OFF
ON
Boxed
Saintélyon 2015: La Guerre aux Déchets est déclarée! Les pollueurs seront sanctionnés

Saintélyon 2015: La Guerre aux Déchets est déclarée! Les pollueurs seront sanctionnés

Alors que la prochaine édition de la Saintélyon enregistre déjà plus de 10 000 inscrits à 3 mois du départ, un chiffre qui souligne l’incroyable popularité de l’événement.

Plusieurs communes traversées par le parcours de l’emblématique Saintélyon ont tiré la sonnette d’alarme.

photo-archives-joel-philippon

Crédit Photo: Joël Philippon

SAINTÉLYON 2015

DÉCHETS : LA GUERRE EST DÉCLARÉE !

En effet, le succès grandissant de l’événement va malheureusement de pair avec l’incivilité galopante des coureurs, malgré tous les efforts de sensibilisation, de mutation (suppression des gobelets…) et de nettoyage entrepris par les organisateurs depuis près de 10 ans.

Les sentiers empruntés, mais également les petites routes ou les villages traversés sont de plus en plus impactés par les déchets des participants. Bien sûr, l’essentiel est nettoyé dans la semaine qui suit par les brigades vertes ou les services municipaux, mais quel spectacle pour les riverains ou les randonneurs le lendemain de l’épreuve.

À la demande de plusieurs communes mécontentes suite à la dernière édition, l’organisation a décidé de réagir pour inverser cette tendance détestable, contraire à l’esprit trail.

Tube-lykya6euo67y4dryaba09mvsqz6yer1fpq4yeg3apq

En effet, suite à l’intervention de nettoyage de l’association Aremacs en 2014, spécialisée dans la mise en place de pratiques éco-responsables au cours d’événements sportifs, plus de 70 kg de déchets ont été ramassés après la course sur les sentiers entre SaintEtienne et Lyon, principalement composés de tubes énergétiques, papiers de barres céréales et bouteilles plastiques.

Malgré une légère diminution enregistrée par rapport à 2013, les communes concernées s’affligent devant ces incivilités et menacent même de remettre en cause à terme le passage de la course.

L’ORGANISATION S’ENGAGE À METTRE EN PLACE OU RENFORCER UN CERTAIN NOMBRE D’ACTIONS PRÉVENTIVES, ACTIVES ET RÉPRESSIVES :

• Communication accentuée

• Présence de points de collectes à la sortie des villages et avant certains passages en sentiers

• Brigade de ramassage des déchets renforcée et intervention dès le lendemain de l’épreuve

• Brigades volante de disqualification

Trail Session Magazine, 2015

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *