OFF
ON
Boxed
Veste et pantalon Trail et Rando Cimalp : le top du « fast and light » à la française ! (Partie 2)

Veste et pantalon Trail et Rando Cimalp : le top du « fast and light » à la française ! (Partie 2)

Deuxième partie du retour test Pantalon et Veste Rando et Trail Cimalp, avec deux nouveaux produits :

* Veste ULTRASHELL ADVENCED

* Pantalon EXPLORE-H

Conditions d’utilisation :

Nous sommes partis début Septembre dans les montagnes Corse du GR20 pour effectuer ce test.

  • Altitude : 200m – 2200m
  • Durée : 12 jours
  • Activité : Trekkings, limite escalade
  • Climat : Aléatoire ! Enormément de vent, un peu de pluie, parfois très chaud (en marchant) parfois très froid (en mangeant).
  • Portage : 17 – 19 kg dans le sac a dos

Fiche Technique

Veste :

  • Tissu : UltraShell® 20K – 100g/m²
  • Technologie : Ultrashell
  • Imperméabilité : 20000mm d’eau
  • Respirabilité : 80’000g/m²/24h
  • Poids : 390 g (taille L)
  • Sécurité : Système RECCO®
  • Poches : 2 extérieurs + 2 intérieurs
  • Zips YKK étanche VISLON®
  • Capuche : Serrage 3 points + Visière
  • Taille : S – M – L – XL – 2XL – 3XL
  • Coloris : Noir – Bleu – Ombre – Or – Rouge

Pantalon :

  • Tissus : 3D Flex X-Trem- 190g/m²
  • Renfort (genoux et malléoles internes) Kevlar® stretch
  • Protection UV : +50 UPF
  • Imperméabilité : traitement DWR
  • Poches : 2 reposes mains + 1 mi-cuisse
  • Zips YKK étanche VISLON®
  • Capuche : Serrage 3 points + Visière
  • Taille : 38 -> 48

Et c’est parti pour le test ! (pour comprendre les caractéristiques techniques, n’hésitez pas à vous référer à la première partie de notre retour test).

La veste ADVANCED de CIMALP est un 3 couches avec une membrane ULTRASHELL® qui lui permet d’avoir une fiche technique impressionnante pour un poids plume.

La veste est solide, robuste et prête pour toutes les circonstances. Par exemple, les 3 couches Rip-stop empêchent tout déchirement dans les décors rocheux, tandis que les velcros ajustables aux poignets permettent d’aérer la veste ou au contraire de garder la chaleur. Et il en est de même pour les Zips de la connue et reconnue marque japonaise YKK, bien présents sous les bras.

Enfin la cerise sur le gâteau : un RECCO sur la manche gauche -> SECURITE !

La veste est ressortie comme neuve après le GR20 même si je la mettais en boule en haut du sac et que je la tirais pour la sortir rapidement.

Le pantalon lui allie très bien extensibilité, légèreté et résistance. Il a l’air très robuste à l’ouverture du plastique et n’a pas bougé en sortie de machine (tissu déperlant garanti 30 lavages) après 2 semaines d’utilisation quasi quotidienne.

Pourquoi j’ai envie de porter cette tenue ?

La première raison c’est le style : sa couleur -GOLD- est vraiment adaptée à l’environnement montagnard : juste assez flash pour qu’on nous repère dans le brouillard mais sans extravagance ; et sa coupe originale avec un zip central qui part en oblique au quart supérieur.

La deuxième raison c’est que rien n’est laissé au hasard : l’ajustement au niveau de la taille, les renforts épaules de manière à limiter l’usure du sac à dos, en passant par la capuche ultra fonctionnelle (3 serrages, une visière et suffisamment de place pour un casque). Chez Cimalp, ils ont même pensé à la doublure du zip central pour ne pas abîmer les vêtements en dessous.

Pour ma part, je marchais TOUJOURS en T-shirt et par-dessus je mettais la veste. Je n’ai JAMAIS eu besoin d’autres couches en marchant, tellement la veste s’adapte à la chaleur corporelle. En revanche, une fois arrivé au sommet ou le soir après la douche, évidemment qu’une petite doudoune ou une polaire sont nécessaires pour garder la chaleur.

A noter que la veste laisse une grande liberté de mouvement mais aussi suffisamment de place pour mettre des couches dans les cas extrêmes.

 

Pour ce qui est du pantalon, un gris anthracite neutre, avec les renforts noirs, on joue dans la sobriété avec une petite touche de rouge sur les zips histoire de rappeler le logo Cimalp !

Je le portais tous les soirs. Le confort est irréprochable avec tous les ajustements nécessaires : ceinture élastique, avec un passant pour une ceinture supplémentaire, des boutons pression + un crochet, prenez votre taille de pantalon habituelle c’est parfait !

Respirabilité

Vous avez tous les outils pour une gestion de la respirabilité de votre veste : le zip central et les zips sous les aisselles, alors servez vous en ! La respirabilité est annoncée à 80’000 g/m²/24h, valeur très forte qui en fait un produit très respirant !

Seul point négatif à ce niveau, la « grille d’aération » buccale qui pourrait être un peu plus ouverte… en revanche point positif : l’idée de mettre un aimant de manière à pouvoir replier cette dernière partie sur elle même.

La respirabilité sur une veste 3 couches imperméables ULTRASHELL en ripstop reste difficilement exprimable, ce type de tissu est tressé pour garder la chaleur corporelle (donc ne pas trop respirer), ne pas laisser passer la pluie, ne pas être déchiré… Bref, beaucoup de caractéristiques qui créent un produit imperméable et solide comme un roc, où la respirabilité n’est pas forcément la première chose que l’on recherche (difficile de demander à une veste d’allier les qualités des « trois couches » 😉 )

Enfin, il est très facile de régler le bas du pantalon en hauteur avec les élastiques, et les poches en filet peuvent servir également d’aération…

Donc une veste vraiment hyper respirante tout en restant, là encore, très efficace contre le vent.

Résistance au vent

Bluffant ! Cette veste est un rempart face au vent. Si vous voulez, vous pouvez rajouter quelques degrés en mettant une couche supplémentaire en dessous. Cela dit, elle m’a largement suffit à plus de 2000m d’altitude avec des conditions assez extrêmes.

Le pantalon est quant à lui hyper respirant tout en restant, là encore, très efficace contre le vent. Je l’ai porté en marchant pendant 7 jours consécutifs du matin au soir à cause du vent et des alternances chaud/froid.

Imperméabilité

J’avoue ne pas avoir eu de conditions très humides. Mis à part quelques petites averses pendant lesquelles je me suis fait un plaisir de me mettre à l’abri dans mon ADVANCED, on était loin des 20’000 millimètres d’eau que peut supporter cette veste… (ou 20’000 schmerber, regardez les explications de la première partie si vous n’êtes pas trop au point sur les questions techniques). Si l’on se fie à la fiche technique en tout cas, cette veste est imperméable à la perfection, vous resterez au sec quoi qu’il en soit !

 

Points faibles

  • Aimants de repli pas assez puissants
  • Pas de pochette de protection pour pouvoir transporter la veste dans le sac a dos repliée
  • Pas de fermeture éclair aux chevilles pour le pantalon.

Points forts

  • Poids (à peine 400gr)
  • Finition et Robustesse
  • Confort, chaleur, respirant,… Prix !

Note : 9/10 à l’ensemble —> On peut toujours faire mieux, mais on se rapproche de la perfection 😉

CONCLUSION

Cette veste est géniale. Je ne vois pas ce qu’on pourrait lui demander de plus pour 269€ en ce moment sur www.cimalp.fr. Le pantalon (99€) est irréprochable.

Je recommande vivement les 2 produits. Compte tenu du prix plus qu’abordable pour un ensemble hyper léger et efficace, vous partez pour 369€ avec un une protection optimale et SAFE !

Article rédigé par Guillaume Gauffroy (Mojito Trail Production) avec Corentin Crouzet pour Trail Session.


Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Octobre 2017

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *