OFF
ON
Boxed

Entrainement croisé, Trail et VTT ?

Trail et VTT.

On parle beaucoup d’entrainement croisé, sports portés…quels sont les avantages et les apports qu’amènent ces pratiques ? Le VTT est-il une solution d’alternance ? Quelques éléments de réponses … 

.

Suite à une blessure à la cheville lors d’un Trail de montagne, je me suis retrouvé dans l’incapacité de courir normalement. En surfant sur le web, j’ai trouvé un article parlant de l’entraînement croisé VTT et course Trail :  mais qu’est-ce que c’est  et à quoi cela peut servir ?

L’entraînement croisé est l’association de deux pratiques  sportives, en l’occurrence pour un Traileur le VTT nature et la course Trail . Il permet par le biais d’un autre sport d’améliorer ou de compléter son activité sportive principaleAttention :  pour certaines blessures mieux vaut consulter son médecin et obtenir son aval !

La pratique du VTT permet :

  • Une reprise en douceur après un arrêt prolongé, planifié ou non,
  • D’effectuer un renforcement musculaire et de travail d’endurance,
  • D’éviter les blessures dues aux ondes de chocs répétées lors de la course nature ou sur route,
  • De pouvoir effectuer des phases de récupérations actives et d’éviter ainsi le surentraînement,
  • D’augmenter le nombre de sorties et  son volume d’entraînement,
  • De palier à la monotonie de l’entraînement, important lors des longues préparations physiques,
  • D’effectuer des séances mixtes afin de travailler sur un corps déjà attaqué par une certaine fatigue.

Il est important de savoir que pour avoir une équivalence VTT et course à pied il faut tout simplement multiplier par deux le temps d’entraînement ! Soit 45min de footing  deviendra 1h30 de VTT. L’utilisation d’un cardio fréquence mètre sera tout de même nécessaire pour savoir où vous vous situez lors de votre sortie VTT , et en fonction de votre FCM changer de pignon afin de redescendre vos pulsations au plus bas, pour travailler votre endurance ou pour vos phases de récupération  soit environ 60% à 75% FCM  en fonction de l’exercice recherché.

.

Trail et VTT

Il est intéressant de travailler en côtes ou dans des chemins difficiles afin d’utiliser la force en changeant de braquet pour les sorties en vélocité, ça améliore significativement la puissance des jambes lors des sorties Trail.

On ne peut en aucun cas faire un remplacement course à pied par le VTT mais tout simplement l’utiliser comme un outil, comme on le ferait pour un home-trainer. Une fois les équivalences FCM  bien établies, on peut vraiment effectuer un travail de qualité et s’améliorer rapidement en course à pied. Pour ma part ce travail d’entraînement croisé avec le VTT fut radical  tant sur le plan musculaire que cardiovasculaire. J’ai même la sensation d’avoir gagné en souffle sans pour cela avoir travaillé sur des régimes intensifs. Aujourd’hui  j’ai intégré à raison de ¼ de mon volume d’entraînement  la pratique du VTT.

N’étant pas coach, même si aujourd’hui  je pourrais le faire,  je ne donnerai pas d’exemple d’entraînement au risque de vous induire en erreur et surtout cela diffère selon le niveau de pratique de chacun.

Bon run à tous et bon entraînement croisé !

.

TS MAG

Tony Dufil, Trail Session Magazine, 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *