OFF
ON
Boxed
<span style='color:SAUCONY;'>SAUCONY TR et ST : Non mais c’est « KOA » ces chaussures de ouf !!!</span>

SAUCONY TR et ST : Non mais c’est « KOA » ces chaussures de ouf !!!

Après vous  avoir présenté la PEREGRINE 7 et la XODUS ISO 2, il est donc grand temps de passer à la grosse nouveauté que nous propose la marque Américaine pour cette collection Automne Hiver 2018.

Nous vous avions annoncé que la gamme Run Anywhere de SAUCONY était composée de quatre chaussures, cet article est donc consacré aux deux nouvelles venues à savoir les KOA TR et les KOA ST.

Deux nouveautés qui complètent à merveille la collection déjà bien étoffée de SAUCONY, et quand vous allez les voir vous allez vous dire mais c’est KOA ces shoes !!!

La KOA TR

Cette chaussure hyper polyvalente est le modèle hybride qui manquait à la marque et qui est conçu spécialement pour vous suivre dans toutes vos aventures.

Ne réfléchissez plus au fait de prendre un modèle Route ou un modèle Trail, cette KOA TR est tout simplement faite pour tous les supports.

Une fois aux pieds, rien à dire si ce n’est qu’elles sont tout aussi confortables qu’une bonne paire d’EXODUS ISO 2.

Plutôt large sur l’avant-pied, la toebox vous laisse une agréable sensation de liberté et permet de retrouver des sensations naturelles.

Vos petits pieds ne se sentent pas comprimés, franchement c’est un pur régal.

Niveau esthétisme, il faut admettre que c’est vraiment pas mal du tout.

Le large logo de la marque sur le côté, le nom sur le talon, des couleurs qui sont bien coordonnées, franchement chez TRAIL SESSION, on  valide grave!

La KOA TR dispose d’un Mesh renforcé permettant à l’air de circuler librement.

La firme Américaine nous annonce que ce Mesh est ultra résistant lors de vos passages en forêt ou en broussailles.

L’avenir et les sorties hivernales nous diront ce qu’il en est réellement, croisons les doigts pour que les dires de la marque soient réels.

Sa semelle PWR TRAC vous permet de passer d’une surface à une autre sans vous poser de question.

A vous les longues escapades sur les sentiers et le bitume sans avoir à vous soucier de quoi que ce soit.

En plus ça accroche plutôt bien, donc pourquoi s’en priver…

Niveau amorti, c’est comme ces trois autres soeurs, c’est le Top.

L’Everun vous assure un retour d’énergie optimal tout en conservant le confort et l’amorti dont vous avez besoin à chaque foulée.

C’est moelleux, léger, aéré, bref vous aurez le sentiment de voler à chaque instant.

Ajoutez à tout ça un bon pare pierre généreux, et il manquera pas grand chose à ces KOA TR pour être juste parfaites !!!

FICHE TECHNIQUE

La toebox oblique laisse un maximum d’espace aux orteils pour une bonne stabilité.

Topsole en EVERUN pour un amorti continu et un meilleur retour d’énergie.

Mesh renforcé pour plus de protection.

Talon renforcé pour maintien et protection.

288 Gr en 42.

Drop 4mm (22/18).

Coloris bleu/noir/orange.

 

Disponible au prix de 140€ chez notre partenaire i-run

————————————————————————————————————————–

La Koa ST: La laboureuse ! 


Comme nous l’avons précisé un peu plus haut, la Koa ST, destinée aux conditions purement extrêmes, reprend tout ce que Saucony a pu présenter de meilleur ces dernières années : le fidèle faible drop propice à une foulée naturelle, la semelle EVA, un mesh synthétique révolutionnaire, des crampons à faire pâlir une motocross et surtout un système de laçage rapide.

Ainsi équipée, la KOA ST ne peut qu’assurer dans la boue. D’ailleurs, Saucony le clame haut et fort puisque un gros « MUD » (boue en anglais) est inscrit sur le talon de la chaussure.

*Caractéristiques techniques

Commençons d’abord par un petit tour d’horizon des détails techniques annoncés par la marque (pour une paire taille 42) :

Outre les crampons qui nous ont tout de suite faire dire « mais put***, c’est KOA ces crampons !! », c’est la conception même de la chaussure qui nous a le plus surpris, avec cette espèce de mesh en revêtement synthétique façon plastique. Sans en avoir eu la confirmation encore de la part de Saucony, nous pensons que c’est ce qui explique que la chaussure, paradoxalement à son aspect de bulldozer, soit si…légère !

*Les conditions du test

Le lieu du test 🙂

Chez Trail Session, nous avons volontairement décalé la date de parution du test pour nous laisser le temps de tester ces chaussures dans la durée et sous toutes les conditions.

Concernant Fabien, qui a eu l’honneur de la tester, ça aura été :

kilométrage : environ 300km

conditions : sous-bois sableux, montagnes avec bouillasse bien grasse et pierriers, terres glaiseuses bien collantes, sentiers durs. Ne manque que la neige.

types de sentiers : plat, dévers, pentes et descentes des Hautes Pyrénées.

 

la boue                                         …..                                         l’eau                                           …….                                       le feu aux pieds!

 

*Chaussant

Une fois au pied, les chaussures surprennent immédiatement par leur légèreté (on les sent à peine) et par « l’effet rebond » induit par la semelle en mousse EVA. C’est vraiment très surprenant. Fabien ne cesse de nous le répéter, il aime les chaussures qui tapent. Et là, il a vraiment été très agréablement surpris par cet effet de coussin que l’on peut aussi retrouver sur la Peregrine. Enfilée, la chaussure paraît molle et, de fait, on pourrait s’attendre à perdre en nervosité. Que nenni, la chaussure garde du mordant et de la relance et sait répondre.

Info qui intéressera les coureurs d’ultras, qui pour certains aiment à changer de chaussures en cours de course ou en fonction des conditions: si l’entrée du pied peut paraître petite, une fois inséré, le pied glisse tout seul dans le chausson, sans avoir à forcer. Ensuite, il n’y a plus qu’à serrer le cordon, le glisser dans la petite boucle prévue à cet effet sur le coup de pied, et c’est reparti !

La toebox étant bien large, la KOA ST conviendra spécifiquement à ceux qui ont le pied large. Toutefois, il faudra pendre une demi-pointure au-dessus qu’usuellement.

* Sensations et comportement

Que donne maintenant la KOA ST sur les chemins ?

Eh bien, d’abord, il faut bien retenir que c’est une chaussure bien spécifique, qui ne  trouvera son utilité que par temps dégueulasse (désolé du terme ! ^^). Du gras, du gras, du gras ! Il est encore un peu trop tôt dans la saison pour que nous ayons pu la tester dans la neige, mais cette chaussure doit aussi pouvoir envoyer dans la poudreuse ! Vivement la neige !

Quoi de mieux que des pentes montagneuses à la fois bien rocailleuses et bien grasses pour mesurer toute la valeur d’une chaussure ? Monté sur 8 mm de crampon, on a l’impression de monter d’un étage. Sur le plat, si la piste n’est pas clairement détrempée, glaiseuse ou boueuse, la chaussure n’a rien d’extraordinaire et les crampons peuvent parfois « toucher » si l’on ne lève pas suffisamment les genoux. En revanche, dès que l’on grimpe sur autre chose que du pierrier, on sent toute la puissance des chaussures. Quelle accroche ! Peu importe la pente, elles vous tirent vers le haut ! En descente, idem. Avec les Koa ST aux pieds, on peut partir « tout schuss » dans la pente sans risque. Elles rattrapent beaucoup d’erreurs.

Pour ceux qui n’hésitent pas à foncer tout droit dans les talus boueux ou les passages à gué, le laçage par cordon, qui permet de serrer bien fort la chaussure, prouve vraiment son efficacité : il maintient vraiment le pied. Nous l’avons expérimenté pour vous, comme le prouvent les photos ci-dessous, l’effet ventouse n’aura pas raison de votre chaussure et vous ne la perdrez pas.

 

avant                                                                         pendant                                                                                    après 

De plus, comme je l’ai dit, les crampons sont tout simplement énormes. 8mm de hauteur pour presque 20 de large. Avec ça, la terre ne comble pas et l’adhérence est au top. La contrepartie est que, si vous avez un peu de route à faire, ceux-ci vont s’user à vitesse grand V !

 

Toutefois, il y a toujours des points négatifs et la chaussure parfaite n’existe pas, sinon ça se saurait ! Le point sur lequel les KOA ST peuvent pêcher concerne le pare-pierre. Il est en effet trop soft et, dès que l’on descend fort, le moindre caillou vient taper sur le gros orteil. C’est le point faible souligné par Fabien. « Saucony si tu nous lis, y’a du renfort à apporter à ce niveau –là ! », dit-il.

« Vous parlez de conditions pluvieuses, de boue, de gras, pour une chaussure qui n’est pas Gore-tex, qu’en est-il de son imperméabilité ? » nous direz-vous ?

Si son aspect « monobloc » donne une impression d’étanchéité, un peu à la manière des Salomon XA Alpine ou des Saucony Razor Ice+, en pratique, il n’en est pas grand chose. La chaussure n’est pas plus étanche qu’une autre et sera quoi qu’il arrive vite mouillée.

** Conclusion** : une nouvelle référence dans la boue

En conclusion, comme sa petite cousine préalablement testée, la Pérégrine, et à l’instar de Romain avec la Koa TR, la KOA ST a tout simplement époustouflé Fabien. Nous n’aimons pas être dithyrambique mais là, y’a vraiment pas le choix ! A conditions égales, Fabien court habituellement avec les Speedcross pro 2, qui sont tout de même une référence. Et bien, croyez-nous, avec les KOA ST, Saucony est en train d’en créer une nouvelle! S’ils arrivent à corriger efficacement les petits défauts, la KOA ST va très vite se retrouver aux pieds de nombreux trailers pour les courses hivernales. Peu importe la distance, elle saura, à notre avis, faire l’affaire. 

Disponible au prix de 140€ chez notre partenaire i-Run

Tests réalisés par Romain et Fabien pour Trail Session Magazine

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Novembre 2017

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *