OFF
ON
Boxed

Gore Running Wear X-Run Ultra So Light, restez au chaud et au sec !

Logo_GORE RUNNING

gore1

.

Courir avec un parapluie ce n’est pas bien pratique et lorsque le vent s’en mêle cela peut vite devenir compliqué… La marque GORE RUNNING WEAR semble avoir trouvé une solution plus adapté…

.

Enfilons la veste X-Run Ultra So Light pour en juger par nous-même. Choisir une veste, un k-way, un coupe-vent n’est pas chose simple. Personnellement je préfère n’avoir dans mon armoire qu’un seul vêtement de qualité me permettant de faire face à tous les temps plutôt que de devoir superposer les couches et sans cesse naviguer entre avoir trop chaud ou avoir trop froid. GORE RUNNING WEAR s’installe doucement dans ce crédo.

.

Ses caractéristiques techniques : 

Composition :

  • Base : 87% POLYESTER,13% ELASTHANNE
  • Membrane WINDSTOPPER : 100% POLYESTER,
  • Incrustation : 92% POLYAMIDE, 8% ELASTHANNE

 Important : Lavable en machine à 40°

  • Poids : 300 g (taille L)
  • Matière Windstopper Soft Shell : (coupe-vent total et respirabilité maximale)
  • Poches latérales (2 poches zippées devant dont une contenant un bandeau) et poitrine,
  • Poignets rabattables pour s’en faire des moufles,
  • Zip autobloquant à double sens,
  • Logos et impressions réfléchissantes devant et derrière.

Fourni avec un bandeau GORE RUNNING WEAR positionné dans une des deux poche de devant (dans un compartiment spécial).

.

Gore Jacket.

GORE RUNNING WEAR est la marque du moment, en effet, leurs produits font partis des «best sellers» et la haute technicité qu’ils contiennent confère à la marque une image très positive. Nous avons tous vu, lu ou entendu parler des membranes WINDSTOPPER et sa résistance au vent n’est plus à prouver. Toutefois pour faire une veste digne de ce nom, il ne suffit pas d’y intégrer cette fameuse membrane, toutes les marques le savent, c’est un subtil mélange qui doit permettre de lier technologie, confort, légèreté et robustesse.

C’est parti pour l’essayage : la veste est très bien coupée et taillée. La longueur est bonne (chose importante lorsque vous partez avec une ceinture ou un camel back). Le coloris «graphit grey / black» est sobre (contrairement à la mode actuelle) et intègre quelques bandes réfléchissantes jaune fluo qui rehaussent un peu son ton.

Très agréable à enfiler, facile à fermer avec le zip autobloquant double sens, la ligne a vraiment été travaillée. Bonne surprise, GORE RUNNING WEAR a glissé dans la poche avant gauche (il y a un petit compartiment dédié à celui-ci dans la poche) un bandeau jaune fluo de la marque (idéal une fois en haut d’une bosse lorsque la température a quelque peu baissée). Seconde surprise la poche poitrine permet de glisser le câble audio de votre baladeur afin de le protéger et de le rendre invisible. Entre les manches rabattables (devenant des moufles), le bandeau et la poche poitrine, la veste propose de petites astuces bien pratiques.

En courant, la forme ajustée confirme mes impressions du test statique, la veste permettant une grande amplitude de mouvement. La technologie Windstopper Soft Shell joue très bien son rôle que ce soit sous la neige, une pluie battante ou du crachin, rien à faire l’eau ne pénètre pas. La promesse d’un tissu déperlant et totalement étanche (même au niveau des fermetures éclairs) est tenue (le lecteur mp3 peut témoigner puisqu’il est resté au sec tout comme moi). Par temps changeant la respirabilité du tissu permet un séchage des plus rapides. Alliée à une bonne première couche (et en hiver une couche intermédiaire de qualité) vous pourrez braver les montagnes, les sous-bois ainsi que tous les petits chemins qui ornent vos séances. Pour ma part j’ai eu la chance de l’emmener sur le SANCY, les hauts du massif central puis dans les monts d’AMBAZAC pour une édition des plus humides et elle a totalement comblée mes attentes.

Dans la nuit, pas de soucis non-plus, les nombreuses impressions réfléchissantes sur le ton un peu foncé de la veste sont très efficaces, et même si vous n’effraierez pas sangliers, avec au moins, vous serez en sécurité vis-à-vis des automobilistes ainsi que des chasseurs (si tant est qu’ils soient un peu vigilants quand même…). J’ai essayé de trouver des failles à ce modèle, mais pour être sincère la marque a vraiment travaillé sur ce produit pour satisfaire les plus «frileux» et les plus tatillon (pour ne pas dire critique) d’entre nous.

.

En conclusion …

Vous recherchez une veste de qualité, que vous pourrez emporter avec vous malgré des conditions climatiques des plus aléatoires qu’il soit ? Vous connaissez les produits intégrant les membranes WINDSTOPPER et le bien-être qu’ils procurent ? Et surtout vous avez le budget ou votre famille a du mal à trouver votre futur cadeau de fête des pères, d’anniversaire ou même de noël ? Alors vous risquez de vous diriger vers cette veste. La marque frappe un grand coup et semble avoir cerné nos besoins de Trailer. Seul petit bémol, un système de rangement intégrer à la veste pour la rendre ultra compacte et donc plus facilement logeable dans un sac aurait été apprécié.

.

Les points positifs :

  • Windstopper Soft Shell : respirabilité et protection face aux intempéries,
  • Très légère,
  • Le bandeau et les petits rangements astucieux.

.

Les points négatifs

  • Système de rangement intégré manquant,
  • Le prix : A 220 € cette veste n’est pas à la portée de toutes les bourses mais les adeptes du long savent qu’un bon équipement est obligatoire sur certaines courses.

.

Site GORE RUNNING ICI.

.

TS MAG

Guillaume Plata, Trail Session Magazine, 2013.

A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *