OFF
ON
Boxed

Julien Jorro – Team Lafuma

julien jorro

.

Nous avons eu la chance de pouvoir, il y a quelques semaines, interviewer Julien Jorro du Team Lafuma. Retour sur cet entretien de ce jeune athlète plein d’avenir…

T.S : Bonjour Julien, peux tu te présenter en quelques mots (profession, tes débuts en Trail, ton intégration au Team Lafuma…)

 Julien, 27 ans, marié à Floriane (alias Flopett). Je vis à Tarbes, je suis un pur produit « Bigourdan » puisque j’ai la chance de vivre là où j’ai grandit, c’est à dire dans les Pyrénées. Dans le civil, je suis chargé d’études en urbanisme dans un bureau d’étude privé. Côté sport, j’ai fait 10 ans de courses de vélo sur route avec une dernière année en « National ». Puis pour plusieurs raisons j’ai décidé de me détourner des courses et faire du sport pour moi. J’ai continué bien évidemment le vélo, mais j’ai découvert la course à pied. Je faisais également pas mal de randonnées en montagne. Un jour j’ai découvert une vidéo de l’UTMB sur le net et j’ai vu que l’on pouvait courir en montagne. J’ai testé et j’ai pris le virus. J’ai vite retrouvé le goût de la compétition et du coup j’ai participé à de nombreuses courses dès l’année 2008. J’ai eu de bons résultats. En 2010, j’ai couru d’avantages sur des épreuves de niveau national et j’ai fait aussi de bons résultats. A la fin de l’année, le TEAM Lafuma m’a contacté pour me proposer un contrat. J’ai évidemment explosé de joie et j’ai accepté sans attendre ! Depuis ça se passe bien, l’ambiance est excellente au sein du Team, nous sommes à 100% intégrés dans la conception des produits. Donc c’est plus qu’un simple sponsoring, c’est une très belle aventure.

T.S : Depuis le début de l’année, tu cartonnes, j’ai la chance de te voir sur des courses ou j’étais présent comme le Trail du Pastel ou le Forest Trail… mais voilà que lors de la CCC, ça coince. Comment analyses-tu ce début d’année ?

 Oui cartonner c’est un bien grand mot ! J’ai fait de bons résultats, puis quelques pépins physiques sont venus couper cette dynamique. Mais ça revient toujours. Donc il y a des hauts et des bas comme dans tous les sports que l’on fait de façon soutenu. Et sur la CCC j’ai dû stopper à cause d’une douleur au genou que j’avais déclenché quelques mois avant sur une grosse chute sur l’Euskal Trail. On n’est pas des machines et le corps a quelquefois des faiblesses. Donc je dois me soigner pour repartir encore plus fort l’année prochaine !

T.S : Qu’avais-tu planifié pour finir 2012 en beauté ?

 Du coup pas grand chose puisque je suis en convalescence… je me soigne, je fais beaucoup de renforcement musculaire en attendant, des sports qui ne sollicitent pas trop mon genou et c’est sur la bonne voie. Donc les Templiers ont été compromis pour moi cette année (mais j’y étais en spectateur) . De toute façon j’ai fait de beaux résultats cette année, je suis jeune… j’ai le temps !

T.S : Comme l’indique la devise de ton blog, toujours plus mais toujours mieux ?

​A la base le nom de mon blog était « toujours plus »… parce que ça reflétait mon état d’esprit. Toujours plus long, toujours plus de courses, toujours plus de défis… Mais une personne m’a fait prendre conscience qu’à mon âge il fallait pas faire tout ça… cette personne est devenu mon coach et maintenant j’ai grandit… Du coup, j’ai intégré « toujours mieux » dans le nom de mon blog, ça reflète mon état d’esprit plus sage! Et je progresse… donc c’est l’essentiel !

 T.S : Un membre de Trail Session va prendre le départ du prochain MDS, ce genre d’aventure extrême te plairais ?

Sincèrement non car courir dans le sable ne m’enchante guère. Courir sur plusieurs jours non plus. Le désert ne m’attire pas du tout. Donc je ne suis pas fait pour le MDS !

Merci à toi Julien pour ta sympathie et surtout rétabli toi bien…

Bertrand Laffont, Trail Session.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *