OFF
ON
Boxed

XT S-Lab 5 Softground

Xt S-Lab 5 Softground

Endurance shop

Salomon

 

 

 

C’est bien beau les chaussures ultra-légères mais qu’en est-il des conditions climatiques ? Nous savons tous pour avoir « un peu  » couru dans nos montagnes et chemins, que dés qu’il fait mauvais, c’est la piste aux étoiles, ça glisse, et on passe parfois une énergie folle à se maintenir sur ses deux jambes pour ne pas s’étaler par terre de tout son long. C’est dans cette optique et, à l’entrée de l’hiver, que nous vous proposons de voir l’option que nous propose Salomon en magasin…

Bon , pour parler franchement, une fois déballées, vous savez que vous tenez dans vos mains un produit haut de gamme. Finition parfaite, couleurs chatoyantes, et une impression de solidité ( pare pierre et agencement de textile maintenant parfaitement le pied ). Sitôt reçus, je décide d’aller les tester immédiatement, ça tombe bien, je suis de garde cette nuit, j’ai l’après midi devant moi. Je planifie donc une sortie mêlant technique et conditions extrême afin de bien me rendre compte de ce que peut avoir cette chaussure dans le ventre.

DONNÉES TECHNIQUES :

  • Poids : 310 grammes
  • Couleurs : rouge / noir
  • Coureur : universel  pronateur
  • Dessus du pied composé de différents textiles agencés intelligemment.
  • Pare-pierres : matériau protecteur disposé tout autour de la chaussure.
  • Mesh respirant pour un séchage rapide, mesh couche externe unique allié une couche de nylon permettant une respirabilité et une résistance l’usure extrêmes.
  • Intercalaire : EVA triple densité.
  • Sensifit™ : enveloppe le pied pour un maintien la fois précis et sûr.
  • Semelle Running Contagrip® : Combiné de différentes duretés de caoutchouc pour optimiser l’adhérence et la résistance      l’usure et ainsi obtenir des performances élevées en terrains mixtes. Dotées de rainures pour un déroulé optimum et de pavés qui s’auto-nettoient, disposés dans plusieurs sens pour un freinage efficace, ces semelles ont fait l’objet de nombreux tests qui ont démontrés leurs performances sur tout type de terrain.
  • Contrôle de la pronation.
  • Laçage quicklace™.
  • Chassis Light Weight Muscle pour l’amorti.

La S-Lab Softground est une version de compétition Trail qui propose davantage de légèreté et de rapidité et d’accroche pour les surfaces grasse, humide et glissante. Elle a été conçue pour vos entraînements ou compétitions pour les coureurs de foulée universelle à pronatrice. L’empeigne est constituée d’un mesh anti-débris et d’une imperméabilisation pour la protection du pied. Le laçage Quicklace permet d’enfiler et de retirer la chaussure de Trail très facilement. Les coutures du chausson sont thermosoudées pour minimiser les risques de frottement. La semelle de propreté est « Ortholite » : en offrant confort et amortissement, elle favorise la circulation de l’air autour du pied, transfère l’humidité et combat les odeurs.  La semelle intercalaire est fabriquée en EVA triple densité. Le châssis AC Skeleton 2 propose une meilleure répartition du poids de la chaussure pour une stabilité améliorée. La chaussure Salomon est dotée d’un chassis AC2 Muscle à l’arrière pour un amorti optimal. Le Pronation Control en médio-pied l’enveloppe et assure son maintien. La semelle extérieure « Contagrip » propose une accroche et une adhérence maximale. La technologie SoftGround a été conçue pour une course sur terrain mou avec une structure de semelle très cramponnée.

LE TEST :

Le test se sera déroulé sur 3 semaines avec au total 3 trails de 30km sur la neige et quatre sorties de plus de 4 heures en montagne ( Savoie ).

Premières impressions, sur le bitume, à contrario de ce que j’avais ressenti avec les Speedcross 2, je n’ai pas l’impression de courir avec des crampons de foot, c’est déjà un plus. La chaussure est souple et malgré le système Contagrip, vous n’avez aucune gêne. Elle est bien sur légère, vous avez l’impression de ne rien avoir au pied. Pour le maintien de mon pied, j’ai basculé mes semelles perso de mes XT Wings 2 sur celles-ci sans aucuns soucis. Le système de laçage rapide est un classique chez Salomon et fonctionne très bien. J’attaque dans le dur avec 300m D+ sur les deux premiers kilomètres. Le terrain est très difficile, ça glisse, plaques de glace, beaucoup de poudreuse. Je suis parti sans mes chaines Track pour pouvoir tester équitablement le système Contagrip.  Alors mettons les choses au clair dés maintenant, ce système ne remplacera pas une paire de chaîne Track ! Ça glisse sur la glace, appuis fuyants et compagnie, mais tout cela reste très normal finalement.

Par contre , au niveau de l’accroche sur neige, c’est pas mal, sans être époustouflant. J’ai été vraiment étonné par l’imperméabilité de la chaussure, c’est très bluffant. Toutes proportions gardées, la chaussure résiste très bien aux passages humides et si vous ne mettez pas votre pied dans un trou d’eau, vous serez au sec (j’ai eu l’occasion d’effectuer trois Trails blanc avec ces chaussures sans avoir la moindre sensation d’avoir les pieds mouillés). Une fois en haut de ce chemin, on arrive sur un sentier roulant très technique (trous sous la neige remplie de glace et boue). La Softground répond bien aux sollicitations et plusieurs fois je me suis retrouvé le pied passant à travers la glace et dans l’eau/boue sans jamais être gêné. La neige n’a aucun effet sur la chaussure, pas de sensations de froid, pas d’humidité et pourtant, je vous assure que je n’ai pas hésité a les mettre a rudes épreuves ! Le système Contagrip est excellent sur toutes surfaces comprenant des aspérités et autres friandises habituelles !

Après une heure de course, j’ai les pieds parfaitement sec, pas de sensations de doigts de pied gelés, je continue donc.
La descente, très technique et assez dangereuse du fait de plaques de glaces bien présentes, se passe plutôt bien, même si la chaussure est efficace surtout en monté. Le maintien des chevilles contres les torsions pronatrices ( à l’origine de nombreuses entorses ) est très satisfaisant et n’a rien à envier à la XT WINGS. Il faut dire qu’une bonne semelle thermoformée à votre pied est indispensable pour éviter les accidents. En descente, l’accroche est plutôt pas mal, on sent que l’on peux lâcher les chevaux sans risquer la glissade, reste qu’il faut néanmoins se méfier des cailloux humides et des ponts en bois bien glissants, ça peut partir très vite, mais c’est le cas avec tout les modèles/marques de chaussures. La Softground 5 est à la hauteur de sa réputation, vous pouvez la prendre pour n’importe quelle surface, mais sur des terrains très sec, je pense que sa semelle est un peu trop développée surtout sur des Trails longs. Cela reste quand même un produit destiné à des surfaces boueuses ou très humides. On est sur du haut de gamme, et tout pendant la course vous le fait sentir, c’est un vrai chausson.

Par contre, les tissus utilisés se salissent vite, il ne faut pas être un maniaque de la propreté, sinon vous les mettez dans une vitrine et vous ne les touchez plus. Une certaine fragilité aussi des tissus (ça devient une habitude chez Salomon ) et si vous n’être pas très précautionneux, vous risquez de les abîmer vite. Coté poids de la chaussure, comparé à une Adizéro par exemple, on est sur un produit un peu plus lourd, mais nettement plus imperméable. Le prix reste encore élevé malheureusement, mais je pense que vous en avez pour votre argent.

CONCLUSIONS :

Finalement, on a une chaussure qui répond à l’attente désirée, sans surprise, c’est du tout bon. Si vous cherchez une valeur sure chez Salomon, foncez sur ce modèle.

Grégory Julien Baron, Trail Session.

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *