OFF
ON
Boxed
POLAR M600 : Polar met de la couleur sur ses montres GPS, qu’en est-il vraiment ?

POLAR M600 : Polar met de la couleur sur ses montres GPS, qu’en est-il vraiment ?

Trail Session se lance dans le test de montre de sport. Le but étant de vous donner des éléments de réponses sur différents points qu’il nous semble important de savoir avant d’acheter. Nous ne sommes pas des EXPERTS du hight-tech mais notre expérience peut vous orienter à faire le bon choix.

« J’ai eu la chance de pouvoir tester la dernière montre Polar, la M600. » Loïc

Au cœur d’une large gamme de montre de sport, la M600 se situe en terme de prix entre la M400 et la V800 ; mais elle est la dernière née de la firme Finlandaise avec un système d’exploitation inédit et surprenant pour une montre de sport, à savoir Android Wear.
En plus d’embarquer ce système, la M600 est la première montre de sport GPS Polar à disposer d’un écran tactile couleur. On est donc à mi chemin entre, une A360 pour la partie couleur, lifestyle, suivi d’activité et une V800 pour la partie montre sportive GPS étanche.

Cette avancée technologique laisse un champ large aux mises à jour et à l’ajout de fonctionnalités futures.

D’ailleurs, il est important de préciser que Polar fait évoluer ses produits dans le long terme, notamment avec la V800 qui avait des fonctionnalités timides au lancement comparée à la concurrence, et qui a su se mettre à jour au gré des attentes du consommateur.

Expérience Polar du Testeur

Montres Polar déjà utilisées

S725 X
RS800 CX
RCX 5
M400
V800

Logiciel déjà utilisé

Polarprotrainer 5
Polarpersonnaltrainer
PolarFlow

Produit Polar autre

Balance pèse personne

Prise en main et présentation

Doté d’un écrin rectangulaire sans rappeler une célèbre marque à la pomme, l’emballage est soigné et présente bien.

Le pack, comme à son habitude, contient le stricte nécessaire à savoir :

Une montre
Un câble USB ( Magnétique)
Le guide de démarrage rapide

LA MONTRE

Polar à décidé de garder une forme rectangulaire en s’inspirant fortement de la V800. Le cadran est légèrement plus petit que cette dernière mais l’épaisseur de la montre est bel est bien plus importante. Pour autant, cette M600 est plutôt légère avec un poids de 63g, un peu plus que la M400 mais légèrement plus légère qu’une V800.

dsc02211_resultat

Ce qui frappe au premier abord, c’est la souplesse de son bracelet en caoutchouc. Bracelet démontable et interchangeable tout comme la A300. C’est un bon point qui présente l’avantage de pouvoir se laver correctement et de changer sans trop de difficulté son style. Il est également très confortable et non irritant.
Actuellement, vous avez la possibilité entre deux couleurs seulement (noir et blanc). Mais je pense que Polar devrait étoffer son offre, pour proposer autant de combinaisons que leur bracelet A360.

bracelet

À l’arrière, on trouve le fameux capteur de fréquence cardiaque optique, qui je l’avoue m’a déçu de voir arrivé sur une montre Polar. Je suis un peu vieux jeu et je préfère la ceinture cardiaque plus précise (j’y reviendrai plus tard).
Néanmoins, ce nouveau capteur voit l’arrivée de LED supplémentaires par rapport à d’autres modèles afin d’augmenter la fiabilité des mesures cardiaques.

image1920161030_110707

20161118_175459_resultat

On remarque que Polar à fait le choix d’intégrer une base de charge magnétique, comme sur le bracelet d’activité LOOP. Exit donc la pince (capricieuse) de la V800 et le mini USB de la M400.

Pour l’avoir utilisé à maintes reprises, ce choix s’avère judicieux de la part de Polar car il est simple d’utilisation. Simple à tel point qu’il ne faut pas trop bouger cette dernière au risque de déconnecter la charge car l’aimant est faible. Un détrompeur permet néanmoins à ce dernier de le maintenir.

La montre est bien comme ses grandes sœurs étanche, mais seulement à 10 mètres suivant la norme IPX8. Ce qui est pour mon usage bien suffisant.

PREMIERS PAS

Pour les novices en informatique, pas de stress. Elle vous explique tout. Sinon, vous trouverez toutes les infos pour connecter votre montre ici.
Malgré un système d’exploitation Android, la Polar M600 est compatible avec des Iphones mais, car il y a un mais, vous trouverez moins de fonctions sur ces derniers. Voir les différences en Iphone et Android en cliquant ici

image1320161030_111832

Pour les possesseurs de téléphones Android comme moi, je ne peux que me réjouir de savoir que Polar développe sa gamme avec ce type de système car sur les modèles comme les V800 et M400, l’ajout de fonctionnalités et de connectivités avec les téléphones Android se faisait tardivement en rapport avec des téléphones Apple.

A quand une uniformité dans les compatibilités ? ? ?

En plus d’un écran couleur, la M600 à vu la disparition de nombreux boutons physiques pour n’en garder que deux, dont le fameux boutons central (rouge sur les anciens modèles) pour accéder aux « Profils Sportifs » et à l’enregistrement d’une séance rapidement ainsi qu’un autre bouton sur le côté permettant l’accès aux notifications (simple clic), aux fonctions avancées (appui prolongé) et à la mise en veille de l’appareil (double clic).

Toutes ces fonctions sont également possibles par l’écran tactile.

Détail des boutons

bouton

Bouton avant

Le bouton avant constitue un moyen pratique d’utiliser l’application Polar tout au long de votre séance d’entraînement. Vous pouvez utiliser le bouton avant pour :

  • ouvrir rapidement l’application Polar depuis l’écran d’accueil
  • ouvrir Entraîn. dans le menu principal
  • choisir le sport à pratiquer et démarrer la séance d’entraînement
  • arrêter la séance d’entraînement

Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Navigation au sein de l’application Polar.

Bouton d’alimentation latéral

Le bouton d’alimentation latéral présente plusieurs fonctionnalités :

  • appuyez une fois sur le bouton pour activer l’écran de votre M600
  • appuyez une fois sur le bouton tandis que l’écran d’accueil est actif pour désactiver l’écran ou l’éteindre, selon votre paramètre Écran actif en permanence
  • appuyez une fois sur le bouton pour accéder à l’écran d’accueil, quel que soit l’affichage de la montre
  • appuyez deux fois sur le bouton, quel que soit l’affichage de la montre, pour activer le mode Cinéma
  • appuyez une fois sur le bouton lorsque la montre se trouve en mode Cinéma pour réactiver l’écran
  • appuyez longuement sur le bouton jusqu’à ce que la montre vibre pour ouvrir le menu des applications
  • appuyez longuement sur le bouton jusqu’à ce que l’écran s’éteigne pour éteindre votre montre
  • lorsque la M600 est éteinte, appuyez longuement sur le bouton pour l’allumer
  • appuyez longuement sur le bouton jusqu’à l’apparition du logo Polar pour redémarrer la montre
  • appuyez trois fois sur le bouton, quel que soit l’affichage de la montre, pour augmenter temporairement la luminosité de l’écran

UTILISATION GÉNÉRALE (au quotidien)

Pour écrire toutes les fonctionnalités de cette montre il me faudrait certainement plus de temps et je serais sûr d’en oublier, tellement je découvre chaque jours une nouveauté.
De la prise de fréquence cardiaque instantanée, à la possibilité d’envoie de sms par la voix, d’un mode lampe torche qui accentue la lumière… la M600 et clairement bien plus qu’une montre de sport.

C’est une montre pour les geeks runners !

Dans une utilisation classique à savoir : notifications en tous genres, lecture de SMS, de mails, mais aussi, enregistrement d’activité sportive quotidienne (d’environ 1H30), la montre à une durée d’environ 2  jours, ce qui fait peu je vous l’accorde.

Pourtant, Polar à tout pensé afin d’économiser son écran couleur. La montre se met en veille lorsque vous la penchez et dès que vous la regardez, hop elle s’éclaire. Petite astuce pour grappiller de la batterie, c’est de mettre la montre en veille totale en cliquant sur le bouton latéral deux fois.

L’écran est vraiment d’une résolution très convenable avec 2,2 x 2,4 cm (240 x 240 px), simple et lisible. Vous aurez la possibilité de le personnaliser avec des horloges intégrées nativement dans l’appareil, mais aussi grâce à la multitude de variantes possibles sur l’application Android Wear compatible.

dsc02216_resultat

Elle dispose de 4 Go d’espace de stockage pour héberger de la musique synchronisée depuis Google Play (avec écoute sur un casque Bluetooth) et de s’affranchir de l’emploi de son smartphone préféré lors d’une activité physique. Je n’ai pas de casque Bluetooth et je n’ai pas testé cette fonction.

Voici une courte présentation vidéo de l’utilisation de la M600 via l’application Spotify :

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=VqgyJVd5ddc[/youtube]

Enfin, comme déjà implanté sur des modèles précédents, la polar M600 fera également office de traqueur d’activité, aussi bien pour l’activité en journée (nombre de pas, distance et calories brûlées) que le suivi du sommeil.

EN PRATIQUE SPORTIVE

L’application Polar sur votre M600 comporte six profils sportifs par défaut :

  • Exercice collectif
  • Course à pied
  • Musculation
  • Cyclisme
  • Autre sport intérieur
  • Autre sport extérieur

Vous pouvez ajouter et supprimer des profils sportifs dans l’application mobile Polar Flow ou sur le service Web Polar Flow. Par bluetooth ou wifi uniquement.

Vous pouvez définir des réglages spécifiques pour chaque service de profil sur le service Web Polar Flow. Par exemple, vous pouvez créer des vues d’entraînement personnalisées pour chaque sport que vous pratiquez et choisir les données que vous souhaitez voir lorsque vous vous entraînez : uniquement votre fréquence cardiaque ou uniquement la vitesse et la distance, en fonction de vos besoins et exigences en matière d’entraînement.

Profil sportif

ALLEZ C’EST PARTI POUR UNE SESSION…

Une fois tous ces réglages effectués, il me faut appuyer sur le bouton avant et donc commencer ma séance.

dsc02221_resultat

dsc02223_resultat

dsc02226_resultat

Il vous suffira ensuite de glisser le doigt sur l’écran pour passer d’un écran à un autre. Cependant, il n’y a pas possibilité de le faire via des boutons, ce qui est quand même plus pratique pendant une grosse séance running.
A mon sens, c’est vraiment dommage d’avoir perdu ces boutons physiques qui rendaient le suivi d’entraînements beaucoup plus pratique.

Polar à quand même pensé à tout, en offrant aux utilisateurs de la M600, la possibilité de faire défiler les écrans via un geste circulaire du poignet.

dsc02229_resultat

Les données d’altitude sont bien présentes, mais dérivées de la puce GPS, pas d’un altimètre barométrique pour cette M600.
Vous pourrez remarquer une légère différence sur un parcours vélo entre les données de la V800 et de la M600. ( voir ci-dessous)

En ce qui concerne le tracé du parcours on est identique sur les deux montres.

capture-decran-2016-11-20-a-19-42-33

DONNÉES SUR LA FREQUENCE CARDIAQUE

Pour les coureurs qui programment leurs entraînements en fonction de leur FCmax il faudra certainement se rapporter vers l’achat d’une ceinture Polar H7 compatible.

J’émets une réserve sur la fiabilité de ce capteur optique en pratique extérieure notamment en course à pied.

Je joins à ce compte rendu de test deux graphiques en ce qui concerne la même séance et l’utilisation de la ceinture H7 et du capteur optique de la M600.

On peut remarquer une différence certaine entre les deux, mais il faudrait plus de tests et d’essais pour vraiment avoir un œil critique objectif sur le bon du moins bon de cette nouvelle technologie.

Mon avis personnel est donc mitigé et je garderai ma ceinture cardiaque H7 de chez Polar qui me satisfait par son confort et son interprétation.

Pour rappel, Polar est l’un des pionniers de la mesure de la fréquence cardiaque.

M600

v800

PROGRAMMER UN ENTRAINEMENT

Polar est une marque que je plébiscite pour la possibilité quasi enfantine de programmer une séance d’entraînement.

En effet, il suffit de vous rendre sur la plateforme Polar Flow et de créer un objectif de séance.

Vous aurez alors le choix avec plusieurs objectifs de séances :

séance

Il y a un point que je trouve dommage, c’est que des fonctions comme la programmation de fractionnés basés sur les données « distance/vitesse », ne sont pas très facile à faire.

Polar flow vous donne le choix de sélectionner une distance mais pour ce qui est de la vitesse il vous faut choisir une ou des zones préalablement paramétrées.

Si vous me suivez, j’aurai préféré la possibilité de choisir directement ma zone, ou ma vitesse, selon la séance du jour comme il était possible de le faire avec le logiciel Polarprotrainer 5 et mon ancienne RS800 CX.

séances 2

SYNCHRONISATION ET DONNÉES POLAR FLOW

Il est important de préciser que l’application Polar figurant sur votre M600 synchronise automatiquement vos données d’entraînement et d’activité avec l’application Polar Flow après que vous avez achevé une séance d’entraînement. Pour que la synchronisation automatique fonctionne, vous devez être connecté à l’application mobile avec votre compte Polar. En outre, votre téléphone et la M600 doivent être connectés via la technologie Bluetooth ou Wi-Fi.

Tout se passe donc sans fil ce qui est un plus pour certains mais également une crainte pour ma part de voir des produits Polar ultra connectés oubliant l’essence de ce qui a fait la renommée de la marque, à savoir la multitude de paramétrages de séances et la simplicité de mise en pratique de ces derniers.

MON AVIS

Adepte des produits Polar, je tiens à préciser que je ne touche rien de la marque. Il faut dire que pour aller plus loin dans ma réflexion, je m’étais même acheté une Suunto Ambit 2 pour comprendre l’intérêt et l’engouement des traileurs pour cette marque dont PERSONNELLEMENT je n’avais pas aimé.

Il faut dire qu’avec la Polar M600 je me demandais bien ce qui allait m’attendre et le premier constat que je peux faire, c’est qu’on est dans un mélange entre une montre de sports et une smartwatch.

Pour les possesseurs de V800 comme moi il est difficile d’être convaincu par la M600 dans son utilisation en mode sport. Elle manque à mon goût, d’autonomie, d’une fonction « temps intermédiaires manuels » et l’absence de boutons physiques se fait ressentir pendant les séances. Il est à noter également que lors de sorties pluvieuses, l’écran tactile réagit également au contact des gouttes d’eau ce qui est gênant.

Ma V800 ne restera donc pas au placard 🙂

Polar à pris un virage à 180 degrés avec l’implantation du système Androidwear, ce qui prouve le dynamisme et l’envie de répondre présent face à la concurrence de la firme Finlandaise.

Il est à noté que dans sa partie montre connectée cette M600 est top, et je me suis vite pris au jeu de la connectivité et de la lecture de mes mails, sms etc. Son écran est lumineux et l’ensemble est harmonieux. D’ailleurs il faut préciser que les notifications sont lisibles dans leur intégralité contrairement à ma V800.

Malgré une faible autonomie, je pense tout de même que cette Polar M600 est très aboutie et mérite sa place de montre de sport connectée haut de gamme.

Fébrile au départ je me suis pris au jeu de cette dernière et le complément avec ma V800 est top. Sauf pour le budget 🙂

[youtube width= »525″ height= »444″]https://www.youtube.com/watch?v=smu2ZgVY4GI[/youtube]

polar-m600-electronique-139591-1-f

PRIX DE VENTE : 349 euros

Rédacteur/Testeur : Loïc Roig

Trail Session Magazine, Novembre 2016

Abonnement Newsletter Trail Session Magazine

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Novembre 2016

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n






A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *