OFF
ON
Boxed
« Un risque à courir » : Le polar qui va vous dégourdir les jambes !

« Un risque à courir » : Le polar qui va vous dégourdir les jambes !

Roman policier dans le milieu de la course à pied, « Un risque à courir », est le premier roman de Jean-Marie de Dinechin, 38 ans, 4 enfants et féru de Trail. Ce dernier arrive à combiner son emploi, une vie de famille (certainement bien remplie avec 4 enfants !), des entraînements et la concrétisation d’une envie d’écrire un roman sur sa passion.

A PROPOS DE L’AUTEUR
38 ans, 4 enfants, passionné de trail ! Entre travail, famille nombreuse et sport intensif, pas facile de trouver du temps pour écrire… mais avec de la persévérance, on y arrive ! J’espère vous faire partager un peu de ma passion à travers une intrigue originale 🙂

Pour ne rien gâcher, un beau palmarès de courses, entre autres, une 77ème place lors de sa 2ème SaintéLyon. Notre auteur sait de quoi il parle, il a lui même vécu toutes les courses présentes dans son roman et ses descriptions sortent tout droit de ses tripes et ça se sent.

« Le sommet de la Roche de Mio approche. Alternant marche et course, je grimpe patiemment le long du colosse. Cette fois, le manque d’oxygène se fait clairement sentir ! Le constat est simple : la pente est douce, et ma tête me dit que je devrais pouvoir courir… mais mes poumons refusent. Nous sommes à plus de 2600 mètres ! »

Pour en revenir au sujet du roman, un coureur est assassiné sur une épreuve de course à pied et tout porte à croire que le tueur ne s’arrêtera pas là… L’enquête criminelle est confiée au lieutenant Lavanier, lui-même passionné de Trail. Ce dernier nous amène avec lui, tout au long de ses investigations, sur les décors fous de Trails incontournables. De la SaintéLyon, au Trail du Sancy, la 6000D, en passant par les Templiers, je suis happée par l’envie d’en savoir plus de course en course. Une enquête qui tient en haleine, des détails comme si vous y étiez, tout cela couronné par une philosophie de Vie : Pour moi, tout y est !

« Tous ces cols, ce dénivelé, cet enchaînement de pics et de vallons, simplement sur mes jambes… Là, tout au bout de moi-même, j’ai un sentiment d’accomplissement incomparable. Je suis vivant ! »

Le sujet est original, un « Polar-Trail » comme le nomme Jean-Marie de Dinechin, à se demander si notre écrivain est coureur ou enquêteur, les détails de l’enquête ne font pas amateur, un véritable suspens, on vit le quotidien, les espoirs, et les déceptions professionnelles et sportives de ce jeune Lieutenant Lavanier, qui souhaite coûte que coûte arrêter ce meurtrier de sportifs. On ne peut plus s’arrêter de lire.

« Un risque à courir » aura été, en toute honnêteté mon roman de l’été, il se lit facilement, sans pour autant être léger. J’ai profité de mes congés pour le lire, j’avoue que le sujet, assez original sommes toutes, mais n’étant pas forcément adepte des romans policiers, je n’ai pas bondi dessus mais étais très curieuse de voir ce que cela pouvait donner. Et finalement, contre toute attente, il me tardait le petit moment où j’allais enfin me retrouver en pleine nature, prendre mon bol d’oxygène et pouvoir me dégourdir les jambes, tantôt dans la pinède, une autre fois les semelles dans la glace ou encore la tête dans les nuages. Whaouuuuu, j’y suis, je l’ai vécu, j’ai presque pu sentir les odeurs de cette nature qui m’entourait tellement les descriptions sont de qualité et surtout sincères. La sincérité, est ce qui ressort de ce roman, la passion de notre auteur pour un sport qui lui donne autant de satisfactions physiques que mentales. Pas de triche, pas de filtre, une envie de partage qui irradie le lecteur.

Alors Traileur , toi qui as certainement foulé les bords de l’Isère, le col de l’Arpette, et t’es sûrement retrouvé au pied du Puy de Côme, tu ne pourras pas être insensible et seras, j’en suis convaincue, heureux de retrouver les sensations et expériences déjà vécues et si bien transmises par Jean-Marie de Dinechin. Et pour ceux, qui n’ont pas (encore), exploré ces décors là, vous voyagerez dans l’univers des amoureux du dénivelé.

J’ai tout simplement dévoré ce livre, je suis toujours touchée par les passionnés et tous ceux qui osent mener à bien un projet dans le but de transmettre. Quand les choses sont faites avec le cœur, elles ne peuvent que fonctionner. Un vrai challenge, certainement dans la vie de Jean-Marie de Dinechin, qui est parfaitement relevé. Mon roman de l’été sera à coup sûr un excellent compagnon de votre rentrée. Et vivement le 2ème opus, je serai cliente assurément !

Disponible sur TheBookEdition au Prix de 12€

 

Test Réalisé par notre Rédactrice / Testeuse : Magali CANTERO

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Août 2017

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *