OFF
ON
Boxed
Veste de pluie Kalenji : Sortez couverts !

Veste de pluie Kalenji : Sortez couverts !

Fabien a testé pour vous, frileux des bois et autres coureurs de l’extrême, l’ensemble pluie veste + pantalon trail de chez Kalenji. Aujourd’hui, découvrez le haut de la tenue, la veste trail. Welcome to the first part !

On ne présente plus Kalenji, la marque running et trail de Décathlon qui monte, qui monte. Si le temps de la moquerie style « Tu cours en Kalenji ? mouahah » ou du «  On pourrait pas effacer le logo discréto ? » n’est pas si loin, de plus en plus nombreux sommes-nous  à nous diriger vers le rayon running de chez Décathlon simplement « pour jeter un oeil » et en sortir avec du matos plein les bras. Ben oui, il faut reconnaître que depuis quelques temps maintenant, Kalenji a su s’imposer comme une marque fiable, innovante et… peu onéreuse! Si, autrefois les coureurs autres que « du dimanche » boycottaient clairement la marque (aaaah, le regard des autres…), il n’en est plus rien aujourd’hui.

Jetons donc un petit oeil à cette tenue de pluie proposée par Kalenji.

Veste Kalenji
«La Bien Née»

Stéphanie nous avait présenté il y a quelques semaines, dans un article sur une veste Mizuno, un récapitulatif des dénominations techniques relatives à l’imperméabilité et la respirabilité des produits textiles. Je ne vais pas refaire son travail qui était vraiment bien clair et vous invite pour plus de détails à aller jeter un oeil sur cet article (ici).

Pour bien choisir sa veste de pluie, il faut d’abord se poser une bonne question qui orientera notre choix (propositions non exhaustives)

Quel va être son usage ?

* dès que le temps est incertain  ou sortie longue ? –> on privilégiera la respirabilité (dans tous les cas on finira mouillé ^)

* sortie courte avec grosse pluie ou pour du long, quand il y a des averses ? –> on privilégiera l’imperméabilité.

Une fois cette première orientation faite, on peut définir le type de veste qu’il nous faut.

Passons maintenant aux caractéristiques de la veste trail Kalenji, pour voir dans quels cas l’utiliser au mieux.

* Caractéristiques techniques

* Premières impressions

A peine prise en main, la veste surprend par sa légèreté. On la sent à peine ! Sa couleur sobre plaît d’entrée et sa conception semble robuste : les coutures sont toutes thermocollées. Une seule envie : danser sous la pluie pour la faire tomber et pouvoir ainsi la tester ! La veste a été testée dans toutes les conditions pour lesquelles elle est prévue, hors grand froid et grand vent. Toutefois, ma filiation bretonne 100% pur beurre (oups pardon je m’égare !) me permet d’affirmer qu’en terme de vent et de pluie, elle devrait tenir la marée !

* Présentation

Avec cette veste, Kalenji nous offre un design sobre et plaisant avec une coupe bien ajustée couvrant le bas du dos. Les manches sont droites et se maintiennent au poignet grâce à un élastique. Elle est équipée d’une capuche se rangeant dans son col par un maintien velcro. Une fois n’est pas coutume, la capuche vient se mettre par-dessus le col et non plus dans sa continuité. C’est un bon point et nous y reviendrons.

* Usage en conditions réelles

Passons maintenant au comportement de cette membrane dans des conditions bien réelles. Je l’ai dit en préambule, j’ai pu la tester dans pas mal de conditions pluvieuses : bruine, averses avec éclaircies, grosse pluie … Je commencerai par dire qu’il n’y a, à mon sens, pas de veste parfaite convenant à toutes les conditions. Difficile de demander à un vêtement de pluie de nous garder à la fois 100% au sec par grosse pluie et, dans la minute qui suit, d’être respirant et pas trop chaud sous le soleil qui perce. Tout est histoire de compromis…. Cette veste Kalenji s’adresse à mon sens aux catégories « crachin » ou « belle pluie avec vent ». En effet, elle sait vous garder au sec dans les sorties longues sous la pluie fine comme elle se montre efficace en protection et en séchage sous une grosse averse. Par contre, si vous sortez sous la pluie pour une sortie appuyée, vous finirez plus rapidement trempé de sueur que par la pluie. Kalenji l’annonce en effet très respirante avec un RET <6. Si c’est effectivement le cas, par sortie douce, dès que l’on monte dans les tours elle atteint ses limites. Par ailleurs, pour ceux qui aiment à courir manches nues, comme moi, la membrane est au toucher froide et ça n’est pas vraiment agréable lorsqu’on l’enfile. Ceci dit, elle va se réchauffer rapidement dès que l’on se remettra à courir…^

Test de pluie : checked !

Bordeaux n’étant pas une région ultra venteuse (ça se saurait sinon !), je n’ai pas pu voir ce qu’elle donnait en tant que coupe-vent.

* Résistance à l’abrasion

Une veste de pluie est une veste de pluie. Une veste de pluie de trail se doit d’être plus encore ! Elle doit s’adapter aux conditions dans lesquelles le traileur va l’utiliser, c’est à dire, hors des sentiers battus. Elle doit donc résister aux griffures des branches et autres attaques de ronces. Sur ce point, la veste « Trail » de Kalenji répond parfaitement aux exigences. Je suis passé à travers moults broussailles et la veste a très bien tenu le coup. En ce qui concerne les usures d’abrasion dues au portage d’un sac, j’ai pu remarquer à la longue une très légère usure. Mais rien de bien méchant ni d’alarmant. La veste remplit donc là-aussi parfaitement son rôle. On peut donc dire qu’au niveau résistance cette membrane est bien conçue.

Test de résistance : checked !

La capuche

C’est souvent le point noir de ce type de veste. Lourde, difficile à ranger, trop masquante ou au contraire pas assez, il y a souvent quelque chose à critiquer. Sur cette veste, c’est au contraire le point qui m’a tout de suite plu. En effet, la capuche vient se positionner par-dessus le col, remontant haut sur les joues. Ainsi, on est doublement protégé contre les gouttes qui finissent toujours inéluctablement par couler sur notre joue. Donc, à ce niveau, double bon point pour Kalenji.

Protection capuche : double checked !

 

Les manches

Les manches sont plutôt étroites et droites, quoiqu’un peu élargies sur les bicepts, permettant de ne pas être gêné dans les mouvements amples. Elles se finissent au poignet par un élastique assez serré, qu’il faut bien écarter pour pouvoir lire sa montre par exemple. C’est un point que Kalenji pourrait améliorer  en diminuant un peu la résistance de l’élastique ou, mieux, en y incorporant un passe-pouce.

Compacité et rangement

Spontanément, j’ai cherché à rouler la veste pour la ranger dans une poche intégrée prévue à cet effet. Je ne l’ai pas trouvée… C’est là-aussi quelque chose qui pourrait être facilement réalisable pour Kalenji puisqu’ils l’ont fait sur le pantalon (voir plus bas)

En ce qui concerne les poches de rangement, La veste en dispose de 2 .Un « étui » dans la poche de droite permet même d’y loger un smartphone ou une clé sans que cela ne vous gêne trop. A noter : le zip de serrage se fait du haut vers le bas pour fermer la poche. Personnellement, je ne suis pas un grand fan car, quand la poche est pleine et que l’on l’ouvre, tout tombe…

Compacité et rangement : oui, mais …

Séchage

Aidée par son poids léger et sa bonne respirabilité, la veste sèche assez rapidement quand elle est entièrement trempée. Elle déperle aussi suffisamment pour pouvoir être remise lors d’une course longue alors qu’elle n’est pas sèche sur sa surface extérieure.

Puisque nous parlons de séchage, il me semble important de préciser les conditions de lavage et de séchage. Lavage à 30° max, voire à froid et surtout pas de séchage tambour. Mettez la veste sur un cintre pas très loin d’une source de chaleur constante, et vous la retrouverez vite sèche.

Séchage : checked !

Mon avis

Mon avis sur cette toute nouvelle membrane de chez Kalenji est qu’il s’agit là d’un bon voire très bon produit, pour ne pas dire une valeur sûre. Elle répond à tout ce que l’on peut attendre d’elle, dans la limite du raisonnable tel que je l’ai précisé plus haut (la veste parfaite n’existe pas). Elle protège des griffures sans s’abîmer, elle est bien étanche tout en restant convenablement respirante. Elle est très confortable et légère. Et, surtout, elle est d’une qualité et d’un design au top, que son prix vraiment light vous fera apprécier immédiatement.

Tableau récapitulatif

Vous trouverez cette veste dans tous les magasins Décathlon au prix de 69,99€

Récapitulatif des tailles

Test et Rédaction : Fabien pour Trail Session Magazine

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Novembre 2017

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *