faciliter le séchage et sa tige sans couture ».

.

Salomon XT6 Racing

.

.Confort :

Alexia :« Au premier essayage, on se sent bien dedans. Alors oui, dans d’autres modèles, d’autres marques aussi on peut se sentir bien. Mais là, on se sent en sécurité dedans, chose que je n’avais pas encore ressentie jusqu’ici : puisque l’avant du pied est protégé par un pare-pierre très efficace. Elle maintient parfaitement la cheville, son système Sensifit soudé combiné au manchon intérieur Endofit enveloppe le médio-pied pour un maintien parfait ».

Greg :« Alors moi je me fie énormément au premier ressenti lorsque l’on enfile sa chaussure. Avec son chausson  Sensifit, le pied est parfaitement maintenu mais surtout, il ne glisse plus dans la chaussure en descente par exemple…votre pied ne vient pas taper sur le devant de celle-ci et rien que ça, c’est un gros point positif. On l’enfile très aisément et l’on sent immédiatement que l’on est sur un produit costaud, qui saura résister aux parcours les plus difficiles. Pour ma part, je rajoute une semelle personnelle qui améliore encore plus le confort, surtout pour parcourir un Ultra ».

.

Et l’accroche dans tout ça ?

Avec ses chevrons plus grands et plus profonds, l’accroche et la propulsion sont inégalées. Dotées de rainures, de pavés qui s’auto nettoient et disposés dans plusieurs sens pour un freinage efficace, ces semelles démontrent leurs performances sur tous types de terrains. La semelle est un mix entre plusieurs dureté de caoutchouc pour optimiser l’adhérence et retarder l’usure de celle-ci. C’est la promesse d’une tenue de route parfaite semble t-il !

.

Test :

Alexia :« Le premier test a été réalisé sur une durée de 1h15 puis 1h40 . Début rapide sur les chemins terreux, caillouteux et rocheux. Elle réagit rapidement, on peut envoyer du lourd. Passer de la partie route à la partie rocheuse, je n’ai pas ressenti la moindre gêne. Le système du laçage ne dérange pas quand l’impulsion du pied est au maximum. Les chevrons font leur boulot, que ce soit en montée glissante sur graviers ou dans la descente, la S-LAB joue le jeu à fond dans l’accroche. On ne sent pas de rigidité au niveau de la semelle. Après cette sortie en pleine chaleur, pas de soucis de pieds qui surchauffent comme j’ai déjà connu. Cette chaussure de Trail est un vrai modèle de luxe. Lors de la sortie longue, je suis partie sur des chemins techniques, recouverts uniquement de rochers, terres, mousses. Par chance (ou non) j’ai effectué ma sortie sous la pluie et en fin de nuit. Comme j’avais été ravie sur le terrain sec et moyennement technique, j’ai osé me lancer à corps perdu sur les rochers mouillés et la boue durant les montées comme les descentes très techniques.

Je me suis mise en mode course et j’ai envoyé.

C’est un coin que je connais pour avoir fait des Trails, je sais qu’il y a quelques passages glissants, des pierres qui roulent sous les pieds et si vous vous laissez aller, vous avez intérêt à avoir confiance en vous et dans mon cas aux S-LAB. Et là, grande SURPRISE !

L’accroche est parfaite, pas la moindre frayeur en montées comme en descentes. Les pierres roulaient mais la S-LAB s’accroche. Sur les parties boueuses et rocheuses, le pare pierre a été mis à rude épreuve et à maintes reprises il a claqué sans que mes orteils ne se soucient de l’impact sur eux. En coupant à travers bois, les chemins ne sont pas tracés, je me retrouve à faire «ma Kilian» en skiant sur les feuilles, branches, cailloux. La S-LAB protège le pied et on est maintenu comme jamais. Ça a été un réel bonheur de m’éclater sur ce circuit, là ou habituellement j’étais un peu plus prudente pour éviter la chute. Il n’y a pas à dire, il n’y a aucun vice ! »

.

Salomon XT6 Racing

.

Greg :« Les S-Lab XT6, après trois semaines d’entrainement pré-CCC , m’ont réellement impressionnées. Une accroche impeccable, une souplesse certes améliorable mais très acceptable au vu de la protection et de l’amorti proposé, et surtout un confort excellent. Mes séances n’ont guère dépassées les deux heures et c’est avec un confiance absolu que j’ai pu m’aligner sur la CCC avec ces XT6 pour un test Ultra grandeur nature. Nous avons eu chaud autour du Mont-Blanc cette année (alléluia !) et cette journée du 30 août a été un vrai test pour ce produit car les cols gravis ont été sec, poussiéreux à outrance et parsemés de pierres instables. Moi qui ai une cheville fragile, j’ai vraiment été conquis par la stabilité et le maintien de le XT6. En descente elle accroche le pavé et si, sur le début, vous avez tendance à vous retenir, elle vous met en confiance pour que vous puissiez lâcher les chevaux en toute quiétude. Malgré ses 330gr qui ne la classe pas dans les chaussures les plus légères du marché, elle sait se faire oublier grâce à son confort et son amorti irréprochable.

La nuit a été aussi révélatrice…L’humidité, très présente, a rendu les chemins et cailloux glissants et les accélérations périlleuses ! Sa semelle chevronnée et son système Contagrip ont été très efficace pour retenir le pied qui parfois part complètement en sucette sur une glissade douteuse… Personnellement j’ai apprécié le système de contrôle de la pronation, qui, sur les chemins techniques, permet de maintenir le pied et la cheville dans un bon équilibre. Nous sommes également passés dans des passages humides et il est vrai que le mesh sèche très vite et sans que l’on s’en rende compte finalement. Le pare-pierre est très efficace et protège véritablement l’avant du pied.

Ce fut environ 20 heures de courses avec les XT6 au final et à aucun moment je n’ai ressenti de gênes ou d’inconfort dans cette chaussure. Du début à la fin, j’ai été très satisfait de ce produit tout au long de ma course. Le seul petit reproche que je pourrais faire concerne le système de mesh justement. Il sèche vite, il participe à « l’aération » interne du pied pour éviter les sudations intempestives, mais aussi il est fragile…et se nettoie assez mal face aux poussières et autres agressions extérieures. Mais on ne peut pas tout avoir ! Attention également au laçage, toujours bien commencer à serrer du devant du pied en remontant vers la cheville, sous peine de sentir le système Quicklace vous appuyer désagréablement sur la partie du coup de pied ».

.

 Salomon XT6 Racing

.

Conclusion :

Alexia :« Maintenant, chaussez les Salomon S-Lab XT 6, et profitez des joies du Trail en toute quiétude. Vous pouvez laisser dérouler vos gambettes dans les chemins, montées, descentes les plus techniques. Stables et sécuritaires, vous serez protégés des éléments extérieurs comme les cailloux. Ce qu’il y a de sûr, c’est qu’elles m’accompagneront sur le Lafuma Amalfi Coast Trail en octobre ».

Greg :« Clairement ces chaussures sont destinés aux Trailers(ses) en recherche de confort et de stabilité pour les longs Trails. C’est sur la durée de l’effort que l’on prends conscience des qualités de ce produit, et c’est un gage de sécurité que de partir avec elles aux pieds pour un Ultra. Alors oui c’est un investissement, 170 euros ce n’est pas anodin…mais lorsque vous  partirez pour une vingtaine d’heures (voir plus) en montagne, y penserez-vous réellement ? Un top produit avec peu de défauts, du très haut de gamme signé Salomon ».

.

Notes :                                                     

    • Esthétique : 5/5
    • Amorti : 5/5
    • Confort : 5/5
    • Souplesse : 4/5
    • Stabilité : 5/5
    • Dynamisme : 4/5                 

.

Produit disponible en promotion chez notre partenaire ! 

Price minister

.TS MAG

Alexia Jacquot et Grégory Julien Baron, Trail Session Magazine, 2013.

A lire aussi:

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *