OFF
ON
Boxed
SKINS : 2 produits phare

SKINS : 2 produits phare

Skins essentials compression socks

J’ai testé pour vous mes premières chaussettes de compression. Habitué des bandes compressives élastiques sur les mollets, j’avais délaissé petit à petit ces produits qui finissaient par m’irriter la peau des mollets.

Ce modèle Skin est novateur dans le sens où comme tous les produits de cette gamme, le tissu est léger, souple et ne génère aucune intolérance lorsqu’il est en contact avec la peau. La longueur est bien ajustée et pour ma part les chaussettes remontent juste en dessous des genoux (hors zone de pliure de la peau).

Testées sur sortie longue, je commence à ressentir les avantages de l’effet compressif au-delà d’une bonne heure et demie de course en nature. La totalité du pied et  la partie inférieure de la jambe étant mieux drainée, la fatigue musculaire est retardée et la longévité améliorée.

Comme l’hiver finit doucement par s’installer, on ne négligera pas l’effet réchauffant appliqué à cette partie du corps. Attention toutefois aux sorties par temps chaud, il faudra surveiller la surchauffe des mollets.

J’ai également testé ces chaussettes en récupération, sous un pantalon : on oublie rapidement les chaussettes et la récupération n’en est que meilleure !

On aime :

  • la légèreté et l’absence d’irritation au niveau de la peau et des articulations
  • La compression englobant les pieds et les mollets
  • L’utilisation en récupération statique

On aime moins :

  • L’effet chauffant quand la température extérieure s’élève.

41UlNDMlwzL._SY300_ essentials_compression_socks_recovery

Skins A400 12 tights Mens (cuissard)

Voici un second test de vêtement de compression Skins (après le Skins A 400 Power Short ), réalisé sur chemin inégal en sortie longue et à l’entraînement sur piste.

Un premier conseil : bien vérifier la taille. Je suis plutôt adepte du S mais ce modèle est particulièrement serré à la taille. Si on ne veut pas que compression rime avec rétention, il vaut mieux voir un peu plus grand (M).

Après enfilage, ce cuissard à l’allure plus agressive s’adapte parfaitement aux cuisses et je ne détecte aucun frottement désagréable ni pliure inconfortable. Par contre, même en taille M, il faut reconnaître que la taille au niveau du bassin est très ajustée.

Après quelques sorties longues, la coupe n’a pas bougé et je n’ai pas ressenti d’irritation particulière. Côté transpiration, le cuissard joue pleinement son rôle respirant et je n’ai pas souffert de la chaleur. Dans la durée, l’effet compressif semble apporter un plus, non pas en augmentant les performances instantanées mais en améliorant la récupération musculaire (légère diminution des courbatures et des douleurs « lactiques »).

Pour l’entraînement intensif sur piste type VMA ou fractionné, le principal avantage réside dans la légèreté et le confort du tissu qui ne génère pas de frottement.

On aime :

  • Un aspect visuel original
  • Le confort et la légèreté
  • L’effet compressif pour les séances longues

On aime moins :

  • L’absence d’une petite poche pour glisser un gel ou une clé
  • La taille très serrée au niveau du bassin

skins tight skins tight 2

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *