OFF
ON
Boxed

Trail HIVERNAL du Sancy Mont Dore : la course qui monte !

Trail sancy.

C’est désormais un événement incontournable : Le Trail Hivernal du Sancy/Mont-Dore accueille tous les ans plus de trailers et les inscriptions sont prises d’assaut par ces derniers. Croyez-moi ils ne se trompent pas, l’événement se veut familial et convivial, la course et les parcours très agréables et l’organisation chouchoute les coureurs qui viennent des quatre coins de la France pour découvrir le Sancy…

.

Nous ne pouvions manquer l’évènement, petit flash-back sur le Trail Hivernal du Sancy/Mont-Dore qui s’est déroulé le 19 Janvier 2014 … Le principe de la course est simple : vous vous inscrivez et c’est sur le parcours que vous choisissez la distance (20 ou 30 km). Sympa surtout pour un début d’année… le foie gras et le champagne étant encore bien présents dans les papilles, le choix du parcours se fait en fonction de la forme du jour.
Petite précision : j’ai profité de ce premier dossard de l’année (pour moi) pour essayer un produit encore peu connu proposé par la marque POWER GEL… si vous êtes gourmand (comme moi) la suite devrait vous plaire !

.

trail du sancyLe départ de la course étant donné à 9h au Mont-Dore (à seulement 2h de chez moi) je décide de prendre la route le matin-même. Après un petit déjeuner copieux me voilà parti. La route se fait sans encombre (pratiquement que de l’autoroute) et l’envie de courir est bien présente. Arrivé sur place, retrait du dossard (des bénévoles souriants et très sympas distribuent les dossards, les paires de gants, les bons «repas », les bons « bières », les bons «gels OXSITIS »… ça en fait des cadeaux !). C’est l’heure de s’habiller et de lacer les baskets : ok je suis fin prêt. Je me place sur l’avant du départ et profite du briefing d’avant course. Un drone survole la ligne de départ (de très belles vidéos et photos sont d’ailleurs disponibles sur la page Facebook de l’évènement : https://www.facebook.com/TrailsDuSancy?fref=ts).

3…2…1… et PAN, le coup de feu est donné !

Ça part vite, très vite. Les premiers kilomètres se déroulent dans les ruelles de la ville et je me laisse rapidement emporter par la foule. Malgré le ptit’dej copieux je me souviens avoir glissé dans une des poches de ma veste de quoi me re-booster et décide (le voilà mon côté gourmand) de tout de suite taper dedans… Je ne vous fais pas plus attendre, je suis parti sur ce trail avec de la boisson mais surtout des POWER GEL SHOTS dans la poche. Personnellement je ne connaissais pas, il s’agit de bonbons gélifiés à base de gel (comme beaucoup ont l’habitude de consommer pendant les courses). Je ne suis pas là pour vous en faire la promo mais comme je sature un peu des gels (même les moins pâteux) je trouve le concept sympa. Nous avons tous déjà mangé des haribo eh bien pour faire simple, vous avez le goût du haribo avec l’apport du gel (je ne rentre pas dans les détails, vous les trouverez ici :
http://www.boutiquepowerbar.com/produit_isotonique_powerbar/ECPBRIDESHOTS/PENDANT/P/1/4). Le fait est que ça se prend super facilement et que c’est bon !

.

trail sancyRevenons à la course : la première bosse approche et je sais qu’elle va durer environ 3kms. Rien d’insurmontable mais je décide de marcher sur la fin de celle-ci pour ne pas trop en laisser dès le début. S’ensuit une partie relativement roulante qui nous mène jusqu’au premier ravito (lieu du choix de la distance). La question ne se pose pas à moi car je vois Thomas LORBLANCHET au loin et, même si je trouve très bizarre de le garder en point de mire (par la suite j’apprendrais que ce dernier abordait la course comme une sortie préparatoire et qu’il était sur un rythme tranquille), j’ai les jambes qui répondent bien et le soleil commence à percer : pourquoi ne pas en profiter ? Le premier tiers de course bouclé, je perds rapidement M. LORBLANCHET (un athlète hors norme qui impose le respect) de vue. Les paysages sont superbes, la neige est au rendez-vous, même si nous aurions tous aimés en avoir davantage, et les kilomètres défilent. Personnellement je prends beaucoup de plaisir et je rejoins le second ravitaillement, au 17ième km, sans trop avoir souffert. Là les choses se compliquent un peu…tout d’abord les bénévoles présents sur ce point de ravitaillement nous indiquent qu’un sanglier blessé se trouve dans les coins et nous demandent de rester prudents. Pour me donner un peu de courage (et par gourmandise) je me reprends 3 petits bonbons (les POWER GEL SHOTS) et ça repart. J’aurais sans doute dû les prendre un peu plus tôt, car je vais trouver l’ascension du Puy Gros, la grosse difficulté du parcours, relativement longue. Je marche beaucoup et me fais pas mal doubler sur cette portion (dur-dur pour le moral). Je sais qu’une fois en haut (ascension au 22ième km) le plus dur sera fait et que je pourrai relancer, si la machine me le permet. Pendant cette belle côte, les bâtons auraient sans doute étaient un plus mais j’avais fait le choix de partir sans… à méditer pour la prochaine fois.

.

trail sancy.

Une fois en haut : la délivrance. Je ne lâche rien et profite de la longue descente pour reprendre les quelques places perdues. Le dernier ravitaillement est là mais je le zappe, il me reste à boire et les quelques «bonbons» restant dans ma poche suffiront. D’abord au compte-gouttes, puis par poignées, je reprends des coureurs du 20 km. C’est difficile pour tout le monde, et les encouragements (aussi bien donnés que reçus) font du bien. Une dernière bosse finalise le classement puis c’est la fin. Une descente technique qui achève les cuisses m’emmène jusqu’à la patinoire du Mont-Dore (lieu d’arrivée). 3h20’ de course, une 39ième place au scratch, la saison commence pas trop mal. Pas de bobo et déjà l’envie de signer pour l’an prochain ! Un grand bravo au Team SIGVARIS qui a tout raflé ! S’ensuit une bonne douche et c’est vrai que 1400 trailers souhaitant tous prendre une douche dans une patinoire, ça amène quelques bousculades, mais au moins on est propres et on sent bon, puis la bière et le repas d’après course : soupe, aligot, galette des rois : que demander de plus ?

Si vous avez un créneau de libre tout début 2015 (rester au courant de l’ouverture des inscriptions ici : http://www.xttr63.com/CPLVR/index.php?option=com_content&task=view&id=252&Itemid=321), alors il n’y a pas à hésiter, venez découvrir le Sancy et profiter de cette belle organisation, vous ne serez pas déçus de la générosité des bénévoles, de la beauté des paysages et de l’exigence du tracé !

Je file, je m’en vais finir mes bonbons…

Les résultats complets du 30 kmhttp://www.sportips.frresultats/SANCYBLANC30KM.pdf
Les résultats complets du 20 kmhttp://www.sportips.frresultats/SANCYBLANC20KM.pdf

.

logosansfond

Guillaume Plata, Trail Session Magazine, 2014.

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *