OFF
ON
Boxed
Brooks Adrénaline ASR 12 Grore-Tex : Pour vous mesdames

Brooks Adrénaline ASR 12 Grore-Tex : Pour vous mesdames

Un test 100% féminin pour une chaussure qui demande à sortir des sentiers battus.

Sportive et féminine avec ses couleurs originales (métallique, rouge et verte) la chaussure trail Brooks Adrénaline ASR 12 Grore-Tex est-elle le best seller en matière de trail…?

Voici quelques éléments de réponse dans cet article.

Fiche technique

Type de foulée : Universelle à pronatrice

BioMoGo DNA : amorti

DBR et DBR Accel : garder le pied dans l’axe, éviter les torsion et pronation de fatigue

Omega Groove : dynamisme

Flextra : souplesse

HPR Green : traction sur terrains humides et secs

HPR : durabilité

Membrane Gore-Tex : imperméabilité et respirabilité

Le test

Après un longue période d’arrêt (grossesse oblige :), il me tardait de reprendre le sport et notamment la course à pied. Sportive confirmée en gymnastique, la pratique de la course à pied est un plaisir et je la pratique 2 à 3 fois par semaine.

Voilà pour les présentations. Maintenant voici mon retour sur ce produit captivant.

Dès la réception des chaussures je suis séduite par les coloris. Brooks sait associer des couleurs originales au rendu agréable et dans l’ère du temps. L’ensemble harmonieux m’a permis aisément de mettre les biens nommés au travail, ou en balade, tout en gardant un look de femme active et non rétrograde.

La  première impression visuelle passée je suis tout de suite interpellée par son maintien. En effet cette chaussure est sécurisante et c’est rassurant quand on sait combien nos chevilles sont misent à mal sur les sentiers.

Reprise oblige, j’ai testé ces chaussure à allure modérée, en quête d’endurance et surtout de plaisir. J’ai pratiqué mes séances principalement en forêt, sur terrain sec et humide.(et oui il parait qu’il y a des giboulées en mars).

Et le plaisir commence par un bon équipement…

On y est, les premières foulées sont là, les parties route qui me mènent en forêt ne me gènent en rien. Le chaussant est confortable et respirant. J’en oublie même que cette paires de Brooks n’est pas une routière.

Sa membrane en Gore tex est un vrai plus en cette période où le temps est instable. Et je vous assure que cette technologie est bien efficace sur terrain sec et/ou humide. D’autant plus que sur la balance cette Adrénaline GTX ne pèse « que » 281 g. Certaines de ses concurrentes dépassent aisément les 300 grammes.

Je suis donc, de ce fait satisfaite, de la protection qu’offre cette dernière et mon profil de coureuse (amatrice) me dirigera vers ce type de produit, car je privilégie de rester au sec, au gain de poids. Sa membrane vous offre une protection absolue face à la boue, la pluie et le vent tout en restant ultra respirante pour évacuer la sueur.

gore tex adrénaline

Un point important dans mon choix de chaussure est nul doute l’amorti.

C’est sur ce point que j’ai pu apprécier la semelle intermédiaire BioMoGo DNA. Cette dernière s’adapte à la forme de votre pied et à la forme du sol pour augmenter sa capacité à amortir les chocs. Le DRB et DRB Accel permettent de garder parfaitement le pied dans l’axe de la foulée pour éviter tous risques de torsion ou de pronation de fatigue.

La capacité de ces Brooks Adrénaline ASR 12 à assurer un bon maintien du pied est appréciable

dna

Utilisée principalement sur terrain sablonneux, donc non boueux, je ne peux vous garantir un « débourrage » de la semelle efficace, mais en tout cas, pour mon activité, l’accroche est bonne et Brooks annonce une longévité accrue grâce à une semelle en caoutchouc (HPR) résistant à l’abrasion.

Testée sur une dizaine de sorties,  je n’ai en tout cas pas remarqué de traces visibles d’amoindrissement de cette dernière.

20160401_160744-01

Sur terrain vallonné alors ?

À la fois souple et dynamique sur parties planes, j’ai voulu savoir ce que valent ses chaussures lorsque le terrain devient plus difficile.

Sur terrains accidenté, l’accroche et l’équilibre sont au rendez vous. La sensation de confort et de maintien du pied est bien présente et cela devient un réel plaisir que de se prendre au jeu d’un bon fartlek.

Attention on est quand même loin de crampons surdimensionnés et donc je pense que sur terrain boueux, ces brooks seront peut être un peu limite quand à l’adhérence et l’accroche que l’on peut retrouver sur d’autres modèle.

Mes clairement, on est là avec une paire de chaussure faites pour avaler des kilomètres sans problèmes sans risquer la surchauffe. Testée sur une sortie longue d’ 1h30, je n’ai pu que contaster l’évidence qu’on y est bien dedans et que c’est un plaisir de reprendre la course à pied avec un tel produit.

20160401_160812-01

CONCLUSION

La qualité de confection et de finition de cette Brooks adrénaline ASR 12 GTX ( je reprends ma respiration 🙂 ) font de cette dernière une chaussure au look non tape à l’oeil mais néanmoins tendance.

Elle se distingue par un maintien de la cheville et du pied agréable. Couplé à un amorti efficace, grâce à une semelle intermédiaire en DNA. La course sur les parties difficiles par l’état du terrain devient de suite plus appréciable.

Je recommande cette chaussure pour des traileuses de tous niveaux qui souhaite un produit de qualité et de longévité.

Test : Elodie
Rédaction : Loïc



A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *