OFF
ON
Boxed
La Sportiva Lycan : la passe-partout !

La Sportiva Lycan : la passe-partout !

Nous le répétons, La Sportiva rime bien souvent avec qualité. Alors, quand nous avons su que la fameuse marque italienne proposait une nouvelle paire, nous avons été impatient de la tester. Si elle fut longue à nous parvenir, aussitôt reçue nous l’avons chaussée et sommes partis voir ce que cette « petite » dernière avait sous la semelle….. C’est Fabien qui s’y est collé cette fois-ci, et voici le résumé de ses impressions.

La Sportiva Lycan: la passe-partout ! You can lyke it !

 

 

Un look agressif devant…

… pour des crampons sûrs derrière.

Comme d’habitude, pour un test le plus fiable possible, j’ai cherché à tester ces chaussures sous toutes les conditions. Paré pour la tester uniquement dans les cailloux, vu les conditions du mois de mai, j’ai pu élargir le panel de terrains de test pour voir ce que ces Lycan donnaient également sous la pluie et la boue. En complément de mes fidèles Brooks, elles ont (et sont toujours) mes chaussures d’entraînement en préparation du GRP. Pour ce test, elles ont donc pas mal avalé les kilomètres.

L’un des terrains de jeu du test.

Caractéristiques techniques

Commençons d’abord par un petit tour d’horizon des détails techniques annoncés par la marque (pour une paire taille 44) :

Visuellement, la chaussure impose tout de suite par sa taille. Avant de l’avoir en main, elle m’a semblée lourde et pataude avec sa semelle haute et large. Seulement, une fois dans les mains, la chaussure n’est pas si lourde que ça. Chaussée, elle en paraît même « presque » légère et nous donne envie d’aller courir !

A première vue, l’empeigne en mesh semble solide et bien faite. D’ailleurs, elle l’est. Seulement, les finitions de coutures avec le pare-pierres sont assez grossières. Sans doute est-ce un point qui a été corrigé pour rendre la chaussure plus résistante et éviter que le mesh en micro-fibres ne vienne à s’effilocher… A vérifier sur la durée. Toujours est-il que les coutures ne m’ont pas semblé de top qualité et se ressentent au niveau des orteils.

Des coutures de mesh et de pare-pierres assez grossières.

Chaussant

La chaussure est confortable même si des coureurs à pieds plutôt fins ne la trouveront peut-être pas à leur pied. Car la Lycan taille à la fois petit (je fais habituellement du 44 et là j’étais vraiment serré…) mais aussi large.

Une toe box bien large, parfaite pour les pieds larges des grands gabarits.

Look et design

Une semelle super amortissante

J’essaie souvent de rester neutre sur les looks et designs, mais force est d’avouer qu’avec La Sportiva, c’est difficile. C’est tellement stylé ! On ne retrouvera pas sur la Lycan le look agressif des Akasha, Raptor ou autre Bushido. Toutefois, la pompe a tout de même de la gueule ! La semelle y est pour beaucoup avec son aspect polygonal.

La chaussure est proposée en 4 duos et trios de couleurs : orange feu / noir ; orange vif/ bleu ciel, bleu ciel / noir/ jaune et gris foncé / gris clair / vert . Les 4 coloris sont bien choisis et leurs contrastes devraient plaire, à coup sûr !

4 coloris au look agressif – crédit :  La Sportiva

Le laçage est standard avec des lacets ovoïdes. Bien serré, le pied ne bouge plus et le serrage tiendra pour toute la sortie. Toutefois, j’ai pu remarquer que, lors d’enfilage rapide (dans le changement de chaussures sur un ultra par exemple), le dernier passage de lacets « coinçait » souvent pour venir se faufiler derrière la languette. Un petit détail à revoir, donc, pour les designers italiens.

Le lacet vient spontanément se coincer derrière la languette …

La présentation générale de la chaussure est faite, mais que vaut-elle réellement sur les sentiers ?

 Sensations et comportement

Une fois les chaussures au pied, l’envie de courir est là et on sent tout leur grand confort. Les grands volumes, la semelle très absorbante et le chaussant rapide en sont les principaux responsables. Avec les Lycan, on ne cherche pas à aller nécessairement vite mais plutôt à courir sûrement et confortablement, pour l’entraînement par exemple. Et sûr qu’avec une telle semelle, on est paré.

J’ai testé ces chaussures sur 200 km environ, en de régulières séances, avec et sans dénivelé, et sur des terrains essentiellement rocailleux mais aussi boueux, sableux.

Contrairement aux apparences, elles savent se tenir sur terrain boueux !

Je dois dire que mon constat est assez unanime : ces shoes sont parfaites pour s’entraîner sur de moyennes distances ! Même si elles sont assez molles dans les relances et les sensations, elles savent rester légères et dynamiques. Le grip est bon avec des crampons bien accrocheurs dans la terre et dans les montées, peu gênants dans la relance sur le plat et le sous-bois. Je dois avouer que j’étais assez sceptique sur l’accroche des chaussures au regard des crampons. Mais, à l’usage, elles ont su jouer le jeu, plus que des Brooks Mazama aux crampons pourtant plus accrocheurs.

Après l’effort

Conclusion

Je retiendrai donc de cette paire de chaussures qui m’a littéralement enthousiasmé leur polyvalence et leur confort que je n’avais jusqu’ici que peu trouvé sur des chaussures. Je m’interrogeais en début d’article sur la qualité du mesh. A l’usage, il a parfaitement tenu le coup même s’il marque facilement les plis que provoquent les mouvements du pied.

Et même si le dynamisme n’est pas optimal, il n’en reste pas moins qu’il s’agit là d’une paire « must-have » que tout coureur plutôt lourd souhaitant avoir une paire fiable et confortable sur une distance moyenne (jusqu’à 40km km) devrait avoir.

 

La Sportiva Lycan disponible au prix de vente de 119€ sur i-Run.fr (CLIC !)

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Juin 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n



Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *