OFF
ON
Boxed
Skidress Everest : Une veste sportwear chic et cool à la française !

Skidress Everest : Une veste sportwear chic et cool à la française !

J’ai eu la chance de tester une veste chic et cool de la marque de ski française : Skidress. Je l’ai portée ces deux derniers mois hivernaux tant à la Montagne (attention je n’ai pas skié avec, mais j’aurais pu) qu’en Ville, par températures négatives et depuis quelques semaines les matins par températures sous 10 degrés.

Concrètement cette belle veste molletonnée se porte très bien tant en tenue sportive que bien habillé ! Mais avant mon retour test complet et mon avis, je trouve important de revenir sur l’identité de cette belle marque française.

1930 : Genèse d’un style dandy montagnard

Née dans les années 30, Skidress® doit son origine à la société France Sport créée par Charles Muller et Charles Diebold à Strasbourg. Cette société était un négoce de fart, de peau de phoque pour le ski mais aussi de vêtements de sport d’hiver.

Charles Diebold fut l’un des créateurs de Val d’Isère, de la première école Française de Ski en 1936, du «Chamois de France» en 1938, mais aussi du Grand prix de printemps en 1947, qui deviendra le Critérium de la Première Neige en 1955.

En février 1948, la marque connait l’une de ses heures de gloire à Saint-Moritz lors des Jeux olympiques d’hiver. Équipé Skidress®, Henri Oreiller de Val d’Isère devient le premier champion Olympique de Descente du ski français en remportant la Descente avec 4 secondes d’avance sur le second, l’Autrichien Franz Gabl.


En 1950, Robert Mathy s’associe à Charles Muller pour prendre la relève chez Skidress®. Il achève de reprendre toutes les parts de la société et s’attache à développer la marque. Venant du textile, Robert Mathy laisse petit à petit fart et peaux de phoques au profit des vêtements.

Dans les années 60, Skidress® révolutionne la tenue de ski en créant le fuseau Egg, ce fuseau utilise l’Elastiss, un tissu extensible conçu par le Lyonnais Jean Laurent. Comme l’Elastiss n’est élastique que dans un sens, Robert Mathy a l’idée d’ajouter une bande de jersey sur le côté extérieur de la jambe et de coudre l’autre pièce d’Elastiss de manière inversée. De quoi permettre une extensibilité parfaite dans les deux sens. En combinant style unique et efficacité redoutable, le fuseau Egg ne tarde pas à faire de nombreux adeptes au-delà du petit monde de la compétition. S’afficher en Egg de Skidress® devient le dernier chic sur les pistes françaises !


Mais Robert Mathy ne s’arrête pas là et créé une marque 100 % mode : Skidress® Chaparral. Pour la concevoir, il s’adjoint les services de jeunes stylistes qui ne tarderont pas à se faire un nom dans la mode. Emmanuelle Khanh dessine ainsi les premières collections Skidress® Chaparral avant de lancer elle-même sa propre marque de prêt-à-porter et connaitre un succès énorme avec ses lunettes.

Puis, un tout jeune styliste prend la suite chez Skidress® Chaparral. Son nom : Thierry Mugler ! Son style original fait merveille et la marque connait un grand succès auprès des stars de l’époque comme Gilbert Bécaud, Sheila, Sylvie Vartan, Michel Polnareff mais aussi avec le Shah d’Iran.

En 1972, Skidress® se développe à l’international, avec entre autre le Liban et le Japon où Skidress® signe des accords de licence et crée des patrons adaptés à la taille des Japonais.

Au début des années 80, la marque est mise en sommeil… avant d’être réveillée en 2013 par la société 19cent48 qui fait renaître “Le Sport Chic à la Française”.

De l’allure sur les pistes et du style en ville

Fidèle aux valeurs historiques de la marque, les collections revisitent l’art de vivre la montagne. Des créations Sport-Chic dont les lignes évocatrices d’une époque et la richesse des détails rappellent les codes d’un style unique. Une élégance racée désormais inscrite dans une dimension contemporaine grâce à l’utilisation de matières techniques et de coupes classiques réinventées. Les créations Skidress® sont dessinées par un styliste français et confectionnées à partir de tissus fabriqués en France et en Italie.

Tendance glamour avec coupe cintrée, col en V, fourrure et pinces pour Madame; chic et soigné pour Monsieur avec des lignes classiques, des renforts de coudes, des modèles twin-set et faux cols, les détails stylistiques enrichissent chaque création.

Chaque modèle porte la signature de la marque : galon Bleu Blanc Rouge et logo hexagonal Skidress®. Conçues pour vivre la montagne autrement, les créations Skidress® célèbrent l’alliance ultime entre confort et raffinement. Une double exigence qui prend tout son sens sur les pistes comme en ville.

Ensemble du vêtement

55% Polyester

36% Viscose

7% laine

2% Elasthanne

Côtés

41% Polyamide

40% Polyester

15% Elasthanne

4% Polyuréthane

Doublure

100% Polyamide

Isolation

100% Polyester

Colonne d’eau

> 8.000

Origine du tissu

Italie

Mon avis au sujet de la Veste Skidress EVEREST

Du Sport Chic et Cool à la française !

C’est la veste que je porte tous les jours depuis bientôt deux mois. Elle passe autant quand je suis en tenue décontractée qu’en tenue plus professionnelle et habillée.

Du logo sur l’épaule gauche à la doublure intérieure avec les motifs rappelant l’Histoire de la Marque Française de Ski, tout est beau, classe et bien fini.

Cette EVEREST porte bien son nom donc. Elle est au sommet de toutes les vestes que j’ai pu porter durant des hivers. Je suis détenteur d’une veste Carhartt que j’avais achetée pour mon séjour en Ukraine dans le pays de mon épouse… et bien cette dernière est restée au placard tout l’hiver.

Pour sûr lorsque nous retournons dans son pays, où l’hiver les températures descendent parfois jusque -25 degrés, elle fera parfaitement l’affaire.

C’est bien ce qu’on lui demande pour ses 495€. Le prix en vaut sincèrement la chandelle : je vous garantis que vous n’aurez pas froid !

Niveau cintrage, sur moi, elle était au top. J’ai adoré la porter tant pour sa coupe, son look, sa couleur grise anthracite passe-partout, que pour son confort et son isolation extrême au froid.

Ce qui est très appréciable sur cette veste, c’est le col haut qui protégera idéalement votre cou et votre nuque du vent et du froid. Et si vous aviez trop chaud, vous pouvez toujours baisser le zip afin de bénéficier d’une certaine ventilation.

Quant à la capuche, elle est amovible, et de facto se retire. Je l’ai conservée sur ma veste tout l’hiver. Ce fut agréable quand il y eut des bourrasques de vent froid et glacial ; mais aussi, et bien entendu lorsqu’il pleuvait.

En revanche, pour la pluie je n’ai pas trouvé la matière du tissu extérieur particulièrement étanche… l’eau ne ruisselait pas beaucoup. Je ne me risquerais pas à rester longtemps sous une averse de pluie avec cette veste :-/ Son seul bémol… Mais vous me direz : elle est faite pour la neige et le ski, pas la pluie et un climat océanique 😉

Pour skier donc, quelle que sera la météo, elle se portera très bien ; et vous serez très élégant avec. Le confort et la sensation molletonnée sont bien là. En ce qui concerne les manches, au niveau des mains, vous pourrez glisser vos gants de ski.

Niveau rangements, deux poches latérales assez grandes pour y mettre ce que vous voulez : gants, porte-feuille, clés…

A l’intérieur une petite poche zippée où personnellement je mets des pièces de monnaies, parfois mes clés aussi, où la carte / clé de ma voiture.

Un poche gadget au niveau de la manche pourra vous permettre de glisser votre forfait de ski magnétique par exemple 😉

Je n’ai pas utilisé les cordons de serrage, mais ils pourraient s’avérer utiles et se situent en bas du manteau et au niveau de la capuche pour la serrer et l’ajuster.

Au niveau de l’usure je n’ai rien noté, peut-être quelques fils qui se sont décousus, et que j’ai retiré délicatement au ciseau, sans tirer dessus.

Lorsqu’il fait un peu plus chaud ces derniers jours, je la porte avec un simple T-Shirt manches courtes dessous, et ouverte intégralement au niveau ventral.

Très concrètement je ne trouve RIEN à redire de cette veste Skidress EVEREST, bien au contraire je la recommande même, et je peux vous certifier que lorsque j’irai dans ma belle-famille en Ukraine et Russie l’an prochain elle sera de nouveau sur moi et avec moi là-bas. Si j’ai l’occasion d’aller skier ce mois de mars, dans les Pyrénées, je l’apporterai et je skierai avec.

Je suis serein quant à la mobilité de mon buste et de mes bras. Elle est super bien ajustée et cintrée. Une belle découpe, digne de la devise de la marque française, qui devient pour moi une référence du sportwear : Le sport chic à la française !

Conclusion

Cette veste est aboutie dans son ensemble, elle tient bien chaud, vous évitera des coups de froid au cou et à la nuque, vous protégera suffisamment sous un temps neigeux (moins sous des trombes de pluie)… et vous prendrez du plaisir à l’enfiler tous les jours que ce soit lors de balades dominicales en famille, ou bien lors de sorties professionnelles !

Pour moi cette veste c’est l’alliance du chic et du cool au service des sportifs désireux de porter des vêtements classes, beaux et sobres !

Test réalisé par Cédric pour Trail Session Magazine

 

Disponible au Prix de Vente de 495€ sur le site de Skidress

 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Mars 2019

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *