OFF
ON
Boxed
Brooks Bedlam : Un virage esthétique et innovant !

Brooks Bedlam : Un virage esthétique et innovant !

Bien connue par les membres de la rédac, Brooks est appréciée pour son confort, son dynamisme et son esthétisme. De ce dernier point de vue il faut dire que la firme américaine a pris un sacré virage en repensant totalement son mesh mais aussi sa semelle. Pour ce test c’est donc Seb et Loïc qui s’y collent, non sans une certaine excitation.

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Une source d’énergie illimitée pour vos pieds et vos genoux, bref, pour vivre votre passion.

AVANTAGES

TECHNOLOGIE GUIDE RAILS POUR UN MAINTIEN OPTIMAL

Cette technologie innovante Guide Rails vous aide à maintenir vos pieds alignés de manière correcte. Elle permet de réduire l’effet de rotation au niveau du talon et du tibia, tout en contrôlant les mouvements excessifs au niveau du genou, afin que vous puissiez courir l’esprit libre.

Traction robuste

Résistance et aérodynamisme

COUPE AJUSTÉE ET CONFORT ABSOLU

Une languette incurvée maintient votre pied en place tandis que la tige ajustée, en tricot de qualité, épouse parfaitement les contours de votre pied.

LE TEST

Avant de vous livrer nos impressions, il est important de situer cette nouveauté que propose la marque Brooks. Les habitués connaissent certainement les modèles Pureflow, Ravenna, Launch, Transcend, Glycerin que nous avons déjà eu le plaisir de tester sur Trail Session, mais qu’en est-il des nouveaux modèles comme la Lévitate, la Ricochet et cette Bedlam. Vont-elles remplacer des modèles existants ou compléter la gamme déjà bien fournie ?

Nous avons donc posé la question à Brooks directement qui nous a gentiment répondu :

« Les Levitate / Bedlam et Ricochet ne remplacent pas la gamme que vous connaissez chez Brooks. Nous avons toujours l’Adrenaline GTS, la Transcend, …😊
Ces 3 nouveautés viennent compléter notre gamme « Energize » où vous trouvez notamment la Launch (des modèles dynamiques & confortables – vs la gamme « cushion » avec des modèles très moelleux comme l’Adrenaline, la Transcend, la Ghost, …) »

Nous trouvons plus que satisfaisant que Brooks continue de développer de nouveaux produits tout en faisant évoluer des modèles iconiques qui ont fait leurs preuves.

Place au test, nous allons à présent vous parler de cette fameuse Bedlam qui détonne tant par le look que par ses composants. Semblable sur de nombreux aspects avec sa petite sœur la Ricochet, la Bedlam conviendra aux runners avides de grands espaces.

PREMIÈRES IMPRESSIONS 

Séb : Quand j’ai reçu la Bedlam il y a quelques semaines j’ai été directement séduit par le design du produit. Un look moderne présentant une belle harmonie au niveau des couleurs (whouaah sur le dégradé…) et permettant d’avoir une mise en avant assez flashy et sympa du dessus, ainsi que de la semelle. Passé le coup de cœur visuel (j’avoue avoir une tendance à kiffer assez vite les coloris un peu « flashouilles »), je me suis attelé a déjà vérifier ce que ça pouvait donner en chaussant la Bedlam.
Pour être franc en voyant le modèle j’ai directement pensé à un modèle formaté « route » pour lequel j’allais une nouvelle fois devoir être vigilant sur les 1ères foulées et surtout le maintien cheville… et bien honnêtement mauvaise appréhension car outre le côté super confortable de la Bedlam (mais là-dessus j’aurais dû me rappeler de mes bons souvenirs quand j’avais la Transcend 4 !) avec laquelle on se sent comme dans un chausson, elle permet surtout d’avoir une foulée complètement naturelle et super fluide… et pourtant j’ai un peu (beaucoup) poussé le « vice » en la testant dès les 1ères foulées sur du bitume « accidenté » et du terrain un peu vallonné (attention je n’ai pas dit « caillouteux ») pour voir directement ce qu’elle dégageait techniquement !

Brooks Bedlam

A l’arrivée je me retrouve avec un modèle où je n’ai pas eu un seul frottement (et pourtant je suis un spécialiste de l’ampoule !). Une sensation de courir sans sentir le poids de la chaussure (312g pour rappel) et ça j’avoue bien kiffer ce ressenti !

Loïc : Brooks annonçait une nouveauté pour la rentrée mais je ne m’attendais pas à autant d’apports techniques surtout sur un mesh complètement revisité (qui fait penser à un des modèles de la marque à la virgule) mais également à l’apport d’une nouvelle semelle : DNA AMP.

Esthétiquement je suis séduit par les coloris dégradés et dans l’air du temps. Je les ai également portées en lifestyle sans aucun problème 😉

Ce que j’ai retenu dès les premières foulées c’est un confort certain, notamment dû à des renforts type « coussinets » à l’intérieur de la chaussure au niveau du talon. Elles n’égalent pas le modèle Launch (pour moi) qui est juste exceptionnel mais on s’en rapproche.

DU CARACTÈRE

Semelle externe adaptée à des terrains multiples

Séb : Très clairement, la Bedlam en a sous la pédale ! Et pourtant je l’ai bien martyrisée pour aller droit à l’essentiel en matière de ressenti.
J’ai adoré le système de languette incorporée par Brooks. Finies les languettes qui se font la malle sur le côté en plein run et que l’on doit remettre régulièrement.

Languette intégrés au mesh dans sa partie interne

La coupe est superbement ajustée à mon pied (pour ma part ayant un pied pas très épais). Le laçage ne m’aura pas forcément transcendé (mais sur ce point je suis devenu très exigeant avec le temps et surtout les 100aines de fois à refaire mes lacets en plein run !), malgré (je dois bien l’avouer), un côté intéressant sur la tenue du laçage pendant une sortie longue de 1h45. Sans doute dû au fait que le lacet soit plat.
Mais toujours une absence de rangement pour le lacet. Par exemple je n’aurais pas été contre une petite poche de rangement, un peu sexy visuellement, avec le même orangé que le dessus de la Bedlam.

Loïc : Le + de cette chaussure c’est clairement son adaptabilité. Que ce soit sur asphalte ou chemin, en dévers ou sur du plat, cette dernière a dans son ADN la liberté d’aller un peu n’importe où. Bon n’allez pas faire du trail avec, ce n’est pas ce que j’ai dit, mais clairement j’ai pu passer de la route aux chemins forestiers sans aucun souci de transition. 

Dotées de lacets plats et légèrement extensibles, ils s’adaptent à notre activité sans trop serrer. Suivant votre largeur de pied, vous aurez sans doute comme moi un peu trop de longueur et donc ce n’est pas tip top. Pour rejoindre Seb, une petite pochette de rangement comme sur les Cascadia 13 par exemple aurait été suffisante.

Le mesh à maille est excellent et le pourtour élastique (voir photo ci-dessous) donne une enveloppe et un maintien agréable.

UNE SEMELLE INNOVANTE AU PROFIT DE LA POLYVALENCE

Séb : Et la partie « dynamisme » dans tout ça ?
Bon, là-dessus, très clairement pas de mauvaises surprises. En conditions test sur terrain plat ou légèrement vallonné, la semelle intermédiaire DNA AMP permet d’avoir un super dynamisme  et le retour d’énergie est bluffant sur les relances.
N’ étant pas fan fan du fractionné, j’ai pu utiliser ce dynamisme pour passer au mieux les relances sur notamment du 30×30.

Bien entendu, une bonne semelle intermédiaire n’est rien sans une semelle externe de même calibre! Une nouvelle fois, je suis bluffé par l’accroche que j’ai eu malgré mes aprioris (non fondés pour le coup). Alors ok, je n’ai pas été grimpé le Mont-Blanc avec (et clairement ça n’aurait pas été une bonne idée) ni eu la possibilité de tester la Bedlam sur un terrain humide (et c’est honnêtement un regret pour ma part car ne pouvant pas pour le coup être vraiment complet sur mon ressenti de l’accroche), mais à aucun moment je n’ai fait d’écart sur mes relances. Sur l’aspect usure (au vu du prix c’est un paramètre important pour moi), RAS !
J’ai beau avoir martyrisé la Bedlam du mieux que j’ai pu… je n’ai pas constaté le moindre problème.

Loïc : Habitué a porter des Brooks, je suis un inconditionnel de leurs semelles en DNA et DNA+. C’est donc avec plaisir que j’ai découvert cette nouvelle semelle DNA AMP. Je ne vous ai pas perdu j’espère 🙂

Pourquoi une nouvelle semelle donc ? Pour répondre sans doute à un besoin tout simplement. Besoin développé par la marque à trois bandes avec leurs semelles Boost. Ici c’est un peu les mêmes sensations recherchées. À savoir une semelle confortable avec transfert d’énergie pour ne rien perdre de votre foulée.

Ce transfert d’énergie se ressent dès les premières foulées avec une première sensation de dureté mais on s’y habitue et on apprécie la réponse de ces Bedlam aux relances et aux accélérations progressives. Son drop de 8mm conviendra à nombre de coureurs.

CONCLUSION

Séb : Pour ma part j’ai été globalement séduit par le Bedlam. Un produit de très bonne facture technique et esthétique présentant surtout un polyvalence certaine. J’ai quand même le regret de ne pas avoir eu l’opportunité de tester le modèle sur un terrain humide et cela m’empêche d’être complet dans mon retour… Aussi objectivement je trouve la Bedlam parfaitement adaptée pour les terrains secs pour le coureur qui cherchera une polyvalence (mais je dirais qu’heureusement qu’à ce prix là on l’a) et dynamisme important (sur ce point les aficionados de la gamme Brooks via l’Adrenaline GTS, la Transcend…  vont être conquis c’est certain ! et pour les autres, et bien je dirais : essayez les et elles vous adopteront !). Seul point à bien prendre en compte, bien qu’ayant une foulée plutôt universelle pour ma part, je pense que ce modèle conviendra plus à un coureur ayant une foulée pronatrice (mais là c’est vraiment subjectif et je vous laisse vous faire votre propre idée selon votre foulée).

Loïc : Désolé mais il va être difficile de trouver à redire sur cette nouveauté Brooks 2018 tant elle m’a convaincu par sa polyvalence et son confort. Idéale pour des entrainements réguliers mais également pour un 10 voir un semi marathon. C’est moi qui cours avec des Transcend pour l’entrainement et des Launch pour la compétition et le fractionné, qui vous dis cela… 😉

J’ai juste une petite déception, c’est de ne pas avoir couru avec lors de sorties pluvieuses pour tester comment l’ensemble se comporte (mesh et semelle).

Au tarif de 180 euros il est vrai que cela peut en freiner certains. Sa polyvalence pourra je pense, faire la différence.

 

Disponible ici

Test réalisé par Seb et Loïc pour Trail Session Magazine

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Octobre 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *