OFF
ON
Boxed

VAINCRE LA MUCOVISCIDOSE : COURIR POUR NE PLUS MOURIR

muco2

.

Renaud Michel s’envolera avec son fils Erwan âgé de 15 ans  pour courir un marathon au pôle nord. Focus sur un combat contre la Mucovisidose qui tue.

.

La Mucoviscidose tue.

Malgré les progrès de la recherche clinique et médicale, malgré l’amélioration des soins et de la prise en charge spécifique, cette maladie génétique grave continue d’enlever nos enfants.

Environ 6.000 patients sont atteints en France, et l’âge actuel moyen de décès se situe vers 25 ans. L’association Vaincre La Mucoviscidose lutte depuis presque un demi-siècle pour venir à bout de ce fléau, en privilégiant quatre grands axes de travail : guérir, soigner, vivre mieux, et sensibiliser (renseignements complets sur www.vaincrelamuco.org)

Ma fille Marine est partie en décembre dernier, à l’aube de ses 13 ans.

Comment accepter l’inacceptable ? Alors pour que cela puisse un jour ne plus arriver, j’ai pris l’engagement de ne jamais cesser de me battre. Grâce au vecteur de communication que peut être le sport, mon fils Erwan âgé de bientôt 15 ans et moi-même irons courir au pôle nord le 9 avril prochain pour sensibiliser à la cause que nous défendons. Un marathon sur la neige immaculée, en portant les couleurs de Vaincre La Mucoviscidose tout en haut de notre planète, pour faire connaître toujours un peu plus cette maladie génétique que nous avons la prétention de guérir bientôt.

.

muco

.

Bien sûr Erwan sera bien encadré pendant la course, avec un suivi médical régulier. Il sera aussi accompagné tout au long des 42km195, afin de ne jamais le laisser évoluer seul sur la banquise. Pour moi ce sera plus simple, j’ai déjà couru ce marathon en 2009, alors qu’il faisait -37°c. Notre équipement doit être bien adapté dans ses moindres détails, de la tête aux pieds, et les tests sont importants.

.

muco1

Entrainement et acclimatation sont requis

.

Pour parfaire notre préparation, nous effectuons des séances d’entraînements dans des entrepôts frigorifiques, reproduisant artificiellement les conditions de froid polaire, afin de tester nos vêtements techniques, ainsi que notre adaptation morphologique et notre capacité à supporter ses efforts très spécifiques.

En dessous de -20°c, la vapeur que nous évacuons par le nez et la bouche vient givrer sur nos masques solaires, occultant notre vision en quelques minutes. Or il est important de se protéger les yeux, en 2009 j’ai eu les cornées gelées… Aussi nous avons acheté des dispositifs spécialement conçus pour les sports en conditions de froid extrême : l’air est prélevé et rejeté sur les côtés du visage, empêchant ainsi tout désagrément sur le champ de vision !

 Le reste de l’équipement consiste en une superposition de plusieurs couches de vêtements, avec chacune un rôle bien précis : évacuation de la sueur, chaleur, coupe-vent gore-tex pour minimiser l’effet du vent, qui peut décupler la sensation de froid.

Nous avons associé à notre projet une collecte en ligne au profit de Vaincre la Mucoviscidose, voici le lien vers la page sécurisée www.alvarum.com/renaudmichel

Et pour les plus curieux, voici le site de la course www.npmarathon.com

Renaud Michel, délégué territorial Midi-Pyrénées de Vaincre la Mucoviscidose, et ultra marathonien passionné.

TS MAG

Trail Session Magazine, 2013.

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *