OFF
ON
Boxed
Test de la Trans Alps FKT de Columbia Montrail : Votre nouvelle alliée pour les randos-trail !

Test de la Trans Alps FKT de Columbia Montrail : Votre nouvelle alliée pour les randos-trail !

«Un tapis de course est mieux que rien. Une course sur route est mieux qu’un tapis de course. Un trail est mieux qu’une route. Rien ne surpasse un trail». Columbia Montrail annonce la couleur dans son catalogue 2017, le trail running et rien d’autre !

UN PEU D’HISTOIRE …

Columbia Montrail : Depuis Février 2016, la marque de chaussures de Trail Running Montrail est alignée sous la marque Columbia. Et le printemps marque donc le véritable lancement d’une gamme complète d’équipements sous le marquage de Columbia Montrail. Et vous l’aurez deviné, cette première gamme est 100% réservée à la pratique de la montagne et du trail running ! On prend la technicité de Montrail en matière de trail, et l’expérience marketing de Columbia (crée en 1938 !), et le tour est joué pour booster cette nouvelle alliance. Mais qu’en est–il vraiment de ces produits ? Dans ce volet, c’est la chaussure Trans Alps FKT qui nous a été confiée pour test.

Description de la Trans Apls FKT

Cette chaussure fait partie des produits siglés FKT (Fastest Known Time) selon Columbia, à utiliser pour de la rapidité et la recherche de performance. Le cadre est fixé, on est sur une chaussure faite pour la montagne et les chemins techniques et escarpés, mais elle tentera de rester apte à la rapidité et à la course. Ses caractéristiques techniques vont dans ce sens là :

– Poids : 350g la chaussure

– coupe basse

– Drop 8 mm : construction nivelée 18mm au talon et 10mm à l’avant pied.

– Renfort de protection au talon et avant pied (sécurité supplémentaire contre les roches).

– Tiges sans couture renforcée contre les déchirures (protection !) et panneaux de maille ouverte (souple et respirantes).

– Deux technologies présentes sur la semelle :

  • Semelle intercalaire FluidFoam: mousse réactive du talon aux orteils, de l’EVA amélioré qui offre 17% d’amorti supplémentaire par rapport à une EVA classique. (EVA = éthylène/ acétate de vinyle). Pas de gadget inutile type gel  (ouf !). Donne une meilleure absorption des chocs et un meilleur retour d’énergie, pour une vivacité optimale.
  • Semelle extérieure TrailShield: pour vous protéger des aspérités des chemins escarpés, ce procédé se passe de plastique, ce qui permet de conserver de la souplesse et de la légèreté !

– Deux coloris disponibles : gris et jaune, ou vert kaki et jaune.

– Existe en modèle féminin, jaune et gris (inversion par rapport au modèle masculin).

– Prix : 139,95 €uros

Mon retour Test : Corentin Crouzet pour Trail Session Magazine

J’avais déjà insisté là-dessus, pour mon retour test des produits BV Sport, et malheureusement je ne lâche pas le morceau : minimalisme ! En bref, je suis partisan des chaussures légères, souples et sans technologie superflue. Donc en premier lieu, cette chaussure me semble bien assez (trop…) imposante pour un trail, avec certes des passages techniques, mais aussi des passages plus roulants qui nécessitent des relances et de la vitesse.

Sorties du carton, je les trouve effectivement lourdes (350 grammes) et assez rigides… La semelle est renforcée pour protéger le pied contre les cailloux (ce n’est pas toujours une bonne chose car cela rigidifie la chaussure…). Mais, point très positif, grâce aux technologies développées par Columbia Montrail (semelles Trailshield et Fluidfoam), ce renfort ne se fait pas au détriment du poids ! Du coup, je ne pense pas que vous pourrez trouver une autre chaussure de ce type, « robuste » et imposante, faite pour la montagne, avec ce poids. Donc finalement, on peut voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide : pour une chaussure de course, elle est certes plutôt lourde et rigide, mais pas pour une chaussure de rando trail !  Dans cette catégorie elle serait finalement légère et plutôt souple par rapport aux produits habituels !

Enfin bref, j’enfile les baskets et je file galoper ! Première impression plutôt agréable, la chaussure est confortable, on se sent bien à l’intérieur : les panneaux gris de mailles ouvertes y sont pour quelque chose je pense, ils donnent un coté « aéré » vraiment appréciable à la chaussure. Du coup, le poids ne se fait finalement pas trop ressentir. Mais le drop oui ! On est sur un drop 8mm, pour moi qui suis habitué au 4mm ou moins, la différence est marquante, on se sent haut, le talon tape forcément…

Rapidement, je cible le gros point fort de cette Trans Alps : son accroche ! Les picots sous la semelle sont imposants, avec ça aux pieds, vous passez absolument partout sans trop de risque de chute. Même dans la boue, la terre ou les tas de feuilles, l’accroche est bonne et donne une sensation d’un sol ferme sous le pied… zéro dérapage !

Après plusieurs sorties longues, sur différents types de terrains, mon avis sur cette chaussure commence à se dessiner et confirme mon idée initiale : vous ne ferez pas de pointes de vitesses sur les larges chemins avec ce type de produit, même si, je me répète, pour une chaussure de ce type, de beaux efforts technologiques ont été faits pour maintenir le poids aussi bas que possible. Mais elle ne semble pas adaptée pour des trails courts. Par contre, en sortie longue type rando trail, sur plusieurs heures (ou plusieurs jours !), avec marche dans les montées et course sur les parties plus roulantes, là oui ! Cette chaussure est probablement le meilleur compromis possible entre le besoin d’accroche et de robustesse du randonneur et le besoin de légèreté du coureur !

De même, si vous partez sur un trail long sans souci de chrono, juste pour le plaisir, avec donc le besoin d’avoir une chaussure avant tout confortable, elles peuvent très bien convenir.

Enfin, je pense que cette chaussure est solide, le système avec les tiges sans coutures qui tiennent les panneaux de maille ouverte me semble intéressant (avec renfort de protection devant et derrière) et promet une belle longévité à ce produit, même si vous le malmenez dans les cailloux. Par contre, les mailles grises ne sont pas du tout imperméables !

Conclusion

Pour conclure ce test, voici ce que je ferai avec les Trans Alps FKT à l’avenir : je ne les utiliserai pas sur des courses officielles, même du trail long, je préfère miser sur la légèreté et la souplesse pour une certaine vitesse, là encore question d’habitude personnelle… Certains, qui aiment les chaussures rigides, habitués au drop 8, auront sûrement un avis différent !

Par contre, sur des sorties sans chrono, en rando trail dans la montagne, avec le sac à dos, oui ! Je prévois notamment une partie du GR20 Corse cet été, et bien mes chaussures sont déjà toutes choisies ! Je ne m’embêterai pas avec les grosses chaussures de randonnées habituelles, et si l’envie de courir me prend, aucun souci ! Je passerai partout sans aucun problème d’accroche avec une foulée qui reste malgré tout fluide.

Rédacteur / Testeur : Corentin Crouzet

Crédits photos : Noëllie Rousset

Chez i-Run les chaussures Columbia Montrail sont ICI et avec le Code Promo TRAILSESSION 15% de Réduction Immédiate

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Mars 2017

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *