OFF
ON
Boxed
Altra Torin 3.5 : Du zéro drop flexible, dynamique, léger, et confortable !

Altra Torin 3.5 : Du zéro drop flexible, dynamique, léger, et confortable !

La Altra Torin 3.5 a une double particularité : elle est dotée du zero drop et d’une toe box plus large qui permet aux pieds et orteils de se positionner naturellement sur la pointe.

Ces deux particularités me rendaient plutôt sceptique avant le test, d’autant qu’esthétiquement je n’étais pas très fan. J’avais l’impression de chausser mes palmes pour le bodyboard :-/ Mais bon, je suis allé au-delà de mes a prioris et sur 350km de protocole test, j’ai vécu une expérience unique avec un pied super bien protégé.

J’ai bien entendu augmenté les distances progressivement. C’est pour moi une grande surprise, je suis adepte de leur dynamisme, légèreté, flexibilité et je suis encore bluffé par leur confort !

Présentation Générale

La Altra Torin 3.5 ne conviendra pas à tout le monde. Il faut le préciser dès la présentation de ce modèle. Déjà, au vu de sa légèreté et du zéro drop, elle sera adaptée aux coureurs légers à la recherche de vitesse et de dynamisme. Je chausse 43, je mesure 1m71 pour 65kg. C’est un modèle à foulée universelle qui sera parfaitement adapté pour les routiers 😉 Elles passeront sur certains sentiers avec feuilles, mais pas pour du trail. C’est un modèle rout, racé pour aller vite.

Le zero drop était une nouveauté pour moi, et je suis surpris parce que je pensais que ça allait taper et peut-être abîmer mes articulations. Et bien ce fut tout l’inverse, la plateforme made by Altra Running assure un équilibre et une stabilité naturels tout en absorbant les chocs à chaque foulée. C’est souple, flexible, moelleux, confortable, ça amortit, et donc ça ne tape pas. Juste bluffant très honnêtement.

Ce que j’ai ensuite découvert, c’est que le drop de 0 mm permet de renforcer les tendons d’Achille et mollets. Musculairement je n’ai jamais subi le moindre impact négatif, niveau articulations non plus.

J’ai un pied fin, et l’avant-pied large m’a effrayé. J’avais et j’ai encore l’impression de chausser des palmes tant ça fait très large devant, mais là encore quelle surprise ! Cela ne me gêne plus du tout (c’était un vilain a priori), et même c’est ce qui permet à mon pied d’apprécier d’avoir de l’espace pour respirer. D’autant que le mesh de la chaussure est hyper aéré et que ça ventile bien.

Et puis la flexibilité de ce modèle… que dire à part que là aussi c’est une invitation à aller toujours de l’avant et de plus en plus vite. Cette flexibilité permet clairement de dynamiser en permanence votre foulée naturelle.

Récapitulatif Technique

  • Chaussure idéale pour les coureurs cherchant confort et dynamisme
  • Empeigne en mesh : Respirabilité et légèreté
  • Languette intégré : Confort d’accueil
  • Plateforme ZeroDrop : Equilibre naturel, alignement du corps, renforcement du mollet et du tendon d’Achille
  • Semelle intermédiaire double couche EVA et A-Bound : Amorti et retour d’énergie
  • InnerFlex : Flexibilité et réactivité
  • FootPod : Flexibilité, stabilité et soutien
  • Semelle interne amovible : Hygiène et confort
  • Épaisseur de la semelle : 28 mm
  • Drop : 0 mm
  • Poids constaté chez i-Run : 250g en taille 43

Le Test !

Au départ ce n’était pas moi qui devais tester ce modèle zero drop. Le rédacteur en question avait déjà testé Altra, avait approuvé, mais me disait que ça lui avait quand même un peu créé des douleurs articulaires. Je décidais de me lancer dans ce test parce que ça m’intriguait. Ne serait-ce même que la boîte à chaussures hyper pédagogique avec le détail du pied sur le carton, qui représente la semelle à la forme de votre pied.

A l’ouverture et à la prise en main de cette chaussure, ce qui me frappe c’est cette toe box (avant-pied) hyper large, et ce talon qui esthétiquement ne me transcende pas. Cette chaussure au premier regard c’est une intrigue. Je ne sais même pas si le terme adéquat est le scepticisme. Je doute sérieusement. Mais le rédacteur de mon équipe me dit : attends tu vas voir, tu vas être surpris… et il ne croyait pas si bien dire 😉

La semelle extérieure ressemble à un pied. Cette chaussure montre tout lors de sa prise en mains. Visuellement elle vous parle. Et sur le terrain tout ce que vous avez vu vient se confirmer, et dans le bon sens en plus.

Le mesh semble aéré, la languette  sur le coup de pied moelleuse… les lacets sont ce qu’il y a de plus classiques quant à eux.

La semelle intermédiaire annonce le zero drop, et à y voir de plus près quand on n’est pas connaisseurs de cette technologie, on pourrait se dire : c’est vraiment un drop 0 mm cette chaussure ? Et oui… croyez-moi ça l’est et dès les premières foulées on le ressent…

En parlant de ces première foulées et de ce protocole test, venons-en à présent aux premières sensations au premier enfilage.

Je m’en rappelle encore, c’était un court footing de 35min, et je n’ai pas arrêté de me dire : Mais comment c’est moelleux en fait !! Mais comment ça se fait ?! Je sens à la fois le sol, mais c’est moelleux !! J’étais comment dire : choqué ! Choqué dans le bon sens. Mais je ne me suis pas emballé, j’ai écouté Sébastien (le rédacteur) qui me disait d’être prudent et d’augmenter progressivement les distances. Et c’est ce que j’ai fait sur ces 350km de test. Concrètement j’ai couru de 7km à 25km (distance la plus longue), avec en moyenne des sorties de 15km à 14 de moyenne.

Je l’ai testée autant par temps sec que pluvieux avec route détrempée ; et aussi sur routes vallonnées (travail de cotes).

Ce modèle, je ne le savais pas du tout, mais c’est le grand classique de la marque américaine. Le zero drop c’est aucune inclinaison de la semelle, on est vraiment à plat et proche du sol. C’est une chaussure de route clairement souple et qui sera PARTICULIEREMENT adaptée aux pieds larges. Moi qui ai le pied fin je m’y suis fait, et je les adore quand même 😉

Je n’ai pas testé la version Knit de ce modèle, mais à lire les caractéristiques je pense que la version Mesh que j’ai testée conviendra plus à ceux qui veulent un bon maintien de leur pied.

L’amorti c’est véritablement là où le modèle m’a le plus étonné. Avec sa semelle épaisse de 28mm c’est souple à souhait. Moi je dis : c’est moelleux 🙂 En gros c’est confortable. Par contre déjà que je trouve ce modèle super flexible, il semblerait que la version Knit le soit encore plus. Bon moi à vrai dire ça me va déjà cette flexibilité, donc je préfère conserver le bon maintien du pied 😉

Pour la semelle extérieure ça n’a jamais glissé. Encore ce matin lors de ma sortie de 15km à 13.5 de moyenne sur route détrempée. J’ai pris des virages serrés à allure rapide sans me poser de question, et ça n’a jamais dérapé durant toute la sortie. L’accroche est donc bonne, voire même excellente. Et sa flexibilité pousse à toujours relancer et aller vite.

Il faudrait que je regarde la vitesse moyenne sur ces 350km de test, mais je ne serais pas étonné d’être entre 13.5 et 14 de moyenne, même si parfois comme ce matin j’étais à 13.5 car sortie souple et tranquille.

Je dois quand même dire que je suis vraiment rentrer dans le vif du test après mon Marathon de Toulouse 2018 mi octobre. J’avais une douleur inquiétante au genou gauche, non dû à ces chaussures mais au Marathon. Cela ressemblait à un début de TFL… et je ne sais pas si c’est le fruit d’une reprise souple et tranquille post marathon, mais je ne suis pas blessé. Mieux même : la douleur a complètement disparu après quelques sorties où j’ai donc commencé à augmenter les distances.

Elle et moi on s’est apprivoisés. Et aujourd’hui vu qu’elles n’ont quasiment pas bougé niveau usure, je pense que nous avons encore pas mal de kilomètres à partager ensemble. Elles vont être parfaites pour mes sorties spécifiques de début d’année en vu des premiers objectifs sur route 😉

A noter que le mesh est aussi un coup de coeur. Mon pied se sent toujours aéré et libre, et quand on cherche à envoyer même sur du long, et bien ce sont des petits détails qui comptent.

Bon allez c’est le moment de conclure : je les recommande à ceux qui se reconnaîtront dans le profil de coureur. Esthétiquement j’ai oublié qu’elle ne me plaisait pas forcément… heureusement elles sont bleues, ma couleur préférée (rires) 😉

Altra, si sur le prochain modèle vous pouviez rendre le talon plus joli, toute la partie blanche de la chaussure en fait 😉 C’est juste un avis subjectif de Fan hein 😉 Je les valide même si je suis pas en surkiffe totale d’un point de vue esthétique !

C’est du détail, du chichi, mais je vais suivre de très très très près l’évolution de ce modèle 😉 Voilà un nouveau Must Have à mon avis 😉

Test réalisé par Cédric pour Trail Session Magazine

Disponible au Prix de Vente de 140€ (112€ pendant les Offres Noël – CLIC !)

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Décembre 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *