OFF
ON
Boxed
Apple Watch 3 : Le sport connecté !

Apple Watch 3 : Le sport connecté !

Adepte de montre de sport et notamment de la marque Finlandaise Polar, je me suis laissé tenter par le test de la célèbre Apple Watch série 3. Si au départ j’étais frileux de l’emmener avec moi sur les sentiers battus tant elle est belle, je me suis rapidement habitué à sa facilité d’utilisation. Je vais tenter, par ce résumé de vous apporter quelques réponses aux questions que je me posais avant ce test.

CARACTÉRISTIQUES ET PRÉSENTATION

D’un point de vue esthétique je trouve cette montre très bien finie et agréable à porter grâce à un bracelet souple et tout doux. Ce point plus que positif est presque un désavantage car j’ai eu du mal à la mettre pour des sorties trail et des activités exposées à un risque de l’abîmer. Elle est trop belle pour être maltraitée.

Qu’est ce qui change?

Le nouveau système de 4G qui se sert de l’écran comme antenne est un premier point qui change. D’extérieur, seul le point rouge trahit la présence de la 4G  ; le boîtier demeure sinon inchangé, avec son écran Oled de 1,6 pouce (4,1 cm) sur la version 42 mm testée ici. La RAM a également un peu évolué, passant de 521 Mo sur le précédent modèle à 768 Mo sur l’actuel. La batterie de 250 mAh a pour mission d’animer le tout, notamment la pléthore de capteurs, du GPS au cardiofréquencemètre en passant par l’accéléromètre et le gyroscope.

Tout est plus rapide, plus fluide, et dans l’ensemble plus agréable à utiliser que dans les versions précédentes. Les applications s’ouvrent plus rapidement, les effets visuels ont moins tendance à saccader, et Siri est plus réactif. Il y a bien quelques petites lenteurs par moment (certains temps de chargement ne peuvent être évités), mais l’Apple Watch 3 est bien la première montre d’Apple qui ne donne pas l’impression d’être ralentie par un processeur sous-dimensionné.

Grâce à la connectivité cellulaire de l’Apple Watch Series 3, vous pouvez laisser votre iPhone au vestiaire pendant votre entraînement, sans jamais manquer un appel, un message ou une notification importante. Vous pouvez également emporter des heures de musique sur votre poignet pour rester plus motivé que jamais.

GPS et altimètre. Distance et altitude en un coup d’œil.

Le GPS intégré enregistre la distance, la vitesse et l’itinéraire de vos courses en extérieur. L’altimètre relève l’altitude de vos parcours et de vos ascensions. Et quand vous rentrez chez vous, vous pouvez visualiser des statistiques encore plus détaillées sur votre iPhone. Si vous avez le souci du détail.

L’Apple Watch Series 3 est étanche jusqu’à 50 mètres et enregistre vos entraînements en piscine ou en eau libre. Lorsque vous avez terminé, l’eau est expulsée du haut‑parleur par des vibrations sonores.

Ce qui fait le + de cette montre c’est la possibilité de la personnaliser via le changement de bracelet. C’est très simple à faire et cela ne nécessite aucun outil.

AUTONOMIE

L’autonomie dépendra de votre utilisation. En effet, selon si vous l’utilisez comme montre seule, montre connectée, montre pour le sport ou tout simplement pour toutes ces fonctionnalités, la durée peut varier du simple au double.

Globalement elle tient bien la route et garantit une utilisation de deux jours avec une connexion peu présente (réception modérée d’appels et de sms).

Si vous souhaitez utiliser la montre avec connexion cellulaire il sera difficile de tenir plus d’une journée complète en utilisation intensive. La nouvelle montre d’Apple n’est pas en recul en terme d’autonomie ; Apple annonçant jusqu’à 18 heures entre deux charges. Mais la connexion cellulaire consomme énormément d’énergie : un simple appel téléphonique de 10 minutes fera par exemple fondre la batterie d’environ 15% ! L’utilisation du GPS est également très gourmande : comptez par exemple 10% de batterie pour 30 minutes de navigation. Si vous en demandez beaucoup à votre montre, il est très facile d’épuiser sa batterie en moins d’une demi journée.

Enfin niveau sport plusieurs possibilités :

Jusqu’à 10 heures d’entraînement en intérieur,

Jusqu’à 5 heures d’entraînement en extérieur avec GPS,

Jusqu’à 4 heures d’entraînement en extérieur avec GPS et 4G LTE,

Jusqu’à 3 heures d’entraînement en extérieur avec diffusion audio, GPS et 4G LTE.

Si vous devez utiliser le GPS, cette dernière sera donc vite limitée à des sorties courtes et soumise à vérification que votre batterie soit pleine au départ de votre séance.

Il est à noter que la charge de l’appareil est extrêmement rapide. Comptez environ 1,5 heure pour 80 % et environ 2 heures pour 100 %. Le tout grâce à un câble magnétique bien pratique.

AU QUOTIDIEN

Je pense que cette montre est l’arme ultime pour les personnes qui souhaitent laisser leur téléphone dans le sac tant elle est intuitive et surtout addictive. J’ai pris plaisir à envoyer des sms, lire mais mail et même passer des communications téléphonique à la façon de James Bond. À ce sujet le niveau sonore est un peu juste en pleine puissance pour vraiment entendre notre correspondant.

Je ne peux pas vous parler de toutes les applications compatibles tant il y en a, mais ce que vous pouvez faire avec votre téléphone, l’apple watch le fait 😉

Une des fonctionnalités que j’ai bien appréciée, c’est la fonction Apple Pay. Je ne vous dis pas la tête de la caissière lorsque j’ai payé avec ma montre 🙂

LE SPORT

Chez Trail Session on est + sportif que geek ; alors j’ai testé cette dernière afin de voir si elle correspond à mes attentes.

Apple fournit de base sur la montre une application spécifique pour le suivi et l’enregistrement d’activités sportives. Cette application permet de pratiquer différents types de sports avec des fonctions et des écrans de données adaptés. Voici la liste complète des profils disponibles :

  • Course
  • Vélo
  • Nage en piscine
  • Marche
  • Marche sur tapis
  • Course sur tapis
  • Vélo d’intérieur
  • Elliptique
  • Rameur
  • Stepper
  • Factionné
  • Nage en eau libre
  • Autre

Pour chaque profil, on retrouve la possibilité de faire un entrainement libre, ou alors de fixer un objectif de base (de type durée ou de calories). Les sports du triathlon (vélo, course à pied, natation) sont décrits en détail ci-dessous. Pour les autres, le fonctionnement reste très semblable aux autres profils.

Course à pied…

L’utilisation du mode course à pied est possible via deux modes. Avec GPS ou sans. Cette deuxième fonction utilisera l’accéléromètre de l’Apple Watch pour vous donner l’ensemble distance et vitesse pour des séances en intérieur par exemple.

Il est important de noter que pour tous les amoureux de la plateforme Strava, cette dernière possède une application sur l’Apple Watch et vous pouvez donc partager vos exploits.

En piscine…

En piscine cette dernière compte la distance et vous pouvez régler la longueur de piscine à votre guise. Seule l’utilisation de l’écran tactile avec l’eau, n’est pas des plus intuitive. Sinon RAS, elle fait bien le job pour ma part.

Dans l’ensemble…

C’est peut être la partie où je m’en suis le moins servi. Malheureusement rien ne vaut une montre de sport lorsqu’on veut faire du sport et à l’inverse une montre de sport ne sera jamais une excellente montre connectée comme l’Apple Watch série 3. Pour ma part il me manque la possibilité de rentrer et programmer mes séances comme je le fais avec ma Polar V800, et tout l’artifice visuel qui plaira à certains me dérange. Il y a beaucoup d’infos, beaucoup de couleurs… mais cela reste très subjectif.

Malgré tout, je l’ai trouvée probante pour des sports indoors comme du crossfit par exemple. Apple à quand même apporté une fonctionnalité bien pratique pour les sports nécessitant plusieurs activités comme le swimrun ou le triathlon, car un simple glissement de doigt sur l’écran permet de passer d’une activité à l’autre.

CONCLUSION

L’Apple Watch est une smartwatch avant d’être une montre de sport, c’est indéniable. Mais cette dernière présente tout de même un intérêt pour les personnes actives ou pour une utilisation en sport plaisir.

Je ne suis pas un grand adepte d’applications tierces pour l’utilisation des montres de sport et c’est pour cette raison que je suis un fidèle de la marque Polar. Je trouve cela trop complexe, mais je dois avouer que les personnes qui n’ont pas de soucis avec ce type de montres, ne seront pas déçues avec cette Apple Watch série 3. Elle est dotée d’un tas d’applications qui les séduiront.

Au niveau sportif, le choix de l’écran OLED qui ne s’active que sur un mouvement du poignet ne sera pas forcément le plus pratique… De même que l’autonomie plutôt restreinte de la montre, ainsi que, dans les faits, le nombre de capteurs externes supportés plutôt limités.

Par contre, elle reste au niveau des fonctions de smartwatch l’une des offres du marché les plus complètes et abouties à mon avis.

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Juin 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *