OFF
ON
Boxed

KALENJI KAPTEREN XT4, de la cendre naît le phoenix …

Kalenji Kapteren XT4.

Nous avons eu la chance d’être invité par KALENJI lors de la présentation des nouveaux modèles “performance” de la marque. Lors de celle-ci il nous a été confié une paire de KAPTEREN XT4 homme (version Universelle). Retour sur le test de la petite dernière de KALENJI qui saura offrir aux compétiteurs les plus exigeants, technicité, confort et polyvalence…

.

Rappel technique :

  • Modèle testé : KAPTEREN XT4 homme (version Universelle)
  • Type de foulée : Universel (version Pronateur également disponible à la vente)
  • Usage : Entraînement/Compétition
  • Type de chaussure : Trail
  • Poids chaussure : 328 g (pointure 43 EUR pesée)
  • Prix public conseillé : 79€95

.

C’est parti pour le test ! 

Après une présentation détaillée de la marque, nous avions à cœur de pousser le test de cette nouvelle version de la KAPTEREN. C’est en suivant un protocole de 4 semaines de tests (un peu plus de 300 kms parcourus) que nous avons mis à rude épreuve le travail d’une équipe KALENJI passionnée (et ça je l’ai vraiment ressenti dans les différents échanges que j’ai eu la chance d’avoir tant avec les ingénieurs qu’avec les athlètes).

.

kapteren6Son accroche : Force est de constater que cette nouvelle version est dotée d’une accroche des plus performante du marché. Que ce soit dans la boue, dans la neige ou sur sol plus sec, les crampons de 5 mm ne faiblissent pas. Même sur des surfaces habituellement très glissantes (pavés mouillés…), à aucun moment je ne me suis senti en déséquilibre. Ces crampons ont été astucieusement espacés pour favoriser le débourrage et c’est une réussite. Pour être très sincère, il arrive tout de même un moment (lorsque le niveau de boue dépasse le niveau des chaussettes) ou il n’y a rien à faire mais aucune autre chaussure ne s’en tire mieux dans ce domaine …

.

Quelques détails sur les crampons (qui sont pour moi le gros point fort de la chaussure) :

– Des crampons latéraux débordants : très bonne stabilité en dévers,

– Des crampons espacés : la chaussure ne garde pas la boue et ne s’alourdie pas,

– Des crampons «profonds» (5 mm) : bonne adhérence et inhérence au sol,

– Un talon rainuré : grosse accroche (notamment en descente).

 .

kapteren8Son amorti : Le concept du k-ring® (un «donuts» en mousse EVA positionné dans le talon) visant à amortir la foulée grâce à une colonne d’air est très séduisante. Celui-ci est très simple mais rudement efficace. Cette technologie à bien évidement été breveté et équipe toute la nouvelle gamme. Je fais partie des coureurs la recherche d’un bon amorti, simplement car je pratique «du long» et qu’avec la fatigue j’ai besoin que la chaussure absorbe convenablement les impacts au sol pour continuer à garder mon allure. Pour favoriser la relance, c’est un insert In’Up® qui a été positionné sur l’avant de la semelle. Après de nombreuses sorties, je trouve toujours l’amorti confortable et dynamique, une chaussure avec laquelle je me vois aussi bien embarquer sur un trail court que sur un trail plus long (70/80 kms)Mon avis sur l’amorti : la marque se donne les moyens de proposer un amorti de qualité en mettant en place un système qui lui est propre est qu’elle a entièrement développé, le ressentit est très bon.

.

.

Son confort : De premier abord (en statique) j’ai trouvé la XT4 un poil «raide». Il faut dire qu’il s’agit d’une chaussure de trail, donc forcément plus «rigide» que celles destinées à la route. En effet, pour être protégé convenablement, les matériaux utilisés ne sont pas les mêmes et forcément cela se ressent. Au fil des sorties je me suis senti de mieux en mieux, peut-être est-elle est devenu plus souple ou peut-être me suis-je adapté… Le fait est que rapidement le sentiment de «rigidité» laisse place à une sensation de maintien (et donc de confiance). En analysant la chaussure de plus près j’ai compris, KALENJI à positionné un empiècement au médio-pied et un «bandage» thermocollées sur l’avant-pied, résultat : le pied est bien calé dans la chaussure. Le pare pierre joue quant à lui parfaitement son rôle et même si la chaussure est relativement légère (328g version neutre, pointure 43) on sent une réelle solidité. Le laçage est classique (et la taille des lacets est correcte) et la chaussure intègre une poche dans la languette permettant son rangement (aujourd’hui, pratiquement toutes les chaussures du marché en sont dotées).

La KAPTEREN XT4 (comme les autres modèles de la marque) dispose d’un marquage réfléchissant avant et arrière pour rester visible de nuit. Si l’imperméabilité n’est pas au rendez-vous, les matériaux qui constituent le chaussant sont très respirants ce qui permet une évacuation relativement rapide, disons que même sous un torrent de pluie on n’a pas les pieds qui baignent mais les adeptes des membranes imperméables trouverons ici un manque (on ne peut pas tout avoir…). Si KALENJI sort un «pack quick lack» pour venir équiper ses modèles trail (certain préfère le laçage classique et il en faut pour tous les goûts), je pense que la marque dispose d’un modèle pouvant convenir à de nombreux amoureux de la nature.

.

kapteren5

.

En bref…

​Vous l’aurez compris, il est temps de changer l’image que vous vous faites de la marque (notamment sur la gamme chaussure). Pour beaucoup de trailers, KALENJI est incontournable sur le textile (un rapport qualité/prix imbattable) mais impossible pour eux de franchir le pas lorsqu’il s’agit des chaussures… Aujourd’hui, la marque s’est entourée d’athlètes investis, motivés et surtout passionnés. Elle innove et vient de passer un cap en sortant cette nouvelle version de la KAPTEREN XT4. Personnellement je suis séduit et n’ai pas beaucoup de remarques négatives à formuler sur ce modèle mais j’invite les sceptiques à se déplacer dans leur Décathlon préféré (de manière générale vous en trouverez un près de chez vous) pour se faire eux-mêmes une idée. Chaussez-la…

Il est à noter que la KAPTEREN XT4 est disponible en deux coloris (homme et femme), elle est également proposée dans deux autres déclinaisons : une version pour les pronateurs et une version RACE (dédié à la compétition).

Disponible ici !

.

kapteren7.

logosansfond

Guillaume Plata, Trail Session Magazine, 2014.

A lire aussi:

3 comments

  • Il faut dire qu’avec Thierry Breuil en chef de produits et Isabelle Jaussaud en partenaire technique, la marque se donne les moyens de gratter de nombreuses parts de marché… Pour info, la XT4 sortira en version Imperméable au second semestre en remplacement de la TR3 AW.

    Reply
  • Mes xt4 achetées à sa sortie sont déjà déchirées, sans raison apparente et après quelques centaines de kilomètres seulement !!!!!!!!!!!
    Alors l’ image !!!!!!!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *