OFF
ON
Boxed
Scott – Panoplie Kinabalu : Quand le trail des chemins rime avec celui de la rue.

Scott – Panoplie Kinabalu : Quand le trail des chemins rime avec celui de la rue.

60 ans cette année que Scott révolutionne tous les mondes des sports outdoor. L’histoire a commencé par les bâtons de ski, s’est démocratisée et imposée avec le vélo et continue avec brio dans le trail depuis quelques années déjà. Ce qui est sûr, c’est que vous ne trouverez pas du Scott dans les rayons de notre plus grande chaîne nationale de multisports. La marque américaine choisit avec soin ses revendeurs, parmi les plus investis et engagés dans leurs sports respectifs.  Aujourd’hui, Trail Session va vous présenter la gamme textile haut de gamme du fabricant US : la collection Kinabalu.

 

http://www.fitnesscentralinc.com/merchant/3642/images/site/ScottBlackLogo.jpg

Scott et sa gamme Kinabalu, c’est la rencontre entre l’univers de la course à pied et celui de la rue. En effet, les motifs inspirés par le Mont Kinabalu (en Malaisie) ont été créés en exclusivité par l’artiste de rue londonien « SheOne » (qui avait déjà préalablement signé une chaussure de foot en hommage au « roi Pelé »). Leur bébé donne une panoplie sobre et métallique peu commune dans l’univers ultra-coloré du trail. Nous le disons tout de suite sans détour : d’aucun vont aimer, d’autres pas. Moi, je suis fan !

Le T-Shirt Kinabalu

De loin, on dirait un t-shirt banal. Mais ça, c’est de loin. De plus près, la construction en tricot 100% polyesther nous fait apercevoir une maille de qualité et un design réfléchi, mais aussi et surtout les reflets chromés et multicolores du logo présent sur le poitrail.

Quitte à avoir une tenue conçue par un artiste de rue, je me suis dit que pour une fois, mon test allait se faire autant dans les bois que sur les pavés. Bah oui quoi, faut savoir se mettre aussi des fois au goût du jour. Et tout le monde n’a pas le loisir de pouvoir chausser les crampons et zou !, d’aller haut dans les montagnes.

Me voilà donc partant directement de chez moi, paré à battre le pavé à côté des marathoniens et autres batteurs de pavés, avec cette tenue sobre et classe, tirée des zébrures brutes des matériaux industriels.

Détails techniques

Côté technicité, le t-shirt, soyons francs, n’a rien d’exceptionnel. Le t-shirt ressemble plus, avec sa matière en tricot, à ceux que l’on peut obtenir sur les courses en tout genre, excepté son design zébré.  Les coutures sont plates, mais semble tout de même peu finies puisque l’on peut apercevoir le fil blanc des coutures. Sur un t-shirt noir, le détail se voit tout de suite et ça le fait plutôt moyen… Toutefois, le T-shirt se porte aisément, reste assez léger et ne se transforme pas trop en éponge sous les grosses chaleurs. Surtout, il sèche vite!

Même si les coutures sont très bonnes, certaines fibres du côté intérieur du tshirt ressortent par les coutures

N’attendez pas non plus une ribambelle de détails techniques sur ce t-shirt : il n’y en a pas. C’est un haut sobre, conçu pour courir « à la fraîche », pour l’entraînement. Exit donc les renforts siliconés sur les épaules, que l’on voit apparaître sur de plus en plus de t-shirts de trail. De côté également les poches à dosettes ou à pipettes. Non, ce t-shirt est sobre, jusque dans sa conception. Il restera toutefois confortable puisque sur la dizaine de fois où j’ai pu le porter (avec sorties allant de 1h à >2h30) je n’ai eu aucune irritation ou démangeaison.

Design

Beaucoup cependant risquent de le trouver trop basique, peu pensé pour le trail moyenne à longue distance. Ce sur quoi nous ne pouvons que leur répondre oui, c’est vrai. Oui, mais… Car il reste toujours ce « mais », que nous gardons souvent pour la fin de nos articles chez TS ; ce « mais » qui ne s’argumente pas ; c’est à dire ce « mais » des goûts et des couleurs, du design. Car, même si cela se discute peu ou prou, nous ne pouvons que reconnaitre objectivement que le t-shirt est réussi, sobre et classe, totalement à l’image de la marque Scott : à part. Et qu’il risque tout de même de plaire à beaucoup de monde, dont nous ! ^^

CRÉDIT PHOTO: SCOTT

Le Short Kinabalu

Pour continuer sur la gamme Kinabalu, nous trouvons donc son cousin, le short Kinabalu Run, inimitable lui aussi dans sa sobriété.

C’est un short conçu en deux pièces : un slip ultra-léger 100% polyesther et un short Stretch tissé 2 directions  et traité DUROshade pour assurer une résistance accrue à la fois aux UV comme aux branches et au vent. La solidité est donc le maître-mot de ce short, selon nous, avec son design.

un short intérieur confortable et peu gênant

Détails techniques

A l’inverse du t-shirt, Scott n’a pas lésiné sur les détails techniques sur ce short en piochant le meilleur dans les autres sports où la marque est présente, pour le concentrer sur ce short. Nous trouverons donc des sangles de réglage pour ajuster le serrage sur la taille ; un slip intérieur pour limiter les irritations et des découpes venant entailler le short sur le côté des cuisses pour augmenter l’aération. A cela, Scott a su rajouter un détail important de nos jours : une large poche arrière, zippable et donc facile à ouvrir, pour accueillir les tout derniers smartphones.

Logo « chromé »

échancrure sur les cuisses avec surcoutures

sangle de serrage élastique

Coordonnées GPS en surimpression sur le short. Nous vous laissons deviner où elles mènent…. Réponse dans ce même article, dans une semaine …. 😉

En pratique, le short est très agréable à porter. Les sangles de serrage sont faciles d’utilisation, la poche arrière zippée géniale à notre goût : ni placée trop haute, ni trop petite, en un mot, parfaite. L’on pourra s’étonner en revanche que le short ne dispose que d’une seule poche révolver (pour les mains), située sur le côté gauche. Nous devons avouer que nous avons eu du mal à comprendre cette logique chez Trail Session…

Une poche arrière grande, pratique et discrète pouvant accueillir un smartphone dernier modèle

Une poche latérale unique, côté gauche. Sa petite soeur côté droit aurait été la bienvenue !

Design

Même si sa coupe est droite et standard, le short n’est pas trop chaud et l’on peut raisonnablement envisager de courir sous toutes les conditions, même s’il conviendra, à notre avis, davantage pour des conditions d’intersaisons que pour les chaleurs estivales.

La matière DUROshade est bien résistante, efficace contre les premières gouttes de pluie, résistante aux accrocs des branches. Sur ce plan, c’est une belle réussite !

Quant aux couleurs, le short est disponible en deux coloris unis : vert kaki et anthracite mat.

En conclusion, le choix de confier à l’artiste SheOne le design de sa gamme phare « Kinabalu » semble avoir été judicieux pour la marque Scott. Il en ressort une panoplie réussie, sobre mais moderne, se déclinant en coloris permettant de se confondre avec le paysage : jaune/vert pour les palmiers malaysiens des flancs du Mont Kinabalu (ou autres) comme noir/anthracite pour les décors plus rocailleux des montagnes. Le short remporte toutefois largement notre coup de coeur, pour ses détails techniques, son confort imparable et sa finition comparée à celle du t-shirt. Toujours est-il que, peu importe le coloris, le design et les qualités de ces deux produits risquent de satisfaire bon nombre !

Test réalisé par Fabien

Vous trouverez le T-Shirt Scott Kinabalu disponible sur le site Scott.fr au prix de 55€

Vous trouverez le Short Run Kinabalu disponible sur le site Scott.fr au prix de 70€

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Mai 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *