OFF
ON
Boxed

Une compétition… Un échec… Une déception… Mais… on… REBONDIT !!!

Echec2

Certains sont confrontés à un échec après une compétition, mais il ne faut pas oublier de rebondir après cela ! Alors comment réagir face à un échec ?

Une compétition ratée cela arrive même aux meilleurs. Celui qui subit l’échec, le coureur débutant, le coureur aguerri, le coureur compétiteur, est souvent marqué au fer rouge.  Mais il se peut que cela vous arrive un jour… (je ne vous l’espère pas)Mais comment réagir face à une telle situation ? Comment peut-on rebondir après un échec ? Si cela ne vous est jamais arrivé, vous avez certainement déjà vu un de vos amis déprimé, ressasser le film de la course etc…

La première étape, bien sûr, c’est tout simplement d’accepter ce qui vient de se produire. Car une fois le choc passé, les premières réactions sont souvent la colère et le déni. Bien souvent on veut tout arrêter ! C’est tout à fait normal, mais il faut aller au-delà et accepter le fait qu’on se soit planté.

.

« Analyser… »

.

Il faut essayer d’en tirer les leçons : à quoi peut-il être dû ?

  • Gestion de la course,

  • Gestion des allures,

  • Gestion des ravitaillements,

  • Fatigue, alimentation etc…

.

Évitez surtout de refaire sans cesse le film de votre course, de vous demandez pourquoi cela n’a pas fonctionné et surtout, projetez vous sur votre prochaine compétition ! Recueilliez plutôt vos impressions dans un tableau avec les points positifs et les points négatifs à améliorer. Quand on est amené à refaire une course, ou à préparer une compétition, l’un des pièges est de se laisser miner par le fait de devoir suivre à peu près les mêmes entraînements que la course précédente. Pour contrer ça, il faut justement se rappeler son objectif pour l’année en cours.

.

« Ne laissez pas les doutes des autres alimenter les vôtres ! Ne pas se laisser démotiver par la répétition de l’échec »

.

En cas d’échecs à répétitions ne vous dévalorisez pas, n’appréhendez pas non plus les prochaines courses ou les prochaine entraînements et surtout évitez de repenser à ce qui a déjà amené à l’échec. Rappelez-vous que chaque situation est différente, chaque préparation et chaque compétition ne se ressemblent pas ! Faites aussi le point avec votre entraîneur ou votre préparateur physique et sinon n’hésitez peut-être pas à aller voir un psychologue sur la ou les choses qui vous bloque pour mieux REBONDIR !

.

logosansfond

Alexia Jacquot, Trail Session Magazine, 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *