OFF
ON
Boxed

Polar RC3 GPS

Endurance shopPolar gps

Une première pour Polar : intégrer le capteur GPS à la montre. Voilà maintenant plusieurs semaines qu’il m’a été confié de tester la RC3 GPS de Polar et pourtant je n’ai pas chômé. Il faut avouer qu’au-delà du look plutôt sympa, c’est un produit très complet que propose la marque. Un aspect sportif, racé et des couleurs sobres, à priori un cocktail détonnant pour venir bousculer les références du marché… Découvrons maintenant ce qu’elle a dans le ventre !

DONNÉES TECHNIQUES :

  • Poids : 58 grammes
  • La RC3 GPS propose un design plutôt sympa, relativement fine (épaisseur d’environ 1,37 cm) et doté d’un écran large (4,62 cm boutons compris) je me suis payé le luxe de la porter au quotidien, chose qui n’est pas courante avec les montres intégrant habituellement un GPS.
  • Branchements : USB 2 à l’arrière de la montre (transfert de données vers ordinateur et chargement de la batterie).
  • Étanchéité : Indice de Protection IPX7 (étanche jusqu’à 1 mètre de profondeur pendant environ 30 minutes). Résistante à la pluie mais la baignade reste proscrite !
  • Système d’attache du bracelet très astucieux qui devrait durer dans le temps contrairement aux bracelets de certains concurrents de la marque qui ont une durée de vie relativement limitée.

J’ai pour habitude avec Garmin de ne porter ma montre que pour mes sorties mais pour le coup, le gabarit de la RC3 me parait bien plus raisonnable pour l’usage quotidien. Alors avant de me lancer dans le test je l’ai porté 2/3 jours dans son simple rôle de montre (et oui c’est quand même ce qu’on lui demande en premier). Aucun souci de ce côté-là, l’affichage digital est très lisible. La phase de paramétrage fut très rapide (et pourtant je ne disposais pas du guide utilisateur…). Pour faire simple, la montre est composée de 5 boutons (LIGHT, BACK, START, UP, DOWN). Très facile à utiliser, la RC3 GPS est équipée d’une batterie 250 mAH Li-Pol rechargeable de grande autonomie.

Les 12h (GPS actif) annoncées par la marque ont été plus que validés lors de mon test puisque la montre a tenue pratiquement 15 heures (en plusieurs séances). Petit bémol : lorsque la batterie est totalement vide, la montre s’éteint ce qui entraîne la perte de la date et de l’heure (les données paramétrés par l’utilisateur sont épargnés). En utilisant la montre sans le GPS, la batterie semble tout simplement « increvable » ! Polar propose un outil très complet, qui ravira tous les utilisateurs (débutants comme coureurs confirmés) : le « Smart Coaching ». En réalité « Le Smart Coaching » se compose de plusieurs modules (que j’ai testés pour vous) :

  • Le Fitness Test : C’est très simple, enfiler votre ceinture cardio, allongez-vous et lancer le Fitness Test. Au bout de 5 minutes, la RC3 vous fait un petit bilan que vous pourrez réaliser de manière très régulière pour suivre l’évolution de votre condition physique.
  • Le Training Load : Il s’agit ici d’un outil de suivi/programmation de votre plan d’entrainement. Training Load permet de trouver l’équilibre entre repos et entraînement. En vous connectant sur polarpersonaltrainer.com il est possible d’obtenir le détail de ses entraînement pour rendre optimale votre façon de vous entraîner.
  • Le Running Index : En partant d’un calcul entre votre fréquence cardiaque et votre vitesse cette fonctionnalité vous donne des indications sur l’efficacité d’une séance.
  • Bénéfices de l’entraînement : Directement après votre séance, la montre vous communique (par certaines remarques) les effets de votre entraînement (en vous encourageant souvent).
  • Une fois à la maison, il est possible d’accéder à un compte-rendu plus détaillé et donc à une analyse plus approfondie (sur polarpersonaltrainer.com).

arton9009

J’ai orienté mon test par rapport à un GPS en lequel j’ai grande confiance : la Forerunner 305. Je connais ma montre, les vitesses qu’elle me donne, les distances aussi et les fonctionnalités qu’elle propose. Rapidement le comportement de la RC3 GPS me surprend. Plus rapide pour trouver les satellites (sans doute le résultat d’un travail sérieux de la marque sur le système GPS SiRFstar IV embarqué dans la montre) et relativement proche des données de ma Garmin (vitesse et distance).

Très intéressant, la RC3 GPS propose le « Back to Start ». Fonctionnalité qui vous permet de partir « à l’aventure » sans savoir où vous aller en restant serein puisque c’est la montre qui vous dirige lorsque vous décidez de rentrer. Pour l’avoir testé dans le massif du Sancy (un coin que je connais mais franchement pas bien) sur une sortie longue je vous assure que je me suis laissé guider et le retour « à la maison » s’est fait sans encombre (personnellement je trouve la fonctionnalité bien plus abouti que sur ma vieille Garmin 305). Globalement la montre propose (pour les cyclistes, coureurs, randonneurs…) toutes les fonctionnalités (vitesse instantanée, vitesse moyenne, distance, programmation d’entrainement, alertes sonores…) déjà présentes chez ses concurrentes directes (en ajoutant l’altimètre, Polar aurait fait basculer la RC3 GPS dans la gamme au-dessus). Il est possible d’avoir un affichage sur 2 ou 3 lignes (ce qui à mon sens est suffisant) et l’écran reste visible quelque que soit l’état du ciel (même en plein soleil et même en montagne).

Elle m’a suivi :

Sur la piste : Avec programmation de l’échauffement, de fractionnés et de temps de récupération. Dans cette environnement elle s’en sort parfaitement grâce à la précision du GPS (pour information comme ces concurrentes une fois le tracé visionné sur le pc, ce n’est plus des tours de piste que je réalisais mais des diagonales de terrain…).

En montagne : Là aussi, elle s’en sort bien (pour une montre sans altimètre). Le « Back to Start » est très utile et les distance relativement justes. Le GPS réagit très bien et je n’ai subi aucune perte de connexion.

Dans les bois (et dans la boue) : Même ici elle m’a trouvé rapidement les satellites et ne les a jamais perdus. Je me suis planifier des parcours via la connexion et j’ai pu ainsi découvrir par le biais de certaines traces, des chemins tous prêts de chez moi que je ne connaissais pas…

Sur course : C’est dans ce rôle que j’ai découvert le coatch parfait. Celui qui vous félicite après votre course, celui qui vous donne tous les détails qui vous remonte un peu le moral mais surtout celui qui se fait totalement oublier tout en vous communiquant à tous moments les informations que vous attendez (l’arrivée est-elle encore loin ?).

Points positifs

  • Légère, fine et style sympa.
  • Grosse autonomie.
  • Prise en main facile.
  • GPS Intégré et rapide à la détection.
  • Paramétrage très complet (jusqu’à 6 écrans de données paramétrables)
  • Nombreuses fonctionnalité de coatching
  • Coupage possible avec de nombreux accessoires Polar (Accéléromètre s3+, Polar Soft Strap, Émetteur de fréquence cardiaque H2).

Points négatifs

  • Branchement « secteur » manquant pour recharger la montre.
  • Un altimètre en plus et Polar sortait un best-seller.
  • Le prix (mais par rapport aux concurrents cela reste correct) : 279.90€ (avec ceinture cardio souple).

CONCLUSION :

Polar sort une montre GPS de très bonne qualité avec un design relativement moderne. A égalité de prix avec certaines concurrentes bien plus lourdes et encombrantes le choix sera vite fait car sa fiabilité, sa simplicité d’utilisation et son suivi très complet de vos séances sauront vous séduire.

Disponible chez Endurance-Shop :

Sans ceinture cardio : http://www.enduranceshop.com/1461-polar-rc3-gps.html
Avec Ceinture Cardio : http://www.enduranceshop.com/1463-polar-rc3-gps-hr.html
En pack « Bike » : http://www.enduranceshop.com/1571-rc3-gps-bike-black.html

Guillaume Plata, Trail Session Magazine.

A lire aussi:

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *