OFF
ON
Boxed
Camelbak Ultra 10 Vest : Taillé pour du format XL !

Camelbak Ultra 10 Vest : Taillé pour du format XL !

Avant de vous présenter sous toutes les coutures l’ULTRA 10 VEST, petit rappel rapide sur la marque CAMELBAK que tout le monde doit sûrement connaitre dans le monde de la course à pied. CamelBak Products LLC (société américaine fondée en 1989) est le leader mondial du système d’hydratation « mains libres », et donc permettre à l’utilisateur de s’hydrater tout en gardant les mains libres !

L’origine du nom de cette marque provient de la légende urbaine selon laquelle le chameau (Camel en Anglais) transporterait des réserves d’eau sur son dos pour survivre et marcher de longues heures dans le désert.

Passé ce petit explicatif sur l’origine de la marque (et qui aura capté l’auditoire je l’espère), Trail Session va maintenant vous présenter l’ULTRA 10 VEST, en essayant de vous montrer si ce produit se démarque techniquement des autres marques ?

Car comme sur d’autres produits, le choix d’un sac est parfaitement subjectif et doit répondre selon moi à 2 questions : d’abord pour quel usage ? Et ensuite comment je souhaite m’hydrater ? (là-dessus c’est tout simple, 2 possibilités : poche à eau et/ou Gourdes). Et pour ce test, rien de mieux comme terrain de jeu que la cime des montagnes du côté de Chamonix…

D’abord pour planter le décor un listing technique du modèle :

• Volume de 8 litres
• Poche à eau Crux™ Reservoir de 2L
• Système de compression de charge
• Remplissage externe
• Compression de la poche à eau intégrée
• Bretelles réglables avec poches pour s’ajuster à votre morphologie
• 2 poches pour bidons ou bouteilles
• Poches extensibles
• Attache bâtons
• Éléments réfléchissants pour la sécurité
• Idéal pour un tour de poitrine compris entre 71 et 116 cm

Le réservoir Crux 2L Camelbak :

• Système QuickLink pour un remplissage facile
• Capuchon ouverture/fermeture facile (système Leak-proof cap)
• Capuchon avec levier
• Poignée ergonomique pour un remplissage d’un main
• Tube avec valve Big-Bite: débit personnalisé et anti-goutte
• Sans Bisphénol (sans BPA, BPS et BPF) – aucun goût de plastique
• Inhibition des bactéries dans le réservoir et dans le tube (technologie Hydrogard)

Overview de l’Ultra 10 Vest !

Camelbak annonce l’Ultra 10 Vest comme le sac de course le plus technique de la gamme et surtout conçu pour résister aux épreuves les plus difficiles comme l’Ultra Trail du Mont-Blanc (personnellement j’aime bien avoir cet info, mais très sincèrement ce qui conviendra à Paul ne conviendra pas à Jacques, donc je préfère me faire un propre avis sur une course se rapprochant d’un point de vue technicité (bon pas durée hélas…) d’un Ultra).

Déjà 1ère constatation quand j’ai reçu le sac : il ne manque pas d’espaces de rangement avec de multiples poches à l’avant et à l’arrière pour vous permettre de garder votre ravitaillement, vos flasques et vos autres affaires personnelles à portée de main.

Niveau contenance d’eau, avec l’Ultra 10 Vest vous ne serez pas assoiffé si vous partez avec pendant une paire d’heures. Sa poche à eau de 2 litres ainsi que d’autres poches complémentaires (extensibles) sont modulables en fonction de vos besoins (à noter que le réservoir CRUX™ de dernière génération possède une large ouverture assurant un remplissage à la fois simple et rapide).

Sa large poche arrière vous permet sans souci d’ajouter un réservoir pour augmenter votre volume d’hydratation  (bien pratique sur les Ultra aux Canaries où la température avoisine souvent avec les 35°C) ou sinon de mettre des accessoires que vous souhaitez garder à portée de main (par exemple frontale, buff, mouchoir…).

Des sangles colorées sont présentes pour que vous puissiez avoir accès à votre réserve d’eau. Ajouté à ça un système de bretelles ajustables et une double sangle de poitrine qui s’adapte à votre morphologie (en théorie ça fait top mais en pratique vous verrez au travers de mon expérience montagnarde du côté de Chamonix que je trouve quand même à redire un peu sur ce système…).

Niveau confort et aération l’Ultra 10 Vest parvient à se faire vite oublier (en parti dû à sa conception incluant des matériaux ultra légers). Ses mailles aérées au niveau des épaules et du dos favorisent une bonne circulation de l’air pour évacuer la sueur excessive (et franchement vu les températures en ce moment (test réalisé en août et septembre), ce point technique est plutôt appréciable !).

Le système de serrage du sac permet de le comprimer afin de garder une compacité optimale. Plusieurs attaches dont une attache bâtons sont mises à disposition.

Et en configuration course ça donne quoi ?

Et maintenant le test en conditions « course ». Comme je vous l’ai dit en préambule, j’ai eu l’opportunité de finaliser mon test de l’Ultra 10 Vest lors d’une course de montagne en Septembre : le Trail des Aiguilles Rouges, course de 53km pour un peu plus de 4100mD+, autrement dit un super terrain de jeu pour essayer un sac de ce calibre !

Et mon ressenti du coup après ces 11h de course ??? Comme je vous l’ai dit en introduction le choix d’un sac est très subjectif mais quand on se lance sur une course on doit avoir le volume en adéquation avec le format de course (savoir en gros si on va transporter toute sa maison ou pas….), et savoir comment on va vouloir s’hydrater ?

Bon là-dessus soyons clair, avec l’Ultra 10 Vest, pas besoin d’épiloguer bien longtemps… on a un volume de 10L mais qui au vu de ses nombreux compartiments laisserait plutôt penser à un 15L et niveau hydratation, soyons heureux, on a la possibilité d’avoir à la fois poche à eau et bidons si l’on souhaite ! C’est donc GENIAL et rien à redire ! RAS de chez RAS !

Bref que demande le peuple ? 😉 Je peux vous dire que sur une course où je sais que je vais y passer quelques heures, je préfère en général jouer la sécurité et prévoir plus que pas assez… là-dessus l’Ultra 10 Vest a été conçu de façon très astucieuse et si comme moi vous aimez partir en mode « sécu », vous ne serez pas déçu !, Comme je vous l’ai dit en intro, il a été conçu spécifiquement pour l’UTMB (et sa liste de matériel obligatoire longue comme le bras) donc autant vous dire que sur mon TAR, je suis parti vraiment serein !

Le TAR 2018 a été un super terrain de jeu car on est passés d’un temps superbe offrant un beau soleil à une pluie fine devenant beaucoup moins fine… du coup sur la section « fortes chaleurs », le système de tube avec valve Big-bite était juste parfait ! En gros vous mordillez l’embout et aspirez, et n’avez aucune fuite même robinet ouvert en course (à voir sur le long terme bien sûr).

Pour la section « il pleut comme vache qui… » (et qui aura duré pour ma part 2h), tout l’intérieur du sac sera resté au sec (bon attention je serai resté 10h sous la pluie, je ne peux pas être persuadé que j’aurais eu le même constat…).

Niveau maintien, l’Ultra 10 Vest est pas mal avec le système de sangles permettant d’avoir un serrage correct, même si je trouve pour ma part que le système de sangles pectorales et latérales ne reste pas assez en place et le sac doit être constamment réajusté (j’ai trouvé ça un peu frustrant sur les descentes notamment, ou même sans aller à 20km/h, je devais régulièrement me stopper et réajuster les sangles).

Après comme toutes choses, l’ajustabilité conviendra à certains mais pas à d’autres ! Petit regret également que j’ai pu voir sur le TAR ou sur les 1ers ravitaillements je ne souhaitais pas forcément y passer trop de temps : l’ouverture zippée sur le côté pour recharger la poche à eau en course est un poil juste pour être méga pratique.

Au niveau des coutures et zip, à voir sur le long terme mais RAS sur ce test (bon en même temps vu les caractéristiques du tissu à savoir nylon 70D, taffetas 230, je ne pense pas que ça devrait beaucoup bouger dans le temps). C’est donc du solide 😉

Alors bilan ?

Encore plus léger que l’ancienne génération, l’Ultra 10 Vest Camelbak est un sac qui a été conçu pour les courses à pied longues distances. Il a toutes les spécificités pour aider les coureurs qui recherchent du volume, du confort tout en ayant le double système d’hydradation !

Au chapitre des petites remarques (et oui il en faut malgré tout), le fait de devoir réajuster régulièrement les sangles pectorales et latérales est un peu pénible, mais encore une fois ce qui ne conviendra pas à un coureur, conviendra peut-être à un autre coureur donc je vous laisse seul juge ; il s’agit de mon avis (d’un coureur qui aime avoir un maintien vraiment constant sur toute la course). Et également pour moi l’ouverture zippée sur le côté (pour recharger la poche à eau en course), je la trouve « un poil trop juste ».

Mais bon exceptées ces 2 remarques, on a face à nous un produit d’excellente facture technique qui saura trouver son public sur des courses allant de 30 à 170km. Un très bon rapport qualité / prix pour un produit qui rassemblera à peu près tout ce que vous attendrez de lui ! Vous pouvez y aller !

Test réalisé par Sébastien REMOND

Disponible chez i-Run.fr au prix de 124€ au lieu de 145€ (CLIC !)

 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Octobre 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *