OFF
ON
Boxed

Causes psychosomatiques d’une blessure : Les clés du processus de libération !

blessure trail.

Comment écouter son corps, et se poser les bonnes questions ? De nombreux sportifs souffrent ou ont souffert de blessures, quelquefois de manière répétitive, et ces quelques éléments vont certainement pouvoir amener une compréhension au-delà du symptôme…

.

.

« En quelque sorte, les culpabilités peuvent donner naissance à la destruction de vos joies, de votre bonheur, de votre réussite, jusqu’à votre santé. » Manolita Lecuirot.

.

Il est vrai que le 1er reflexe que de nombreuses personnes ont pour soigner une blessure est de se précipiter chez le médecin, afin qu’il fasse en sorte de les départir de la douleur. Elles vont prendre un médicament, mettre un pansement, une pommade, prendre des antalgiques… C’est bien normal ! On n’aime pas souffrir… Mais quelquefois cela n’est pas suffisant pour guérir, la blessure stagne, parfois s’amplifie, ou part et revient plus tard, malgré tous les traitements proposés. Cela vous parle ? Vous l’avez déjà vécu peut-être ? Mais alors pourquoi me demanderez-vous ? Comme je vous l’ai expliqué dans un précédent article (Aspect psychosomatique de la blessure), le corps est un tout, physique, émotionnel et mental. Si vous associez aux traitements médicaux la compréhension du symptôme, c’est-à-dire la prise de conscience de la cause profonde du déséquilibre et que vous la transformez, vous permettez d’augmenter de manière très nette les chances de retrouver la santé plus rapidement, ainsi que la non récidive. A travers une blessure, une douleur, un mal-être… Le corps s’exprime afin d’être entendu. Il exprime à travers les maux ce que vous ne pouvez pas exprimer par des mots. En étant à l’écoute du symptôme, vous vous donnez les moyens de décoder le message caché derrière le dysfonctionnement de votre corps.

.

questions sur la blessureEtre à l’écoute du symptôme, c’est reconstituer l’histoire de la blessure afin d’en trouver la cause profonde pour pouvoir ce départir de ses mauvais schémas de fonctionnement. C’est identifier le sentiment négatif lié à une fausse croyance qui a donné naissance à une émotion, laquelle ayant été refoulée, tue ou niée, a eu une action déstabilisante sur votre corps et sur votre santé. Pour cela, j’utilise des clés qui permettent de faire des liens afin de résoudre le conflit émotionnel. Pourquoi en êtes-vous arrivé à vous blesser ? En psychosomatique du corps, le sentiment de culpabilité donne naissance à de nombreuses manifestations. La blessure en fait partie, ainsi que tous les accidents ou incidents qui vous empêchent de faire une activité qui vous est agréable ou de profiter de ce qui vous rend heureux. En quelque sorte, les culpabilités peuvent donner naissance à la destruction de vos joies, de votre bonheur, de votre réussite, jusqu’à votre santé. Inconsciemment vous vous punissez.

.

Catra Corbett

Catra Corbett

.

Voici un exemple concret pour illustrer mes propos : Je prends l’exemple d’une femme (coureuse à pied) de 45 ans qui a été confrontée à un évènement qui lui a fait éprouver de la culpabilité et de la colère, mais sur le moment elle ne s’est pas exprimée. Elle s’est tue face à la situation pour éviter un conflit… C’est une personne qui a pris l’habitude de fonctionner comme cela, parce qu’enfant, elle voyait souvent ses parents se disputer et se battre, et elle n’osait pas intervenir de peur de perdre leur amour. Elle se faisait donc toute petite, et s’enfermait dans sa chambre se sentant coupable de ne pas intervenir. Une fois adulte, elle avait le même comportement, en ce sens qu’elle n’osait pas se positionner. Ceci inconsciemment bien-sûr, mais lorsqu’elle est arrivée à ses limites émotionnel, et mental, son corps s’est chargé d’exprimer à travers les maux, ce qu’elle ne pouvait pas exprimer avec les mots. Une fois la cause psychosomatique identifiée et résolue, en peu de temps, tout est rentré dans l’ordre. Parce que faire disparaître un signal sans en chercher la cause correspondante, revient à faire taire l’alarme d’un détecteur de fumée sans se préoccuper du foyer qui l’a déclenché. Elle s’est donc «créée» une belle tendinite au tendon d’achille qu’elle n’arrivait pas à résorber malgré tous les traitements proposés. Et bien oui, vous vous rappelez du sentiment de culpabilité ! Et bien oui, inconsciemment elle se punissait.

En résumé :

  • Le sentiment était la culpabilité,
  • L’émotion, la colère,
  • La fausse croyance était : Si je me positionne = Je perds ceux que j’aime,
  • L’équation finale est devenue : Si je me positionne pour être en accord avec moi-même, sans attendre de résultat chez l’autre (par exemple qu’il change) = m’aimer, me respecter et respecter l’autre.

.

Alors voici les clés :

L’acceptation de ce qui est est la 1ère étape de la guérison, «oui, je suis blessée et je vais faire en sorte de comprendre pourquoi j’en suis arrivé là pour ne plus recommencer le même schéma», plutôt que : «Oh non, pas ça, pas maintenant !» La seconde étape est la prise de conscience de la cause profonde en reconstituant l’histoire du symptôme. (On ne peut rien changer dont on n’a pas conscience). Repérer quel est ce sentiment négatif que vous entretenez. Pour vous aider à repérer la cause profonde, demandez-vous si quelque temps avant les 1ers symptômes, ou avant de vous blesser vous auriez vécu une situation, un évènement qui aurait pu vous perturber, qui aurait pu vous faire éprouver une forte émotion (Une émotion négative comme de la colère par exemple).

.

Enjoyment - free happy woman enjoying sunset.

Dans le cas d’une blessure, la cause probable, est un sentiment de culpabilité. Lors d’une situation, d’un évènement ont peut s’être senti coupable.

  • S’être senti coupable de ne pas avoir été à la hauteur,
  • S’être senti coupable d’avoir déçu quelqu’un,
  • D’avoir entretenu des pensées négatives envers quelqu’un,
  • De s’être senti responsable d’une situation,
  • De ne pas avoir écouté son cœur, et ne pas avoir fait ou dit se qu’on ressentait,
  • De s’être senti impuissant…

Ce ne sont que des exemples, il peut y en avoir beaucoup d’autres.

Pour se libérer du sentiment négatif, je vous amène à retrouver l’évènement ou la situation qui lui a donné naissance, puis en état de détente et les yeux fermés, il est possible de changer la mauvaise interprétation de la situation en une bonne interprétation, en une interprétation qui vous est plus favorable. Trouver la solution pour permettre au stress de se relâcher et vous permettre de retrouver la sérénité. Pourquoi faire ce travail en état de détente et les yeux fermés ? Parce que le cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire. La nouvelle interprétation est alors intégrée comme réelle et  c’est ce qui change tout. Le cerveau est alors libéré des programmes qui vous étaient peut-être utile autrefois, mais qui ne le sont plus aujourd’hui, puisqu’ils vous empêchent d’avancer sereinement. Le corps peut alors retrouver son équilibre plus facilement.

.

L’étape du pardon…

Savoir se pardonner est une étape importante. Pardonnez-vous d’avoir fait une mauvaise interprétation à un moment donné. Pardonnez-vous de ne pas avoir su y faire, tout simplement parce que vous ne saviez pas faire autrement à cet instant, parce que vous n’aviez pas les bons «outils», les bonnes «clés». En réflexologie intégrative, le travail se fait verbalement bien-sûr, et à travers le pied, en appliquant la technique adaptée à la zone réflexe en déséquilibre. J’espère que ces clés vous aiderons à retrouver l’équilibre.

Je vous envoie mes plus belles pensées de transformation et de libération.

A très bientôt,

Manolita Lecuirot.

.

Manolita Lecuirot
Réflexologue plantaire intégrative
Spécialiste du sport
11 place Pierre Sémard
49100 ANGERS

Son site : www.manolecuirot.com
Son blog : aware-blog.com
Email : manolecuirot@gmail.com

.

TSTrail Session Magazine, 2014.

A lire aussi:

2 comments

  • J ai une grosse tendinite au talon d Achille droit depuis trois semaines. J ai été adopte quand j étais petite et il y a un mois, j ai rencontre ma mère biologique qui m a avoué que j étais une enfant issue d un viol. Je pense que les deux choses ont un lien mais je ne vois pas comment réparer la tendinite. Si vous avez des conseils, je suis preneuse

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *