OFF
ON
Boxed
La Sportiva VK : Vite et en légèreté pour gagner les sommets ! La chaussure 100% destinée au KV !

La Sportiva VK : Vite et en légèreté pour gagner les sommets ! La chaussure 100% destinée au KV !

La petite dernière de La Sportiva, version 2018, est née pour aller vite et fort. Légère, dynamique, minimaliste et entièrement dédiée aux courses de Kilomètre Vertical, elle risque de faire des émules. Développée avec le recordman du KV, Urban Zemmer, elle a un poids et un volume réduits pour garantir aux coureurs une performance maximale en montée.

Caractéristiques techniques

Commençons d’abord par un petit tour d’horizon des détails techniques de cette chaussure peu banale (pour une paire taille 44) :

Instantanément, la chaussure attire l’oeil ! Sa taille, son coloris, sa finesse, tout en elle rappelle la guêpe qu’elle imite. Aussi minimaliste qu’elle soit dans son usage, la technicité semble complètement au rendez-vous : semelle, chaussant, laçage, pare-pierres, poids. Rien n’est laissé au hasard et tout y est. « Innovation with Passion » clame le fabricant italien par un imprimé en relief sur l’intérieur de la chaussure. Difficile de le contredire quand on regarde la chaussure puis qu’on la chausse.

Chaussant

C’est là toute la particularité de la chaussure. Comme le précise Urban Zemmer, tout est pensé et conçu pour qu’il n’y ait pas d’espace perdu à l’intérieur de la chaussure.

L’empeigne est donc super-moulante, réalisée grâce à la technologie « Sock Like ». Celle-ci permet d’obtenir un chaussant fait d’un seul bloc mais toutefois composé de tissus avec des zones d’élasticité et d’aération différenciés, thermocollés entre eux grâce à des panneaux adhésifs. Il en résulte que l’on a l’impression d’enfiler une chaussette (quoiqu’un peu serrée, tout de même…) à l’intérieur de laquelle il n’y a aucune couture. Bye bye les ampoules !

Le laçage

Pour cette chaussure, le laçage mérite un paragraphe à soi, tant il est peu commun. Il s’agit en effet d’un laçage asymétrique et faisant le tour complet de la chaussure ! Il se ferme latéralement pour venir dans le creux situé sous la malléole externe. Ainsi, on ne le sent pas.

Dès que vous avez trouvé votre tension de serrage, le mieux est de couper votre lacet après avoir effectué un petit noeud qui lui évitera de sortir du trou. A l’usage, j’ai pu m’apercevoir que, la chaussure étant déjà tellement serrée, la différence entre serrage et simple enfilage n’était pas flagrante. J’ai donc testé une sortie en enlevant les lacets et je dois vous dire que c’était plutôt agréable aussi. Bref, chacun fera en fonction de son feeling mais sachez avant tout qu’avec cette paire, on ne risque pas de déchausser !

Look et design

Comme on l’a déjà dit, la chaussure a un look agressif, rappelant une guêpe. Les finitions sont très bonnes et n’ont pas semblé souffrir des entraînements ni des cailloux dans lesquels la chaussure a été testée en course (le VK de la Patou Trail). Très franchement, chapeau aux designers de La Sportiva pour la conception de la chaussure qui semble avoir pris le meilleur de l’expérience de la marque en matière d’escalade pour le transposer au trail.

Sensations et comportement

Ceux d’entre vous qui ont aussi adeptes de l’escalade retrouveront certains de leurs réflexes en enfilant la chaussure. C’est serré, faut un peu forcer mais une fois qu’on y, on y est bien.

J’ai principalement testé ces chaussures sur des sorties très courtes, rapides, en essayant de solliciter au maximum le pied dans sa poussée. 3 types de lieu ont été les terrains de jeu : le sentier du littoral sud-finistérien avec des pentes granitiques bien abruptes, des vallons de terre battue, et un test final en conditions sur la reco du VK de la Patou Trail à St Lary Soulan.

Le résultat est assez bluffant. Même fatigué par l’accumulation des sorties, le stress de la semaine ou la chaleur, on se sent toujours frais et paré à courir dans ses chaussures. Leur légèreté est clairement leur meilleur atout. Souvent, j’avais l’impression de courir presque pieds nus (d’ailleurs, je précise que les chaussettes sont prohibées dans ce type de chaussures, crime de lèse-traileur !). A cette sensation hors normes, j’y ajouterai l’adhérence surprenante de la semelle Friction White, même sur surface minérale. Dans les sentiers de St –Lary menant au Pla d’Adet, les cailloux ont également su rester loin de mes orteils grâce au discret mais efficace pare-pierres

En conclusion

Retenez donc de cette paire qu’elle est entièrement destinée à la pratique du KV, même si elle fait tout à fait l’affaire dans des sorties plus longues (10-15bornes max). Très légère, stable et fiable en montée, comme en descente (sisi !), elle saura satisfaire pleinement tous ceux qui veulent aller vite et fort ! A noter qu’elle se prédestine toutefois aux coureurs plutôt légers et ayant le pied normal à fin. Coureurs aux pieds larges, vous risquerez d’être un peu serrés.

Conçue avec passion, testée avec motivation, la toute nouvelle La Sportiva VK risque vite de faire l’unanimité parmi le cercle de moins en moins restreint des coureurs de pentes verticales !

Test réalisé par Fabien Mao pour Trail Session Magazine

La Sportiva VK disponible sur i-Run.fr. Profitez-en, en ce moment, elle est à 120€ au lieu de 150€ (CLIC!)

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Juillet 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n



Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *