OFF
ON
Boxed
<span style='color:S;'>Skyrhune 2017 : Une pluie de records !</span>

Skyrhune 2017 : Une pluie de records !

Malgré une semaine radieuse sur la Côte basque, la pluie s’est invitée pour la première fois sur la Skyrhune ce Samedi 30 Septembre. L’organisation craignait que cela gâche un peu la fête mais il n’en fût rien. Cette Skyrhune 2017 a été arrosée d’une pluie de Records ! Magnifique Edition avec tous les ingrédients auxquels l’équipe de La Lemur Team et l’ensemble des bénévoles sont attachés : du Spectacle, du Dépassement, de la Ferveur (parfois même un peu de folie) et une Grande Fête. Après 4 éditions, l’élan de l’épreuve ne cesse de croître…

 Les Favoris ont répondu présents

Crédit SalernoPhoto Stéphane Salerno

Ambiance électrique sur la ligne de départ. Les 500 coureurs sont déterminés et prêts à relever leur défi. La Course au Maillot Vert est de la pure folie… Léandre Santin venant à bout de Mathieu Jacquet pour boucler ces 1000m (avec 60m d+) en 3’05’’ ! La meute est lancée.

Chez les dames, la Roumaine IngridMutter du club Italien de Skyrunning Valetudo prend de suite les commandements.

Chez les hommes, grosse bagarre jusqu’à la mi-course. A Miramar (Km5) et son ambiance survoltée, comme en 2016, c’est Thibaut Baronian qui mène, devant Didier Zago et Alexandre Fine, groupés. Didier Zago tente un dépassement dans la descente engagée mais part à la faute une première fois. Les 3 hommes passent encore groupés au passage de la rivière à Trabenia (km9), sur les bases du record malgré le terrain devenu extrêmement glissant. Dans la course féminine, un mano à mano se dessine rapidement entre Ingrid Mutter et Céline Lafaye, qui pointe à 1’.

Crédit SalernoPhoto Stéphane Salerno

Crédit Akuna Photos – Jean Marie Gueye

A Ziburu Mendi (Km11), 2ème sommet, c’est Zago qui mène devant Baronian, et Fine semble avoir décroché. Le suivi live sur l’écran géant sur la place du village est palpitant.

Au pointage Km12.5, Zago attaque même la montée vers la Rhune avec 12’’ d’avance sur Baronian.

Crédit SalernoPhoto Stéphane Salerno

2,2km et 700+ plus tard, la terrible montée vers la Rhune, dans des conditions très difficiles et épiques aura décantée la course.

A l’écran, dans une ambiance de folie grâce à des spectateurs venus braver ces conditions et un DJ survolté, c’est Thibaut Baronian qui sort de la pente et du brouillard… seul. L’écart semble creusé, l’attente des poursuivants semble interminable, mais ‘’seulement’’ 1’10’’ plus tard, Didier Zago apparaît, poursuivi par contre par Adrien Michaud qui revient dans le jeu. Alexandre Fine toujours 4ème semble légèrement décrocher. Chez les dames, la Roumaine fait une véritable démonstration, malgré que Céline soit très en forme. 2’ d’avance au sommet.

Crédit Cyrille Quintard

Crédit SalernoPhoto Stéphane Salerno

La descente était extrêmement compliquée. Didier Zago a pris des risques d’entrée pour combler l’écart sur la partie technique, mais il repart à la faute avec une deuxième chute qui lui vaudra quelques contusions un peu partout… et sûrement un petit coup de frein pour la suite du retour sur cette ‘’patinoire’’ de la Rhune. A l’avant, Thibaut ne faiblit pas, comme en 2016, il est très très fort, mais Adrien Michaud le mettra sous pression jusqu’au bout. Toujours 1’ d’écart à 4km de l’arrivée, Adrien fait jeu égal avec Thibaut sur le final, c’est palpitant.

Mais le coureur du Team Salomon maîtrisera son sujet jusqu’au bout, bouclant même le dernier Km en 3’05’’ après une bagarre intense de 2h. Sur la ligne, 1h53’27’’ ! Il baisse le record d’Aritz Egea de plus de 2’ ! Et Adrien Michaud passe également sous le record en 1h55’17’’.

Crédit Akuna Photos – Jean Marie Gueye

Didier Zago, sera finalement 3ème en 1h56’18’’. Difficile de prévoir des chronos pareils compte tenu des conditions.

Crédit SalernoPhoto Stéphane Salerno

Mais ils l’ont fait. Pour le Top5, Gaël Reynaud fait une descente de folie pour aller chercher un Pottok de Diamant en 1h59’01’’. Le jeune Alexandre Finé, grand coureur d’avenir, termine donc 5ème et 1er Espoir (record Espoir en 2h00’29’’). Suivent Nicolas Bouvier Gaz (2h01’31’’) au sprint avec Noel Burgos (Madrid – Espoir – 2h01’32’’), Thibaut Garrivier (2h03’17’’), Germain Grangier (2h03’33’’) et le top10 est fermé par Alfredo Gil Garcia (Madrid) en 2h03’54’’, qui explose le record de la descente malgré les conditions extrêmes, en 9’38’’ !

Crédit Akuna Photos – Jean Marie Gueye

Chez les femmes, statu quo en tête de course. Ingid Mutter remporte cette Skyrhune 2017 de fort belle manière. Le record est également explosé, avec un chrono de 2h19’52’’, mais Céline Lafaye n’aura pas démérité et s’est battue jusqu’au bout, et la performance est également exceptionnelle puisqu’elle améliore quand même son chrono 2016 en 2h22’50. Pour le podium, c’est la jeune du Team Buff-Hooka-Les Saisies Clémentine Geoffray qui boucle le parcours en 2h28’02’’ (4ème temps de l’Histoire de la Course). Une confirmation de son potentiel, et elle décroche donc son Pottok de Diamant également. Julie Roux confirme sa magnifique saison sur les Skyrunning National Series (4ème en 2h37’46’’), et la 5ème place est arrachée par Sandra Martin (1ère Vétéran) en 2h40’06’’, juste devant les 2 coureuses locales Claire Dubes (2h40’29’’) et Sarah Dinclaux (2h40’35’’). Quelle bagarre là encore pour les accessits !

Suite à cette finale, Adrien Michaud et Céline Lafaye se succèdent à eux-mêmes sur les Skyrunning National Séries France 2017, devant Thibaut Garrivier et Sandra Martin.

La course jeune ‘’Skyrhune TTIKI’’ a également livré un spectacle de toute beauté. Plus de 50 jeunes au départ pour ce 10km (600+) tracé comme sa grande sœur : des pentes raides, de la relance et une descente très technique. Une magnifique délégation du club formateur des Esclops d’Azun,  des jeunes de tous horizons : trail, athlétisme, VTT, Course d’Orientation. Un départ explosif, des encouragements de folie à Miramar, et une pluie de records dans les différentes catégories ! Chez les Juniors, Loic Robert s’impose en costaud dans un chrono canon en 50’47’’ après une belle bagarre dans la descente avec Baptiste Ellmenreich (51’08’’). Le podium est complété par Pierre Martinez, des Landes, membre du Pôle France d’Orientation. Grosse performance du Cadet Oloronais Louis Ferrera (53’53’’).

Records sur les différentes Courses, Record du premier Kilomètre, Records par Catégories, Record sur la descente complètement improbable… et records de Médailles ! 7 Pottok de Diamant en 2017 (4H-3F) pour seulement 3 en 3 éditions depuis 2014, 81 Pottok d’Or (73H-8F)… une édition vraiment exceptionnelle.

Un magnifique podium, et la soirée qui a suivi aura été du même niveau. Concerts improvisés, chanteurs, musique, buffet de spécialités locales… et même le record de fûts de bières est tombé. Une soirée partagée tous ensemble, l’équipe d’organisation, les athlètes, les coureurs, les bénévoles, les randonneurs, du régal entre passionnés.

Une Skyrhune 2017 des plus réussies. Une très grande édition, malgré des conditions parfois difficiles. Les coureurs ont fait le spectacle, et c’est vraiment mérité pour toutes ces personnes qui sont montées mettre le feu et les encourager. Un véritable engouement s’est créé sur l’événement, il faut donc prendre rendez-vous pour l’édition 2018 ! Avec ou sans dossard, l’organisation vous proposera une grande fête spectaculaire.

Résultat Skyrhune 2017 les tops 5 et 3

Femmes :
1 Mutter Ingrid – team Compressport, 2 h 19 mn 52 s.
2 Lafaye Céline – Inov-8 France, 2 h 22 mn 50 s.
3 Geoffray Clémentine – Buff France team Hoka Les Saisies, 2 h 28 mn 2 s.

Hommes :
1 Baronian Thibaut – team Salomon France Elite, 1 h 53 mn 27 s.
2 Michaud Adrien – team Scott, 1 h 55 mn 17 s.
3 Zago Didier – Esclops d’Azun 1 h 56 mn 18 s.
4 Reynaud Gaël – team Optisport, 1 h 59 mn 1 s.
5 Fine Alexandre – Gh2A CS Serre Chevalier, 2 h 0 mn 29 s.

Victoire et record pour Thibaut Baronian

Crédit Cyrille Quintard

Le parcours long de 21 kilomètres avait un dénivelé positif de 1700 mètres :

« Son profil est montagneux, technique mais également rapide. Le cadre est magnifique. On est en montagne avec vue sur l’océan, c’est magique. L’ambiance basque, la qualité de l’organisation m’ont donné envie d’y retourner. Outre le plaisir de retrouver cette région je voulais aussi essayer de garder mon titre et d’améliorer mon temps 2017 qui était de 1 h 56 mn 39 s. Je suis satisfait d’avoir réussi ces deux objectifs. »

Crédit Cyrille Quintard

Attaque au pied de la Rhune :

Thibaut Baronian, team Salomon France Elite, a évolué très vite à l’avant en compagnie d’Adrien Michaud et de Didier Zago. Très légèrement distancé par Didier Zago au pied de la montée de la Rhune, il l’a rattrapé puis définitivement doublé.

« J’avais de très bonnes jambes et sensations, mais je n’ai pas voulu prendre de risques dans les descentes sur un terrain rendu très glissant par les pluies de la matinée. J’ai jugé plus raisonnable, pour attaquer, d’attendre l’ultime grosse montée. Par rapport au record j’ai perdu un peu de temps dans les descentes, mais il a largement été compensé par celui gagné grâce à des températures nettement plus fraîches que l’an passé où j’avais souffert de la chaleur. »

Crédit Cyrille Quintard

Extraits du palmarès 2017 de Thibaut Baronian :

Thibaut Baronian, né le 12 janvier 1989 à Ambilly, kiné à Besançon, a ajouté en 2017 de beaux résultats à son palmarès déjà chargé. Il arrive désormais à être régulier dans ses performances sur les distances entre 20 et 50 km.

Premier : RedBull 400 Courchevel, KV de Montreux, 32 km raid Tuituit, RedBull Eléments. 21 km Skyrhune.

Deuxième : 57 km OCC, BCN Tour.

Troisième : Wings for Life Australia, 50 K Ultra Trail Australia, 36 km Lyon Urban Trail, 21 km Open Semi-marathon Bourg-en-Bresse.

Septième : 32 km Sierre Zinal, deuxième meilleure performance française en 44 ans , 42 km Marathon du Mont-Blanc.

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Octobre 2017

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *