OFF
ON
Boxed
L’Interview des « Daft Punk » du Trail Running: Le Guide des Trails! Notre Partenaire Calendrier Courses / Guide « Michelin »

L’Interview des « Daft Punk » du Trail Running: Le Guide des Trails! Notre Partenaire Calendrier Courses / Guide « Michelin »

Le Guide des Trails est une idée, un concept à la « Guide Michelin » qui risque d’être FORTEMENT apprécié dans le Monde du Trail Running, Ultra-Trail, Grand Raid, et l’Outdoor globalement. Après leur avoir consacrés Un Article, Trail Session Magazine a interrogé ces « Daft Punk » qui souhaitent en effet rester anonymes… et ils vont aussi vous expliquer pourquoi cette démarche…

guide-des-trails-1

INTERVIEW : GUIDE des TRAILS

logo

QUESTION 1 : Comment vous est venue l’idée de créer ce « guide » ?

M. : L’idée du Guide des Trails est arrivée assez spontanément suite à une « déception » lors de ma participation à un Ultra Trail à l’étranger. J’avais préparé cette course de grande renommée internationale, je l’avais probablement idéalisé… ma désillusion fut grande: ravitaillements maigres et non variés, un parcours empruntant majoritairement de larges chemins forestiers et d’escaliers…

Malgré la satisfaction d’être Finisher, je me suis surpris à imaginer un guide (comme pour les restaurants) permettant d’informer les coureurs de ce qu’ils allaient rencontrer. J’ai gardé cette ébauche dans un coin de ma tête durant… un an environ.

QUESTION 2 : Comptez vous proposer une édition papier de ce guide ? Ou uniquement un support Web?

M. : Le support web responsive (accessible depuis n’importe quel terminal tels que PC, tablettes, smartphone) s’impose comme un outil incontournable de nos jours, tant pour les utilisateurs que pour la promotion des trails. Mais bien sur que le projet papier fait partie d’une évolution que nous souhaiterions… pour cela, nous allons attendre que le G.T. (Guide des Trails) acquiert une plus grande notoriété.

QUESTION 3 : Peut-on le comparer au Guide Michelin justement ? Et sur quels points en serait_il le « cousin » ?

M. : Dans l’esprit ? Tout a fait ! L’objectif est de mettre en évidence la réalité : ce que le coureur va vivre dans différents domaines tels que l’organisation, l’accueil, le parcours… Quant aux principaux points similaires avec le Guide Michelin, je dirai avec fierté : l’éthique et l’indépendance ! Nous sommes effectivement totalement indépendants ; nos testeurs sont anonymes et suivent une charte.

QUESTION 4 : Dans une ère ou tout est payant, votre site annonce la gratuité… Comment comptez-vous perdurer et notamment en vivre ?

M. : Notre modèle économique reste basé sur la gratuité pour les internautes. La présence, déjà bien avancée, d’un très grand nombre de courses (à ce jours plus de 5500 Trails référencés) a pour effet de générer un important trafic et créer la plus grande base de données mondiale de courses de Trails ; le tout propulsé par un moteur de recherche ultra puissant et innovant.

Au-delà de la gratuité du référencement des courses pour les organisateurs, nous souhaitons qu’ils puissent mettre en avant leur événement. Nous allons donc leur proposer des services de promotions visuels afin de « booster » leurs courses. Ces services seront à très bas prix et proportionnels aux formats de courses pour permettre aux petites organisations d’êtres aussi misent en avant.

Ces revenus (qui proviendront de la masse) permettront les mises à jour et le développement du site).

QUESTION 5 : On voit des Trails étrangers référencées… allez-vous en faire une priorité ?

M. : (rire)  L’idée du Guide des Trails ayant prit naissance sur une course étrangère, j’ai modifier même une forte envie de référencer les compétitions mondiales majeures. La priorité étant pour l’instant : les Trails de toute la France (que que soit le format) ainsi que les Trails des pays francophones comme la Belgique dont les courses sont à présent listées. s’en suivra la Suisse, le canada… Cela n’empêche en rien le rajout de quelques courses internationales (env 1000 à ce jour) à nos heures perdues (rire).

Une partie de l’équipe travaille d’ailleurs sur la traduction du G.T. En Anglais !

guide-des-trails-2

QUESTION 6 : On ne se rend pas trop compte, mais… depuis combien de temps référencez vous les courses ? les challenges ?

M. : Pfff’ouh !!! Il s’est écoulé une petite année avant de nous lancer sur le projet et donc d’établir une trame écrite ainsi qu’un visuel nous correspondant. Cela fait à présent pratiquement 3 ans que nous travaillons sur la saisie, avec en parallèle un gros travail sur des parties plus précises telles que le questionnaire des « Tes’Traileurs » (mis au point grace à des coureurs de tous niveaux Français, mais aussi étrangers) », mais aussi sur des améliorations ergonomiques.

Et ce n’est pas fini ! C’est un boulot qui ne cessera pas !.

QUESTION 7 : Expliquez-nous comment vous souhaitez recruter vos « Testeurs de courses » ? Expliquez-nous le concept ?

K. : Les Tes’Traileurs (T.T.) sont des coureurs de niveaux différents. Ils font les courses de leur choix, indépendamment au G.T. Les jours suivants la course, ils ont la possibilité de remplir le questionnaire qui permettra d’établir une évaluation (et non une note) apparaissant sous forme de nombre de triangles (5 étant le maxi).

Il n’y a aucune obligation, juste un désir de la part du Tes’Traileurs de partager ses ressentis de course. Le Tes’Traileur étant un bénévole passionné de trail, le recrutement se fait par demande de sa part. En fonction de son expérience, de sa localité, de sa motivation, nous l’invitions ensuite à prendre connaissance du code éthique ainsi que de la charte du T.T.

QUESTION 8 : Ne pensez-vous pas que les marques ont un rôle à jouer dans votre projet d’une grande envergure ? En effet, ces dernières sont très souvent les partenaires d’épreuve… ne voudriez-vous pas leur demander de s’associer de par de la régie publicitaire ?

M. : Si votre question concerne la présence de publicité, je serai tenté de vous répondre : Oui… mais… en respectant notre éthique. Nous ne souhaitons pas un site ou la publicité est intrusive, nous la préférons plus discrète et adaptée. Certaines marques nous ont contactées, mais nous avons décidé de ne pas nous précipiter et de nous concentrer sur les contenus du Guide des Trails que nous souhaitons adaptés aux internautes.

QUESTION 9 : Comment avez-vous perçu cet emballement rapide sur les réseaux sociaux ? En effet, le nombre de « Like » et de vues a été fulgurant en peu de temps…

K. : Effectivement l’engouement a été rapide et important compte tenu du peu de communication que nous avons fait. Ce qui prouve bien que la demande est réelle. Quel traileur n’a jamais rêvé d’un site référençant tous les trails ? Nous proposons les recherches de courses selon 7 critères différents. Cela va du format, à la localité, en passant par la date ou la distance. C’est totalement innovant.

Suite à cet « emballement » comme vous dites, nous nous sommes fait « plus discret » afin de nous concentrer l’ergonomie du site et permettre ainsi de proposer un service de qualité, tant pour la partie coureurs (ajout de recherche par département par exemple) que pour les organisateurs ( plus de facilité pour modifier leurs événements).

QUESTION 10 : Kalynda, Mickel, pourquoi conserver cet anonymat ? Est-ce qu’un jour, vous retirerez le masque de « Daft Punk » ?

M. : (rire) Les Daft Punck » du Trail ! C’est drôle et flatteur ! Comme les Tes’Traileurs, nous sommes anonymes. Nous souhaitons aussi vivre notre passion de traileur comme n’importe quel coureur. Nous n’avons pas créé le G.T. pour nous mettre en avant. Alors que le « masque » tombe ….. on ne se pose pas la question, quelle importance que ce soit untel ou untel ?

QUESTION 11 : Avez-vous déposé et breveté votre Guide des Trails ? Êtes-vous les seuls sur ce créneau ? A priori oui mais… en êtes vous bien sûrs ?

K. : Le concept et le nom ont été déposé à l’INPI. Ce qui est important n’est pas forcément d’être les seuls, mais d’être performant, et de proposer un service innovant … et croyez moi, des idées d’névolutions, nous en avons. Nous ne regardons pas ce que font les autres calendriers. Nous suivons nos envies et ce qui nous semble judicieux de faire.

Nous ne sommes pas des concurrents, simplement des coureurs de Trail qui mettent en application un service qui répond aux attentes des traileurs !

QUESTION 12 : Vos Tes’Traileurs donc, sont des bénévoles … c’est a dire qu’ils paient leurs dossards, nous sommes bien d’accord ? Vous souhaitez cette démarche afin que les retours soient les plus objectifs possibles n’est-ce pas ?

K. : C’est exactement çà. Le fait d’être bénévole et anonyme représente notre « carte crédibilité ». J’insiste sur le fait que le T.T. doit avant tout être un passionné et avoir cette envie de véhiculer son avis sur les courses qu’il pratique. Cela nous semble plus adapté de donner une évaluation quand le dossard n’a pas été offert par l’organisateur. Le T.T. ne doit avoir aucun contact avec l’organisateur pour que l’ombre de la corruption soit totalement inexistante.

Les retours sont alors objectifs, justes et sans contre partie. A moyen terme, nous souhaitons pouvoir « récompenser » les Tes’Traileurs … la aussi, certaines idées sont dans nos têtes (rires).

QUESTION 13 : Que peut-on souhaiter au Guide des Trails ?

M. : La réussite ! K. :  » Nous proposons actuellement le calendrier de Trail le plus complet du marché. Tous les formats de courses sont référencés. Nous souhaitons que les coureurs aient un maximum de choix pour s’adapter à chaque besoin et à chaque envie. Au delà de cela, ou plutôt, pour permettre une meilleur qualité de service, nous voulons developper les « Test de course ». Que le Guide des Trails devienne un incontournable serai notre plus beau souhait ! … Merci à Trail Session pour votre confiance et votre contribution !

La Plateforme Internet ICI

Le Facebook ICI

Le Twitter ICI

Le Google Plus ICI

logo

Trail Session Magazine, Novembre 2016

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *